Réussir sa première année de droit : conseils aux futurs juristes



Le droit attire toujours autant mais savez-vous que 2 étudiants sur 3 ratent leur première année ? Pour prendre un bon départ, quelques conseils de méthodologie pour acquérir la "juridic' attitude", et un guide complet à télécharger.





La maîtrise de la langue, un acquis indispensable.

Voilà une bonne nouvelle pour les littéraires : le droit est une discipline intrinsèquement littéraire. La maîtrise du langage écrit et de la syntaxe vous sera nécessaire pour entrer dans des réflexions de fond avec précision et justesse.

Le vocabulaire que vous apprendrez à maîtriser vous viendra petit à petit, comme une seconde langue maternelle, mais il vous faudra de la rigueur dans l’utilisation des termes : pour cela, prenez soin dès la première année (L1) de consulter régulièrement les différents dictionnaires juridiques.

Il va sans dire qu’on attendra de vous une orthographe de qualité. Prenez donc le temps nécessaire à plusieurs relectures lorsque vous devrez rendre un devoir !

L’oral n’est pas à négliger non plus. Vous devrez apprendre à vous exprimer à bon escient et à être à l’aise. Hormis les matières fondamentales, toutes les autres seront l’objet d’examen oral. Le juriste par définition doit convaincre que sa solution est juste, notez que s’exercer à l’écrit vous formera aussi pour l’oral. 

Prendre le rythme universitaire très tôt

Réussir sa première année de droit : conseils aux futurs juristes
On vous laissera désormais libre de votre assiduité puisqu’en amphi, on n'émarge pas. N’y voyez pas là une opportunité de flânerie, mais une responsabilisation. Les profs sont assez physionomistes, ils repèrent les fidèles et s’en souviennent à l’oral. D'autre part, si vous n'assistez pas au cours, il vous faudra l'apprendre sur les notes de quelqu’un d'autre : un handicap qui s’ajoute au fait que vous n’aurez pas commencé à assimiler les connaissances avec votre mémoire auditive en écoutant l'enseignant.

La prise de notes doit aussi être maîtrisée assez tôt : vos notes, tout en étant pouvant s'adapter à votre personnalité et au style du prof, doivent reprendre l'essentiel du cours, et constituer un support d'apprentissage fiable poules révisions (grâce à la mise en page, aux points importants soulignés, etc).

L’année universitaire est courte, il vous faudra vous mettre vite dans le rythme et mettre le paquet sur les matières écrites qui font l’objet de travaux dirigés (TD). Appuyez-vous sur vos chargés de TD, c’est votre meilleure source. Leur rendre des devoirs le plus souvent possible (au moins des plans détaillés) vous permettra de progresser plus vite. Une fois la méthode acquise, vous pourrez peaufiner la qualité de vos devoirs et acquérir cet esprit juridique si nécessaire.

Les exercices juridiques : à bonne méthode, bons résultats.

Réussir sa première année de droit : conseils aux futurs juristes
Nous venons de l’évoquer, défendre une thèse, une position constitue l’essence même du travail du juriste. C’est ce qui vous sera demandé dans les différents exercices. Il n’est donc pas étonnant que les étudiants venant de filières scientifiques aient encore une fois de meilleurs résultats. En effet, ces exercices demandent rigueur et méthode.

  • La dissertation juridique, par exemple, a ses règles propres qui se comprennent au regard de la culture juridique que vous commencerez vite de percevoir. La logique du droit est souvent bi-partiste, le principe / les exceptions, le droit subjectif / objectif, etc. Il n’est donc pas étonnant que la dissertation se construise sur un plan en deux parties.
  • Le commentaire d’arrêt vous demandera une esprit de synthèse et c’est là que vous devrez aiguiser vos réflexes juridiques pour percevoir les problèmes de droit et les enjeux pour l'évolution de la Loi.
  • Le cas pratique aussi vous demandera une attention particulière pour apprendre à appliquer la règle de droit à des faits concrets.

La juridic’attitude, l’esprit qui fait la différence.

Réussir sa première année de droit : conseils aux futurs juristes
Acquérir le réflexe juridique est ce qu’il y a de plus difficile, car il ne s’agit plus seulement de méthode, ni de connaissances, mais bien d’une attitude générale. Toute situation du quotidien, tout actualité lue dans la presse, recouvre une situation juridique. Il faut donc faire feu de tout bois et apprendre à lire votre environnement à travers vos "lunettes" de juriste. Cela doit devenir pour vous un réflexe.

Pour cela, vous devez nourrir en permanence votre culture générale, et développer votre curiosité. Allez fureter dans les revues juridiques et lisez les notes de vos fiches en détail. Cela vous aidera à vous imprégner de cet esprit particulier. Le travail en groupe, les stages, la fréquentation des tribunaux peuvent  aussi contribuer à former votre esprit de juriste, tout en vous aidant à cerner votre projet professionnel.

Pour ceux qui doutent encore de leur capacité...

Si vous ne pensez pas être à niveau avec l'usage de la langue ou la culture générale, ne paniquez pas, certaines facs ont la solution ! Par exemple, Paris II - Assas, propose un programme à la carte : soutien pour les étudiants ayant besoin de combler leurs lacunes en expression écrite, orale ou en culture générale. Un cursus normal, ou au contraire renforcé pour ceux qui ont d'excellents résultats et qui voudraient compléter leur formation par des disciplines utiles à leur future profession, et ceci, tout au long de la licence. Explication en video.

Un guide de méthodologie pour prendre un bon départ en droit

Pour mettre toutes les chances de votre côté si vous démarrez des études de droit (ou envisagez le droit), l'auteur de cet article a réalisé un guide plus détaillé qui passe en revue :
- Toutes les aptitudes et les acquis nécessaires pour avoir de bonnes chances de réussite en droit (quelles qualités, quel bac faut-il avoir ?)
- Les méthodes à acquérir dès la L1 droit : prise de notes, expression, culture générale, préparation des TD
- Les méthodes propres aux exercices juridiques : la dissertation juridique, la fiche et le commentaire d'arrêt, le cas pratique. Méthologie et conseils pour ces exercices nouveaux par rapport au lycée.
- Les "plus" qui font la différence pour acquérir la "juridic' attitude" : stages, exemples de lectures juridiques de l'actualité, conseils pour le travail en groupe, etc.
Réussir ses premières années de droit : à télécharger (5 eur.) par carte bancaire ou par e-mail via Paypal.

Lire aussi : Les études de droit

Milène Rapp

Qu'en pensez-vous ?
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

33.Posté par da piedade le 05/11/2012 20:46
Pour RANTANPLAN. Bonjour, je suis en L1 de droit, ayant eu mon bac L l'an dernier. Tu ne trouveras nul part une réponse à ta question si tu dois tenter le droit. Je ne vais pas mentir, c'est TRES dur, il faut un sacré mental. Je suis à la fac de droit de Descartes. Je travail enormement et la masse de connaissance a connaitre est juste impressionnante. Sans parler de la méthode difficile a trouver, en très peu de temps 3 mois édemis pour le premier semestre. Je te conseil d'essayer, tu es jeune et tu ne sauras si c'est fait pour toi que si tu essais.

32.Posté par Hélèna le 21/07/2012 12:33
Bonjour,
J'ai eu mon bac littéraire et je vais donc poursuivre en droit à la rentrée prochaine. Je me pose quelques questions :
Pour la prise de notes, est-il possible d'avoir un ordinateur portable ?
Sinon, j'ai une petite appréhension car je ne connaîtrais absolument personne et en général j'ai du mal à faire le premier pas pour rencontrer des gens. J'ai peur de me retrouver seule... Se fait-on des ami(e)s facilement à la fac?
Sans ça, cet été, faut-il que je lise des ouvrages pour me préparer à la rentrée? (du style dictionnaire juridique etc...)

Je remercie par avance les personnes qui me fourniront des réponses.
Bonne journée !


31.Posté par samantha11 le 20/03/2012 19:21
Bonjour ! Voila je suis en L1 de Droit et j'ai pas validé mon premier semestre . Cependant j'avais bossé et dans mes TD j'avais eu de bonnes notes mais je pense que la méthode n'a pas été bonne pour les revisions de partiels . Je suis découragée et j'aimerai savoir comment me remotiver et surtout être plus efficace en revision. Comment par exemple réviser les matières a QCM , le droit constitutionnel ... Merci

30.Posté par Rantanplan le 10/03/2012 17:54
Bonjour ! Je voudrais faire une licence de droit l'année prochaine, mais j'avoue m'être pas mal découragée en lisant certaines revues. Être bonne en expression écrite, fournir un travail régulier et important. On me parle même de "déchets" écrémés en début d'année, j'ai affreusement peur d'être concernée ...
Je ne cherche pas à me rassurer, mais seulement a me rendre compte de comment les élèves vivent la chose. Est-ce vraiment si dur ?
Je pense avoir mon bac (S) de justesse, mes résultats ne sont pas brillants, et je ne suis pas excellente en expression écrite.
Dois-je essayer la licence droit ?

29.Posté par nico31320 le 24/02/2012 10:28
Merci beaucoup ! Effectivement, c'était un peu tard, mes partiels ayant eu lieu du 3 au 7 janvier^^. Mais ce n'est pas grave. Finalement, j'ai revu un peu tous les jours en faisant des fiches. Ayant validé mon premier semestre ( même si je l'ai validé ric-rac ) je pense que la méthode a été bonne. Merci beaucoup !

28.Posté par Denea le 22/02/2012 20:15
Bonjour Nico31320, il est peut-être un peu tard pour te répondre, mais tant pis ^^.
Il ne faut SURTOUT PAS recopier ses notes. Cela ne sert strictement à rien, et te fais perdre ton temps. Le recopiage de notes, c'est bien au lycée, mais à la fac, c'est vraiment trop long. Alors oui, on écrit vite, c'est mal présenté. Et si tu n'es pas très doué pour les belles présentations comme moi, je te conseille de prendre ton ordinateur en cours. Cela permet de pouvoir revoir la présentation après ton cours en le relisant vite fait et en mettant en gras et en soulignant ce qui est important. Et puis cela permet, si tu tapes rapidemment, d'éviter d'écrire en abréviations, mais en toutes lettres. Car sincèrement, en L1 je prenais mes cours à la main, et au final les examens sont arrivés, et je n'arrivais plus à écrire correctement, je mettais sans cesse des abréviations que j'étais obligé d'effacer.
Donc surtout ne pas recopier ses notes, car il y a trop de choses. Mais ce que tu peux faire, et qui est vraiment intéressant, c'est de faire des fiches. Mais pas n'importe comment. Il ne faut pas faire de phrases complètes. Il faut que tu notes les titres de tes parties, et que tu mettes des mots qui te permettront de te remémorer le cours lorsque tu réviseras.
Il faut apprendre les titres des parties, sous-parties du cours, par cœur. Cela permet de ne rien oublier à l'oral. Les profs demandent à l'oral d'avoir une pensée structurée. Et apprendre le plan va permettre de la structurer et de n'oublier aucun détail du cours.
Concernant les vacances de Noël, il y a deux semaines. Je ne sais pas si tu as des vacances à la Toussaint, mais en tout cas dans ma fac on en a pas. Donc on a un semestre complet sans vacances. Alors pour Noël, il y a plusieurs solution :
- Soit tu te reposes la première semaine, tu vois ta famille, tu pars en vacances, etc. Tu ne fais rien. Et la deuxième semaine tu bosses à fonds tous les jours (tu te reposes le matin et tu révises l'après-midi entière, ou inversement).
- Soit tu révises un peu tous les jours, mais pas longtemps (environ 1h par jour). Cela te permet d'étaler tes révisions.
J'ai testé les deux techniques cela fonctionne.
En tout cas bon courage pour la suite !

27.Posté par Nico31320 le 13/12/2011 23:07
Bonsoir à tous. Je suis en L1 de droit. Je n'ai manqué aucun cour, j'écoute en cour, je prends des notes, je comprends globalement, je vais à chaque TD, je fait mes TD à chaque fois.
Nous n'avons commencé les TD que début octobre, et nous sommes rentrés début septembre. Jusqu'a début octobre, je relisais et recopiais mes notes à chaque fois. Mais avec l'arrivée des TD, mon temps a été accaparé par ça et je n'avais plus le temps de recopier mes notes.
Les partiels sont dans quinze jours et je sais pas comment réviser car je n'ai pas franchement commencé-je passe trop de temps sur les TD. J'appréhende, je ne sais pas comment m'organiser, de surcroît pendant les vacances de Noël. Même si je sais que je vais devoir bosser à fond pendant les vacance, je sais pertinamment que je n'aurai pas mon nez dans mes cahiers sans interruption du samedi 17 8h jusqu'au lundi 2, 00h, et qu'il y aura forcémént des moments ou je ne bosserai pas. Je ne sais pas comment m'organiser, quoi revoir en premier, comment gérer mon temps, si je peux ou non m'octroyer un peu de repos pendant les vacances sans avoir mauvaise conscience, et si oui, combien de temps. Que me conseillez-vous ?

26.Posté par elvie le 22/11/2011 08:32
bonjour à tous je reprend mon année mais je ne me retrouve pas encore.Aidez moi svp

25.Posté par Elodie le 22/08/2011 12:09
Bonjour à tous, je me suis inscrite en fac de droit pour septembre et j'aimerais savoir comment se déroulent les tests de connaissances que nous avons les premiers jours. Les étudiants de licence 1 droit ont-ils des tests de français et de maths ? Si vous pouvez m'informer je serais ravie.
Merci

24.Posté par Danielle le 04/07/2011 20:18
bonjour j'aimerais avoir de vos conseils je suis perdue
je vous explique je vais passer mon bac en septembre car j'ai eu un petit problème donc j'ai du arrété mes études la ou j'étais bref j'ai été accepté a l'université en licence en droit mais le problème c'est que j'aurais 3 semaines de retard on m'a dit que ca sera dur mais c'est possible
qu'est ce vous me conseillez?
merci

23.Posté par Javier le 03/07/2011 00:19
Bonjour, moi je ne suis pas dans ma première année de droit, je suis plutôt dans ma Première ES, je voudrais savoir plus ou moins qu'elle moyenne je devrais avoir dans le BAC ES, pour rentrer à faire des études de droit..
Merci.

22.Posté par Jean le 30/05/2011 12:47
oups: petit oubli:
j'ai eu ma licence, sans redoubler, sans trop de problème.
Pourtant, je me suis pris parfois des buches en td, aux partiels.
Alors ne desesperez jamais. Il faut toujours avoir la tête dans le guidon: j'ai mis 3 ans à comprendre la méthodo du cas pratique...

En première année, les matières ne sont pas franchement intéressante (enfin, c'est un avis personnel, mais le droit de la famille et des personnes...bof)...
Avoir un style d'écriture correct, c'est excellent.
Parfois, certains chargés de td notent très dur! ça vous prépare pour le partiel! (mais ça n'est pas très bon pour le moral)

Si vous êtes en terminale: le mieux est de profiter des vacances...
mais commencer à étudier le droit constitutionnel peut être interessant (sans aller trop loin, vous allez vous perdre), car vous serez plus à l'aise durant la L1...Cela dit, très franchement, je ne pense pas qu'il y ait de grande appréhension à avoir: il suffit d'être serieux durant l'année scolaire...

21.Posté par Jean le 30/05/2011 12:36
pas de panique:

ce qui compte, à mon sens, pour réussir la licence, c'est d'être assidu en td: les td sont un cadeau offert aux étudiants afin de mieux comprendre les cours.
travaillez correctement vos td, c'est-à-dire en les travaillant avec le cour, en cherchant à comprendre ce que vous ne comprenez pas. Cela permet d'avoir déjà bien vu le cour lors des révisions.

Une chose très importante à mon sens: les cas pratique, faites-les avec les codes! ça sert à ça! j'ai le souvenir d'amis qui, dans un cas pratique de pénal, n'utilisait pas le code! lorsque l'on connait le système pénaliste, je vois mal comment on peut dire qu'un tel a commis un vol, lorsqu'on en a pas la définition (soustraction frauduleuse de la chose d'autrui)!


Etre présent en cours magistraux permet: 1) d'avoir déjà vu le cour (vu que vous l'écrivez). 2) de ne pas se retrouver avec les notes d'un copain/copine, bourrées de fautes et d'erreurs.

Pour les révisions, une chose importante, à mon sens, est d'apprendre le plan du cour: sauf le cas ou le prof ne sait pas faire un plan (ou à inséré des titres ne voulant rien dire), cela permet de structurer la pensée, et de mieux s'y retrouver aux partiels, dans les sujets transversaux. Et oui, les profs distribuent des plans, ce n'est pas pour faire joli!
D'ailleurs, concernant la qualité des titres: il suffit de voir ce qu'est un cour ou les titres ne signifient rien pour comprendre pourquoi les chargés de td vont insister sur la qualité des titres en dissert, commentaires d'arrêts.

Dans les commentaires d'arrêts: c'est plutôt bien d'aller lire des notes de doctrines: 1) on y acquiert un langage plus soutenu
2) on comprend mieux l'esprit des différentes matières
Il faut essayer de trouver le mode de pensée des auteurs: sont-ils plutot de droite, de gauche? de cette manière, on identifie les amis/ennemis...un truc que je faisait, c'était d'aller voir 2 thèses opposées sur le même sujet, pour les td.
Parce que, dans une dissert ou un commentaire d'arrêt, placer un auteur, c'est toujours bien (permet de montrer votre investissement).


Enfin: le droit est un empilement de connaissance: c'est-à-dire que la L3 se construit sur la L2 qui se construit sur la L1...
Il faut dans un premier temps comprendre...et ensuite apprendre (sinon, c'est inutile, vous ne retiendrez rien).
Allez voir des proçès de temps en temps: vous verrez que la faculté est un peu une tour blanche, mais que les sujets dont on vous parle ont une réelle importance, en réalité (j'ai le souvenir d'être aller à une cour d'assise, et d'avoir été dégouté par l'affaire, un truc atroce).
Et encore: n'oubliez pas que la division du droit en matières est artificielle: en réalité, tout s'imbrique!

20.Posté par sage le 27/05/2011 16:39
pour rassurer certaines personnes réticentes, j'ai repris les études en fac de droit après avoir travaillé plusieurs années et de plus j'ai passé un DAEU qui est un équivalent du bac. je m'en sors bien même s'il y a beaucoup de travail et malgré mon parcours atypique. ne croyez pas les gens qui vous dise que sous prétexte que vous avez passez un BAC pro par exemple alors vous n'avez aucune chance!!! c'est stupide ! beaucoup de gens y arrivent et souvent même mieux que ceux qui sortent d'un bac général! il faut être motivé et travailler régulièrement.

19.Posté par Heidi Simon le 03/05/2011 13:53
Help,je suis en première année de droit et mon blocus commence dans une semaine. Je n'ai jamais travaillé de toute l'année, je n'ai aucun cours, je ne suis pas souvent aller aux cours, ni beaucoup noter, du coup j'ai décidé de diviser ma session pour que ça soit plus gérable.
J'étais pourtant une bonne élève en humanité mais cette année je n'ai préférer faire la fête que donner priorité à mes études. Je réalise seulement maintenant que mon année est gravement en danger mais je suis vraiment motiver à bosser pour la réussir.
Pensez-vous que c'est réalisable. Si oui avez-vous des conseils à me donner?

Merci d'avnce!

18.Posté par baran le 05/04/2011 06:10 (depuis mobile)
Bonjour je suis en première sti et je voudrais savoir si j'aurai des difficultés énormes si je me lance en droit?

17.Posté par sophia le 13/01/2011 22:29
Chaque personne est capable de réussir en droit je pense que c'est juste un probléme de méthologie car tu dois avoir les connaissances suffisante.A mon avis tu devrais rendre des dissertations juridiques à tes chargés de td afin qu'ils puissent te dire ce qui ne va pas exactement.

16.Posté par MARINE le 07/01/2011 23:08
Bonjour, je suis également en terminal ES et souhaiterais me diriger sur une licence de droit. Je voudrais savoir s'il y a des conseil particulier a connaitre pour "réussir" son année en L1. De plus avoir de bonnes capacité en langue, orthographe est-ce véritable un avantage?

15.Posté par Audrey le 06/01/2011 19:18
Bonjour,
je suis en 1ère année de droit et j'avoue que je galère. Je suis pourtant très sérieuse et travaille très régulièrement, mais mes notes tournent autours de 8 avec uneou deux grosses chutes à 6... je ne comprend pas comment m'améliorer, est ce possible que je n'ai tout simplement pas l'esprit juridique?

14.Posté par quentin le 25/12/2010 23:48
bonjour je suis élève de terminal economiques et sociales et l'année prochaine si obtention du bac j'ai une grande envie de me tourné vers une license en droit mai j'ai d'énormes apréhentions j'aurais donc aimer savoir a quoi je doit m'attendre et comment m'y préparer
MERCI

13.Posté par jonny le 22/12/2010 16:39
merçi pour vos renseignements

bonne journée

12.Posté par Modératrice le 22/12/2010 12:00
Alors, si vous êtes à Grenoble, vous avez un accès tout trouvé vers l'IAE Grenoble (qui est très réputé et accentue bien la note internationale) en faisant à l'UPMF une licence généraliste "économie-gestion parcours Management et gestion des entreprises" : en effet, l'IAE a conclu un accord avec l'université et garantit aux étudiants qui réussissent cette licence leur accès en M1 dans son master de management :
voir le lien
http://plg.upmf-grenoble.fr/content/licence-g%C3%A9n%C3%A9raliste

et lire aussi notre article sur ce site sur l'IAE de Grenoble qui explique cela.

Cela dit, prenez le temps de bien consulter le programme de ces masters (allez aux journées portes ouvertes) et surtout, le type de carrière d'entreprise vers lequel cela ouvre. La note internationale peut être développée dans le programme "International manager" tout en anglais.
Mais cela ne fera bien sûr pas de vous un "juriste d'entreprise" c'est clair, pour cela il faut en effet faire un cursus qui inclut une licence-master de droit.
Il faut donc voir si votre soudain attrait pour le droit est réel et surtout, si c'est une discipline qui vous correspond mieux en profondeur (au point de vue tournure d'esprit et aptitudes) que la gestion et le management. En effet, le conseil général que nous vous avons donné (finir son DUT) ne peut pas prendre en compte la spécificité de votre profil que nous ne connaissons pas.
Avez-vous déjà assisté à un cours de droit ? mis votre nez dans un livre de droit ? consulter les programmes d'une L1 droit ? Parler avec des juristes, compris "l'esprit du droit" qui exige à la fois précision au niveau du langage, et grande rigueur dans le raisonnement ?
Si après avoir fait cette enquête (profitez des vacances de Noël pour vous documenter et surtout rencontrer des gens), vous êtes emballé par le droit et que vous sentez que cela vous correspond parfaitement, et si, en plus, on vous dit à la fac de Grenoble que vous avez de bonnes chances de réussite (car la licence de droit est assez dure), alors, bien sûr, vous pouvez recommencer une L1 droit. Surtout si vous n'excluez pas l'une ou l'autre des carrières de la justice (notaire, magistrat, etc.)

Il faut donc cerner parallèlement votre profil, votre projet professionnel et vos aptitudes. Dès janvier, vous pouvez aller aux journées portes ouvertes en fac de droit, à l'IAE... Profitez aussi de votre premier stage en entreprise pour observer et discuter bcp avec les gens. Vous pouvez aussi vous aider d'un test en ligne du type "Pour quels métiers êtes-vous fait" (proposé sur notre site en lien avec Central Test qui est intelligent car il mettre votre profil en comparaison de plusieurs types de métiers et cela peut vous aider à choisir).

11.Posté par jonny le 20/12/2010 19:34
Je me suis renseigné sur de nombreux sites internet, il n'y aucune équivalence possible entre un DUT GEA et une licence en droit, c'est-à-dire que même apres le DUT je devrais partir en L1 droit.

Par ailleurs, si je continue mon DUT, je souhaiterais entrer en 3ème année de licence de gestion dans un IAE. Quel est le niveau de sélection pour un étudiant venant de GEA? Quelles notes faut-il avoir environ?
Merçi beaucoup de m'apporter une réponse.
Cordialement.

Bonne soirée.

10.Posté par jonny le 20/12/2010 19:19
J'habite dans la région grenobloise. Je suis à l'IUT 2 de Grenoble qui dépend de l'université Pierre Mendès-France.

9.Posté par Modératrice le 20/12/2010 18:27
jonny,

Nous te conseillons de finir ton année de DUT, voire ton DUT en entier avant de te réorienter. En effet, cela te permet de valider un niveau bac+1 ou bac+2 et de postuler à des formations universitaires ou autres à partir de ce niveau.
En effet, l'abandon immédiat comporte toujours une part de risque, et mieux vaut procéder par étape et affiner son projet peu à peu. Il faudrait donc te renseigner au niveau de ton université (celle dont dépend ton IUT) sur les possibilités d'équivalence avec un bac+1 obtenu après un an de DUT. En janvier ou février vont avoir lieu dans les facs les journées portes ouvertes : tu pourras y discuter avec des profs et demander conseil sur tes chances d'être pris, mais n'arrête pas le DUT avant.
Effectivement, les sections droit-langues sont assez sélectives, spécialement en Ile-de-France (dossier et test de langue en général, à la Sorbonne et à Assas par exemple seuls les candidats bilingues sont admis). Mais quel projet professionnel as-tu derrière ? Une carrière dans le droit international en entreprise ? Le commerce international ? Sache alors qu'avec un DUT GEA (excellent diplôme généraliste qui ouvre sur l'ensemble des métiers de l'entreprise) tu pourrais passer les concours d'entrée en école de commerce orientée sur l'international avec de bonnes chances de réussite.
Autre possibilité si l'entrée en L1 droit-langues ne marche pas, une entrée en L1 (ou L2 si tu valides ta première année de DUT peut-être) langues étrangères appliquées (LEA), orientation qui pourrait aussi te correspondre, ou encore le BTS commerce international (là si tu valides ta première année de DUT, tu pourrais peut-être être pris en deuxième année)
Autre possibilité : obtenir ton DUT et entrer dans un IAE où les langues peuvent être bien mises en avant et où tu peux aller jusqu'au m aster (voir dans notre rubrique orientation le dossier IAE)
Il faudra de toute façon passer dès le 20 janvier par le site admission-postbac (si tu es sur de ne pas faire ta deuxième année de DUT), et pour la fac, il te faudra présenter un dossier d'orientation active où on te donnera un avis sur tes chances de réussite. Dans quelle région habites-tu et quel est ton IUT ?

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Orientation | Méthodes de travail | Vie étudiante | Paroles d'étudiant | Partir à l'étranger





S'abonner à la newsletter gratuite