Fertile ou infertile ? L'observation du cycle féminin



Une femme n'est pas fertile tous les jours de son cycle, mais comment repérer ces fameux jours ? Le cycle étant de durée variable, les calculs ont prouvé leur inefficacité. Il existe par contre des signes biologiques faciles à observer qui sont de véritables indices de fertilité.




Fertile ou infertile ? L'observation du cycle féminin
Dans un monde très médicalisé, qui dit aux jeunes filles et aux femmes qu'elles peuvent suivre jour après jour le déroulement de leur cycle de fertilité ?

Rien de compliqué ou de sale, mais un peu d'attention à soi-même, à son humeur, ses sécrétions intimes, ses sensations, tout cela peut vous aider à mieux vivre votre féminité... Et à être mieux dans votre peau. De leur cycle, la plupart d'entre nous ne repèrent en effet que les règles. Pas très fun. Puis plus rien jusqu'aux règles suivantes. Or une auto-observation toute simple peut vous indiquer l'arrivée des jours fertiles, l'approche de l'ovulation, puis le retour aux jours infertiles... Un vrai livre de vie que l'on peut apprendre à lire chaque mois...

 "L'auto-observation m'a aidé à comprendre ce qui se passe en moi, explique Chloé, 19 ans. j'ai compris pourquoi j'avais des règles, pourquoi j'étais nerveuse ou que j'avais de petites douleurs certains jours. Je crois que cela m'a aidé à prendre confiance en moi".

Cela vous intéresse ? Commencez par écouter Thérèse Hargot, sexologue spécialiste de cette observation des rythmes naturels. Elle compare les périodes du cycle féminin aux quatre saisons.

Reprenons les éléments décrits par Thérèse Hargot avec quelques schémas.

Le signe qui annonce l'ovulation : la glaire cervicale

La glaire est sécrétée par des cryptes, sortes de replis, à l'intérieur du col de l'utérus et s'écoule dans le vagin sous l'action des oestrogènes
La glaire est sécrétée par des cryptes, sortes de replis, à l'intérieur du col de l'utérus et s'écoule dans le vagin sous l'action des oestrogènes
C'est le signe le plus simple à observer. La glaire cervicale est sécrétée par le col (cervix en latin, d'où le mot "cervical") de l'utérus, sous l'influence des oestrogènes, hormones féminines produites par les ovaires. Elle coule le long du vagin et est ressentie ou vue par la femme au niveau de la vulve (on la repère par exemple dans le fond des sous-vêtements).

La glaire est un signe de fertilité. Elle commence à apparaître environ une semaine avant l'ovulation. Son rôle est en effet de protéger, de nourrir les spermatozoïdes (éventuellement déposés lors d'un rapport sexuel) et de les transporter à travers les voies génitales féminines à la rencontre de l'ovule dans la trompe.

Sans glaire, les spermatozoïdes déposés dans le vagin, milieu acide, meurent rapidement. Dès que la glaire apparaît, la période fertile de la femme débute.

Quand la glaire est collante

glaire cervicale collante et infertile
glaire cervicale collante et infertile
Après les règles, la femme n'observe en général aucune sécrétion : elle ne voit rien et se sent parfaitement sèche. Cette période est donc infertile, mais sa durée est très variable d'un cycle à l'autre et d'une femme à l'autre.

Puis, la glaire que l'on commence à observer est souvent blanche et collante. Elle est encore peu favorable aux spermatozoïdes mais son arrivée annonce tout de même le début de la période fertile. Au microscope électronique, elle ressemble à un filet aux mailles assez serrées dans lesquelles les spermatozoïdes ont du mal à circuler.

Parfois, on ne voit pas cette glaire collante, mais on se sent brusquement humide : c'est le signe d'un léger écoulement de glaire liquide, qui annonce aussi le début de la période fertile.

Quand la glaire devient filante et transparente

La glaire est sécrétée par des cryptes, sortes de replis, à l'intérieur du col de l'utérus et s'écoule dans le vagin sous l'action des oestrogènes
La glaire est sécrétée par des cryptes, sortes de replis, à l'intérieur du col de l'utérus et s'écoule dans le vagin sous l'action des oestrogènes
Puis la glaire évolue de jour en jour : de blanche, elle devient transparente. De collante, elle devient filante. On peut l'étirer légèrement entre deux doigts, ce qui forme un filament ou un voile. Parfois, certaines femmes n'arrivent pas à recueillir de glaire entre leurs doigts mais ressentent une sensation d'humidité à plusieurs reprises dans la journée.

Tout ceci est caractéristique de la période fertile. Ces signes indiquent que l'ovulation approche. En effet, ce sont les oestrogènes sécrétés par les ovaires qui rendent ainsi la glaire liquide et filante, et ce sont aussi ces hormones qui font mûrir les follicules contenant les ovules à l'intérieur de l'ovaire : le corps se prépare en différents endroits pour le même événement.

Le jour sommet : le plus fertile du cycle

Glaire cervicale filante et transparente très favorable aux spermatozoïdes
Glaire cervicale filante et transparente très favorable aux spermatozoïdes
Enfin, la glaire devient de plus en plus filante et transparente. La femme peut ressentir carrément la sensation d'être mouillée ou lubrifiée (comme si elle avait de l'huile). Ce moment du cycle est tellement caractéristique que la plupart des femmes le remarquent sans savoir forcément ce qu'il signifie.

Cette période correspond au moment de plus grande fertilité. Au microscope, les mailles de la glaire sont très écartées et les spermatozoïdes y circulent très rapidement. Pourquoi ? Parce que l'ovulation est imminente ou en train de se produire. Cela correspond à un pic de sécrétion d'oestrogènes, suivi d'une brusque chute.

Le lendemain, la deuxième hormone du cycle prend le relai et est sécrétée en quantité : c'est la progestérone qui fait coaguler la glaire et monter légèrement la température. Résultat : la glaire disparaît brusquement, ou redevient blanche et collante. La période fertile est finie : on entre dans la période infertile post-ovulatoire qui dure 14 jours jusqu'aux règles suivantes.

Les signes qui confirment que l'ovulation a eu lieu

La température basale s'élève et se stabilise en hauteur
La température basale s'élève et se stabilise en hauteur
C'est en général le lendemain que l'on repère avec certitude le "jour sommet". En effet, après ce jour de glaire très filante (ou de sensation mouillée), le brusque changement (glaire collante ou plus de glaire, ou sècheresse) est le signe que l'ovulation a bien eu lieu. La femme ressent qu'elle entre dans la dernière partie du cycle : la période infertile postovulatoire.


Un autre signe permet de confirmer, de façon encore plus sûre, que l'ovulation a bien eu lieu : c'est l'élévation de la température basale. Pour l'observer, la femme doit prendre sa température chaque matin dès la fin dès règles, si possible à la même heure, et avant d'avoir mis le pied par terre. Il est aussi conseillé de noter chaque jour la température observée sur un graphique. Dans la première partie du cycle (phase folliculaire), la température évolue autour d'un niveau moyen, puis en quelques jours elle s'élève de 3 à 5 dixièmes de degrés vers le haut et se stabilise finalement sur un niveau plus haut, en plateau (c'est la phase lutéale).

Le moment de l'élévation indique que l'ovulation est en train de se produire. Quand la température est stabilisée en hauteur depuis trois jours, la femme est sûre que l'ovulation est passée. Comme il ne peut y avoir qu'une ovulation par cycle, l'infertilité est certaine jusqu'aux règles. (lire Comment faire sa courbe de température ?)

S'observer, pour quoi faire ?

C'est une connaissance de soi très précieuse que l'on peut démarrer dès l'adolescence, même si l'on n'a pas de relations sexuelles. A cet âge, cela peut aider à prendre confiance en soi, à découvrir et à apprivoiser son "capital de fertilité" et à préparer sa future vie de couple. Concrètement, une fille qui sait repérer son ovulation peut à un jour près prévoir l'arrivée de ses règles, ce qui est bien pratique.

Comprendre ce qui se passe en soi est aussi source de pacification : les jeunes qui apprennent à s'observer voient souvent leurs cycles devenir plus réguliers.

Pour les femmes qui vivent en couple et ont des relations sexuelles, l'observation des périodes fertiles et infertiles peut aussi être utilisée comme méthode de régulation des naissances : soit pour éviter une naissance (en n'ayant des relations que dans les périodes infertiles), soit pour favoriser la conception d'un enfant (en en ayant dans la période la plus fertile). On parle alors de "méthodes naturelles" ou "méthodes d'auto-observation" (MAO) comme il est expliqué plus bas.

Pour les femmes qui veulent avoir un enfant, l'observation de la température basale est un des premiers signes qui permettent de savoir que l'on est enceinte.

Une période fertile, deux périodes infertiles

Les périodes infertiles et la période fertile du cycle féminin
Les périodes infertiles et la période fertile du cycle féminin
Finalement la femme voit revenir une succession d'événements toujours dans le même ordre :

- les règles (en rouge sur le schéma)
- la période infertile de durée variable (de 0 à x jours) avant l'ovulation (en marron),
- la période fertile avant et pendant l'ovulation (qui dure une huitaine de jours), (en blanc)
- la période infertile post-ovulatoire (qui dure 14 jours) (à nouveau en marron)
Et à nouveau :
- les règles...

Ce cycle comprend donc une période fertile, et deux périodes infertiles.

Et durant les règles ? Cela dépend. Si la femme a un cycle très court, l'ovulation peut avoir lieu juste après les règles ou seulement 2-3 jours après. Dans ce cas, la sécrétion de glaire démarre pendant les règles, mais elle est recouverte par le sang. La femme peut donc être fertile. Hormis ces cycles courts, la femme est infertile pendant cette période où les ovaires sont au repos.

Fertile ou infertile ? L'observation du cycle féminin

Un guide pour aller plus loin

Vous souhaitez vraiment apprendre à vous observer pour découvrir votre cycle ? En complément de nos articles, nous vous proposons de télécharger un guide de 40 pages qui vous accompagne pas à pas au fil de votre cycle.

Que faut-il observer et quand ? Comment noter ce qu'on observe ? Emotions, petites douleurs, pertes... Apprenez à comprendre les signaux de votre corps.

Le guide est un fichier PDF que vous pouvez télécharger pour 3,50 euros. La vente des guides permet de financer une partie de ce site dont tous les articles sont gratuits : www.reussirmavie.net/downloads/Un-guide-pour-apprendre-a-observer-son-cycle

Les méthodes d'auto-obsersation (MAO) : un moyen de contraception ?

L'auto-observation du cycle peut permettre de réguler les naissances
L'auto-observation du cycle peut permettre de réguler les naissances
Un couple peut tout à fait utiliser cette observation des signes de fertilité pour éviter la venue d'un bébé. Il faut pour cela une période d'apprentissage pour bien repérer les signes (glaire), et pour les interpréter correctement. Il faut aussi respecter des règles précises pour déterminer le début et la fin de la période fertile (par exemple compter 4 jours après le jour sommet, etc).

Il est donc nécessaire de suivre une méthode ou de s'adresser à une association pour obtenir l'adresse d'une consultation ou d'une monitrice, notamment pour commencer. Ensuite, l'efficacité repose sur la continence périodique : le couple doit éviter les relations sexuelles pendant la période fertile s'il ne veut pas de bébé. C'est donc un choix de vie qui concerne l'homme comme la femme. Si tout cela est possible, l'efficacité est très bonne.

Ces MAO ou méthodes naturelles de régulation des naissances ont le grand avantage d'être "bio" et de respecter totalement le cycle de la femme. Elles peuvent aussi être utilisées pour favoriser l'arrivée d'un bébé en aidant à repérer la période la plus fertile. C'est leur grande différence avec la contraception classique : la fertilité naturelle est conservée, on "utilise" simplement son rythme.

Des associations pour apprendre l'auto-observation

Fertile ou infertile ? L'observation du cycle féminin
- L'association Billings diffuse la méthode Billings (du nom du docteur Billings, médecin australien qui l'a mise au point), basée entièrement sur l'observation de la glaire cervicale. Rens. :  www.methode-billings.com/

- Le C.L.E.R, (Centre de liaisons des équipes de recherche) enseigne une méthode utilisant plusieurs signes (glaire et température).
Rens. : www.methodes-naturelles.fr/

Vous avez des questions perso à nous poser sur le cycle féminin et la façon de vous observer ? Allez participer à notre [forum de discussion



 

Article remis à jour le 13 avril 2015. Les commentaires antérieurs ont été conservés

Mardi 14 Avril 2015

Qu'en pensez-vous ?
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

99.Posté par Emilie le 22/05/2008 13:06
Bonjour,

Auriez-vous une explication à ma situation :
J28, douleurs pelviennes annonciatrices de règles imminentes, douleurs et gonflement des seins, en bref, signes pré-menstruels habituels.
Je consulte ce même jour ma gynéco, et à l'examen elle m'annonce que je suis en phase pré-ovulatoire au regard de la glaire abondante et filante qu'elle observe.
Est-il possible d'avoir une glaire filante en toute fin de cycle ? Qu'est-ce que celà signifie ?

Un grand merci d'avance pour votre réponse.
Emilie

98.Posté par Auteur article le 03/04/2008 23:18
Fidèle, allez-vite dans le forum de discussion : c'est là qu'on vous a répondu et qu'on répondra maintenant à toutes;

97.Posté par Auteur article le 03/04/2008 22:25
Bonjour,

Ce petit message pour vous dire que pour vos questions perso, nous vous demandons maintenant d'aller dans le forum de discussion dans la chambre créée à cet effet (cycle féminin, fertilité) : c'est le meilleur endroit pour discuter en détail et vous répondre. l'espace des commentaires d'article où nous sommes n'est normalement fait que pour donner des appréciations ou des compléments par rapport à un article. Donc pour le débat, vite rendez-vous sur le forum où nous allons essayer de vous répondre. A plus ! (et n'oubliez pas que vous pouvez aussi trouver déjà pas mal d'info en relisant tous les articles sur le sujet qui sont sur ce site).

96.Posté par fidele le 03/04/2008 16:04
le 23/03/2008 j'ai eu mes règles, depuis le 01 avril à ce jour j'ai du saignement et une sensation aux bas ventre. que se passe-t-il dans mon corp. Suis-je en ceinte? Dois-je m'inquiéter. merci de votre réponse

95.Posté par loulou le 07/03/2008 18:39
bonjour marie pierre

merci encore et merci mille fois de votre message d'espoir ca me fait chaud au coeur et ca me donne plein d'espoir je n'ai plus de questions a ce sujet vous etes formidable et merci encor d'avoir répondu, j'espère toutefois vous donner de mes nouvelles bientot inchallah bisous loulou

94.Posté par Francine le 25/02/2008 10:11
voici ma temperature du J2 au J9 est ce normal
J2-36.5
J3-36.7
J4-36.4
J5-36.7
J6-36.6
J7-36.8
J8-36.8
J9-36.4
est -ce normal cette variation de temperature, souvent elevée , souvent basse.
Je vous donnerai la suite , mais comment puis-je detecter mon jour d ovulation. JE NOTE QUE JE SUIS SOUS CLOMID.
Aussi puis-je avoir un site pour pouvoir faire ma courbe.
Merci

93.Posté par Blache Marie-Pierre le 22/02/2008 22:24
réponse à Loulou au n° 73:
je pense que lire les encouragements dans le dernier message d'Ambre au N° 84 peut vous donner un peu de baume au coeur.
Je l'ai déjà dit dans d'autres réponses sur le site, mais je vous recommande la meilleure attitude d'esprit qui soit pour éviter de s'obnubiler sur le fait de ne pas être enceinte:le "laisser faire" plutôt que la volonté de planifier, de programmer. S'ouvrir à l'accueil généreux d'une vie qui arrivera quand elle arrivera, et se faire confiance: votre corps de femme recèle toutes les qualités de fertilité pour avoir été enceinte une fois déjà, et même si ce petit s'en est allé, et ce fut certainement une déception et un chagrin, (ont-ils été suffisamment pris en compte pour que votre deuil se fasse?)sachez que rien n'est perdu. On dit que ce genre de fausse couche la première fois qu'on est enceinte,serait provoqué par une certaine immaturité d'un utérus qui n'a encore jamais travaillé. Et dans ce cas la deuxième grossesse se passe sans aucun problème.

92.Posté par Blache Marie-Pierre le 22/02/2008 22:08
Chère Jessica,
Il semble bien que les adjectifs que vous utilisez indiquent que votre glaire est du type P, qui est produite par les cryptes cervicales pendant les jours entourant l'ovulation (J-2 à J+1). A postériori , avec le changement brusque de sécrétion on peut définir le jour sommet qui est au plus près de l'ovulation.

91.Posté par loulou le 22/02/2008 13:30
salut a tous

j aimerai avoir une reponse numero 73 j avais pose une question il ya quelques semaines merci boucou bisous

90.Posté par Ambre11120 le 20/02/2008 11:26
Bonjour à tous et à toutes,
ça fait un bail, hein ! Je voulais juste vous dire que je suis enceinte de 3 mois, et que les deux derniers mois ont étés pénibles, je crois que j'ai eu tous les symptômes, il paraît que ça passe après, souhaitons le ! Je voulais juste dire bonne chance à toutes celles qui essaient, et qu'il ne faut pas baisser les bras ! Bisous et merci pour toutes les fois où vous avez répondu présent pour moi ! a bientôt !

89.Posté par jessica le 17/02/2008 15:42
Bonjour, je viens de voir que ma glaire est transparente et bien élastique, on peut dire que c'est aujourdui le jour de l'ovulation?
Merci

88.Posté par Blache Marie-Pierre le 12/02/2008 21:26
Chère Audrey,
Si je comprends bien, bébé se fait attendre?Relisez bien attentivement l'article ci-dessus, et regardez les photos; Il faut faire très attention aux adjectifs qualifiant la glaire. Vous parlez de votre glaire comme "épaisse et filante." Attention, elle ne peut pas être à la fois épaisse et filante.Si elle est épaisse, il s'agit probablement de ce que nous appelons "collante",plutôt difficile aux spermatozoïdes d'avancer la dedans! imaginez-vous avancer dans un marécage épais et pleins de broussailles!Au contraire quand la glaire devient filante, elle est transparente,lubrifiante et pour les spermatozoïdes c'est l'équivalent de la glisse du tobogan de Walibi !
Votre message étant du 4 février je pense que vos pesanteurs dans le bas-ventre se sont résolues, ou ont trouvé une signification;Il est quand même un peu difficile de poser un diagnostic par internet.
Pensez toujours que votre corps est intimement "travaillé" par vos émotions, vos sentiments d'inquiétude,ou d'insécurité. Avez-vous créé dans votre vie affective les meilleures conditions d'amour et de sécurité, de confiance et d'harmonie avec votre conjoint?Ceci est au moins aussi important pour la venue de votre bébé que l'observation de votre cycle.
Merci pour vos bisous.

87.Posté par Blache Marie-Pierre le 12/02/2008 21:06
Réponse au commentaire n°80.
Ce serait sympa d'avoir votre prénom...;
Pas de panique! (vos questions partent un peu dans tous les sens!)
Dans ce site vous trouverez beaucoup de détails comme vous les aimez!
Vous semblez tout découvrir et c'est une bonne chose car les femmes ne se connaissent jamais trop! L'ovulation est un phénomène d'une merveilleuse délicatesse dont le bon déroulement dépend de l'équilibre des hormones féminines. Les ovaires ont ces deux rôles: fabriquer ces hormones d'une part, et d'autre part de déclencher l'évolution d'un follicule qui va se transformer en ovule. Cet ovule est minuscule:de la taille d'un point fait avec un crayon taillé très fin sur une feuille de papier.....c'est à peine visible n'est-ce pas?Et bien le moment venu, généralement au milieu du cycle,cet ovule est "éjecté" de la surface de l'ovaire et récupéré par les franges du pavillon de la trompe.Ces follicules au stade 1, on en a tout un stock dans nos ovaires, dont cinq cent environ arriveront chacun à leur tourà maturité, les uns après les autres, tout au long de la vie génitale de la femme. C'est pour cette raison que si on regarde les ovaires d'une jeune fille tout au début de sa puberté, ils ont une surface lisse. Chez une femme qui est d'âge mûr, la surface des ovaires est finement bosselée: autant de petits cratères, cicatrices laissées par les ovulations précédentes.
Une femme peut en effet avoir une petite douleur latérale au ventre d'une douzaine d'heures au plus, qui signe son ovulation, mais c'est loin d'être constant.C'est l'effraction de la surface de l'ovaire qui produit quelquefois un micro-saignement,causant par réaction nerveuse cette légère douleur.
L'ovulation se produit sans trop de problèmes, à partir de la puberté, dans les conditions habituelles de bonne santé, sans contraception. Cependant des dérèglements hormonaux dus aux mauvaises conditions de vie (tabac, drogue, anorexie, obésité, blocages psychologiques, décalages horaires etc...)peuvent créer des cycles "anovulatoires" c'est-à-dire sans ovulation.Cela n'empêche pas les règles de se produire mais généralement aussi très irrégulièrement.
On appelle "oeuf", non pas l'ovule mais "l'ovule fécondé" ou embryon, soit le tout début d'un nouvel être humain.
J'espère avoir répondu à toutes vos questions .

86.Posté par JE CONNAIS RIEN A CE TRUC LA AIDEZ MOI le 11/02/2008 15:49
Ca veux dire quoi une femme qui n ovule pas?
-EST-CE A DIRE QU ELLE NE VOIT PAS SES REGLES
PEUT ON AVOIR LES REGLES ET NE PAS OVULER.
J AI APPRIS SUR CE FORUM QU APRES 14 JOURS D OVULATION . LA FEMME A SES REGLES.
CA VEUX DIRE LORSQU ON A SES REGLES C EST QU ON A OVULER.
C EST URGENT REPONDEZ MOI S IL VOUS PLAIT.
MAINTENANT IL YA DES FEMMES QUI ONT DES DOULEURS A OVAIRE LORSQU ELLE SONT EN PERIODE D OVULATION.
EST CE A DIRE QUE L OVULATION SOUS ENTEND LE PRESENCE DE FOLLICULES SUR LES OVAIRES OU LORSQUE L OVULE EST LACHE.
JE COMPRENDS PAS TROP CETTE NUANCE LA.
J AI OVULER LORSQUE L OVULE EST LACHE?
OU LORSQU IL YA PRESENCE DE FOLICULES SUR MES OVAIRES?
ET SI C EST LE 2ND CAS JE DOIS ATTENDRE COMBIEN DE TPS POUR QUE L OEUF SE DETACHE.
FAITE MOI UN COURS POUR CELLES OU CEUX QUI S Y CONNAISSANCE,LES PETITES DETAILS SONT LES BIEN VENUS
ET

85.Posté par audrey le 04/02/2008 22:44

84.Posté par audrey le 04/02/2008 22:41
bonjours a vous tous,
voila sa fait 2 ans bientot que j'ai arreter la pilule MINIDRIL est je ne suis toujours pas enceinte cela m'inkiete mais je suis un peu rassurer kar g de la glaire epaisse et filante . je voulai demander cela fait une semaine que jai mal au bas du ventre et un peu au bas du dos comme si j'avais mes regles alors que pas du tout pouver vous me renseigner merci bisous a l'equipe

83.Posté par GERMAINE le 21/01/2008 11:53
JE SUIS EN ESSAI BEBE ET JE VIS AU CANADA
J AI SUBIT UNE TROMPE QUI EST BOUCHE
ALORS DITE MOI DANS L ANNEE COMBIEN DE FOIS POURRAIS TOMBER ENCEINTE .
12/12 CHANCE OU 6/12 CHANCE
MERCI DE ME REPONDRE ET DITE MOI SI CETTE METHODE D AUTO OBSERVATION EST FIABLE A 100%
LORSQU ON OVULE ET QUE IL YA EU RELATION SEXUELLE C EST FORCE QU ON TOMBE ENCEINTE?

82.Posté par mia le 18/01/2008 17:35
Bonjour,
Je viens tomber sur ce forum, En fait moi j'ai subi une laparotomie pour enlever des kystes et d'endo mais avant l'opération je prenais de lupron
aujourd'hui ça fait deux mois et 2 jours depuis la dernière injection toujours pas de règles je suis un peu inquiète est ce normal?
mERCI D'AVANCE

81.Posté par Emilie le 07/01/2008 14:22
Bonjour,

Je m'appelle emilie, j'ai 21ans et j'essaie da'voir un bébé.
mes règles sont terminées depuis trois jours et j'ai eu un rapport non protégé j'aimerais savoir si il est possible que je puisse tomber enceinte sachant que mon cycle est tres court car mes dernieres règles remontent à la mi decembre et 15jours apres j'en ai eu de nouvelle ou si ce n'est pas du au stress et à l'angoisse qui font que mes ecoulements sont très rapprochés.
j'attends vos reponses.

merci d'avance.
et BONNE ANNEE 2008 à vous tous :)
Meilleur voeux.

80.Posté par loulou le 06/01/2008 21:39
autre chose le site est génial ca redonne espoir et en plus les réponses sont tres claires merci

79.Posté par loulou le 06/01/2008 21:36
bonjour
grace a vous j'ai appris plein de chose, j ai 32 ans pas encor bb une fausse couche en juin 2007 reprise pilule pdt 3 mois a cause de loubli du vaccin anti rubeole pas rejouissant mais gyneco oblige aujourd hui ca fait 4 mois est ce normal j'ai bien peur d'attendre encore longtemps merci de m aider

78.Posté par violaine nessi le 14/12/2007 15:13
les réponses aux questions (et les questions d'ailleurs! sont attendues sur le forum de ce site sur la fertilité, le cycle féminin...A tout de suite!

77.Posté par Ambre11120 le 28/11/2007 15:30
Bonjour me revoilà,
J'espère que vous et les personnes de ce forum vont bien ! Un récapitulatif : Je viens de souffler mes 34 bougies, je suis mariée , nous avons un fils de 9 ans et nous souhaitons avons un 2ème bb.
J'ai eu mes dernières règles le 17/11 (elles se sont terminées le mercredi suivant) avec un cycle de 28 jours pendant 3 mois, et là de 27 jours ! Je suis un peu perdue quand à savoir ma date exacte d'ovulation (même s'il n'y a pas beaucoup d'écart) ! J'ai abandonné les courbes de températures mais cela m'a bien aidé pour mieux connaître mon corps ! Aujourd'hui, le 28/11, et pour la 1ère fois de mon cycle j'ai des glaires exactement comme du blanc d'oeuf ! Cela veut-il dire que le jour d'ovulation approche ? Que dois-je faire en attendant (observation je suppose ! quelle est la technique ?)? Et les rapports quand et à quelle fréquence doivent-ils avoir lieu ? Merci de m'éclairer et pardonnez-moi si je vous fait répéter ! Merci d'être là pour nous éclairer ! A bientôt de vous lire !

76.Posté par violaine nessi le 20/11/2007 21:39
Bonjour Mimo,
désolée pour le retard de cette réponse.
Tout d'abord, il n'est pas inquiétant qu'au bout de cinq mois d'"essai" de grossesse, vous ne soyez pas encore enceinte. En effet, même si vous faites tout pour, il est même rare que cela marche du premier coup. Donc restez paisible, il est connu qu'on ne peut commencer à se poser des questions sur la fertilité du couple qu'au bout de deux ans d'essai.

Ensuite, il est très positif que vous sentiez et voyiez la glaire sécrétée au moment de la période fertile. C'ets vraiment l'indicateur numéro 1 de votre fertilité. A ce moment, pour augmenter les chances d'une conception, il est conseillé au couple de se réserver pour le moment où la glaire aura son aspect le plus filant et transparent et la sensation la plus mouillée ou lubrifiée. C'est à ce mometn qu'un rapport a le plus de chance d'aboutir à une fécondation. Mais là encore, on ne maîtrise pas tout...

Pour ce qui est des effets possibles de l'Antadys sur l'ovulation, de même que pour les conséquences éventuelles d'un kyste ovarien, mes compétences ne me permettent pas de vous renseigner. IL vaut mieux demander conseil à une personne compétente sur le sujet, qui pourra parler de cela avec vous.
En revanche, il y a un moyen naturel de voir si on a ovulé ou pas, c'est de prendre sa température. Car l'ovulation est confirmée par un décalage de température en deuxieme partie de cycle (voir article ci-dessus et notre article sur la courbe de température).

Bon courage!

75.Posté par violaine nessi le 11/11/2007 20:40
Bonjour mimo,
Tout d'abord, il n'est pas inquiétant qu'au bout de 5 mois, vous ne soyez pas encore enceinte. En effet, les statistiques montrent qu'on ne peut commencer à s'inquiéter qu'au bout de 2 années d'essai infructueux pour mettre en route un bb. Donc pas de panique pour l'instant, même s'il est vrai que le temps est long lorsqu'un couple souhaite vraiment une grossesse.

Par ailleurs, le fait que vous observiez bien la glaire est très positif car vous pouvez repérer les moments de plus grande fertilité (glaire transparente et filante et sensation de mouillé ou lubrifié). Afin que la concentration de spermatozoïdes soit la plus forte à ce moment, il peut être intéressant de s'abstenir pendant les qqs jours qui précèdent ces jours de grande fertilité, pour se réserver pour ces jours là.

Pour ce qui est des effets possibles de l'Antadys et de l'impact éventuel d'un kyste ovarien d'il y a pls années, je ne peux malheureusement pas vous renseigner, n'ayant pas les compétences poru le faire.

Mais en tout cas, un moyen de voir si vous ovulez est de prendre votre température chaque matin pendant la durée de votre cycle. Si vous observez un décalage thermique d'environ 3/10èmes, c'est qu'il y a eu ovulation. Voir artcle sur la température et article ci-dessus.

Bon courage.

1 2 3 4

Psycho | Corps et sexualité | Amour | Couple | Un bébé ? | Addictions










Vos articles préférés !

S'abonner à la newsletter gratuite




Découvrir le cycle féminin : un guide "spécial débutantes" à télécharger pour apprendre à mieux vous connaître et observer vos signes de fertilité. Un bon complément à nos articles. (cliquez sur l'image pour accéder au fichier)