Le Prix Goncourt des lycéens : vos romans préférés


Tags : culture, lycée, roman

Le Prix Goncourt des lycéens devient d'année en année plus populaire, au point d'égaler la renommée du "vrai" Goncourt. Si les lycéens participants découvrent la passion de la lecture, ils nous révèlent toujours d'excellents romans. Et cela depuis 25 ans !





Le Prix Goncourt des lycéens : vos romans préférés
Il est ému, le jeune écrivain Joël Dicker, en recevant en 2012 le Prix Goncourt des lycéens... "Ce prix, c'est loi d'être un prix de consolation, c'est très important pour moi", parvient-il à balbutier.

C'est que depuis le lancement de ce prix littéraire, une initiative de la Fnac et du rectorat de Rennes en 1988, les lycéens qui ont participé à l'aventure n'ont pas démérité, distinguant à chaque fois d'excellents romans, et motivant leur choix par des considérations dignes des académiciens du "grand" Prix Goncourt.

Du coup, l'objectif de donner aux jeunes le goût de la lecture et l'amour des romans est largement dépassé : non seulement ils se prennent au jeu et avalent leurs 15 romans entre septembre et novembre, mais leur choix finit par guider les Français qui voient dans le Goncourt des lycéens LE "bon bouquin" à acheter à Noël.

Le prix Goncourt des lycéens, c'est quoi et comment ça marche ?

Le jury est formé de quelque 2.000 lycéens (de seconde, première, terminale) issus d'une cinquantaine d'établissements dans toute la France.

À la rentrée, les professeurs de lettres leur donnent à lire la douzaine de romans de la première sélection officielle publiée par l'Académie Goncourt. Les ouvrages sont débattus en classe pendant deux mois, et des rencontres sont organisées dans les diverses régions avec les auteurs.

À l'issue de ces discussions, un scrutin a lieu, puis un jury de délégués régionaux se réunit à Rennes vers la mi-novembre pour la délibération finale, quelques jours à peine après la proclamation du Prix Goncourt faite début novembre.


25 ans de Prix Goncourt des lycéens (Vidéo)

Très touchant ce reportage qui nous offre des images des écrivains lauréats et des témoignages de lycéens depuis... 25 ans.

Pour les lycéens, les rencontres organisées en région avec leurs auteurs des livres constituent toujours un temps fort : "un écrivain, je n'imaginais pas que c'était quelqu'un comme ça". "Je pensais qu'ils étaient sérieux"... Sérieux, lointains, anonymes, cette image froide se transforme complètement quand on rencontre l'auteur d'un livre "In Real Life". Du coup le roman devient aussi le lieu d'un message fort, d'un échange et d'un pont entre générations.

Car les écrivains aussi sont touchés d'être ainsi distingués et appréciés des adolescents. "On nous explique souvent que nous écrivons des choses qui n'intéressent plus personne, alors quand on voit un groupe de lycéens excités nous accueillir avec une standing ovation...", confie Didier Decoin.

La liste des lauréats du Prix Goncourt des lycéens de 1988 à 2008

En tout cas si vous cherchez un bon roman, piochez donc dans la liste des Prix Goncourt lycéens, des valeurs sûres qui ont séduit des 15-18 ans.

Vous pouvez même visionner l'interview de certains écrivains ou lire nos articles pour en savoir plus sur chaque ouvrage. Car si les lycéens renouvellent chaque année leur Goncourt, les Prix des années précédentes restent excellents et vous réserveront de bons moments de lecture  :

• 1988 : Erik Orsenna "L'Exposition coloniale" Seuil.
• 1989 : Jean Vautrin "Un Grand pas vers le bon dieu" Grasset.
• 1990 : Françoise Lefèvre "Le Petit prince cannibale" Actes Sud.
• 1991 : Pierre Combescot "Les Filles du calvaire" Grasset.
• 1992 : Eduardo Manet "L'île du lézard vert" Flammarion.
• 1993 : Anne Wiazemsky "Canines" Gallimard.
• 1994 : Claude Pujade-Renaud "Belle-mère" Actes Sud.
• 1995 : Andrei Makine "Le Testament français" Mercure de France.
• 1996 : Nancy Huston "Instruments des ténèbres" Actes Sud.
• 1997 : Jean-Pierre Milovanoff "Le Maître des paons" Julliard.
• 1998 : Luc Lang Mille "Six cents ventres" (Fayard).
• 1999 : Jean-Marie Laclavetine "Première Ligne" Gallimard.
• 2000 : Ahmadou Kourouma "Allah n'est pas obligé" Seuil.
• 2001 : Shan Sa "La Joueuse de Go" Grasset.
• 2002 : Laurent Gaudé "La mort du Roi Tsongor" Actes Sud.
• 2003 : Yann Apperry "Farrago" Grasset.
• 2004 : Philippe Grimbert "Un secret" Grasset (la vidéo de l'auteur).
• 2005 : Sylvie Germain "Magnus" Albin Michel.
• 2006 : Léonora Miano "Contours du jour qui vient" Plon (vidéo : la proclamation des résultats par les lycéens).
• 2007 : Philippe Claudel "Le Rapport de Brodeck" Stock (la vidéo de l'auteur).
• 2008 : Catherine Cusset "Un brillant avenir" Gallimard (la vidéo de l'auteur).

Lire aussi nos articles :
Le Prix Goncourt des lycéens 2009 : "Le club des incorrigibles optimistes" de Jean-Michel Guenassia
Le Prix Goncourt des lycéens 2010 : "Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants" de Mathias Enard"
Le Prix Goncourt des lycéens 2011 : "Du domaine des murmures" de Carole Martinez
Le Prix Goncourt des lycéens 2012 : "La Vérité sur l'affaire Harry Quebert" de Joël Dicker

Mardi 5 Novembre 2013

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Permis de conduire | Logement | Loisirs | Cabine d'essayage | Conso




Vos articles préférés !


S'abonner à la newsletter gratuite