Réussir la première année de médecine



Comment travailler pour réussir le rude concours de première année de médecine ? Gérer son temps, mobiliser sa mémoire, gérer le stress... Les conseils du docteur Chantal Régnier qui donne des cours de méthodologie aux étudiants.




La 1ère année de médecine, c'est un peu l'enfer. Comment la vivre ?

Réussir la première année de médecine
Dr Chantal Régnier : C'est vrai que c'est une année un peu dingue, exceptionnelle par rapport à la vie normale, parce qu'il faut mettre toute son énergie dans la préparation de ce concours. D'autre part, comme il s'agit d'un concours, il sera toujours difficile d'apprécier son niveau par rapport à celui des autres candidats, et donc on ne pourra jamais être sûr de réussir. La solution, c'est donc de donner le maximum de ce qu'on est capable de faire, ce qui ne veut pas dire qu'il ne faut plus dormir que 4 heures par nuit.

Alors comment s'organiser pour se préparer le mieux possible ?

Réussir la première année de médecine
D'abord, il faut acquérir une bonne efficacité par rapport au temps passé. Il est clair qu'il y a une masse énorme de connaissances à apprendre, et que le temps est limité. Les étudiants doivent donc avoir les bons outils de travail intellectuel et les utiliser au mieux : savoir se concentrer, mémoriser, apprendre. C'est tout ce que je développe dans mon dossier de méthodologie. Je suis frappée de voir que beaucoup d'étudiants ne savent pas vraiment apprendre. Ils travaillent beaucoup et croient savoir, mais de façon trop vague par rapport à ce qui sera nécessaire pour réussir ce concours qui a ses propres "règles" : plusieurs matières ne seront évaluées que par des QCM, ce qui exige de développer la rigueur, la précision et la concision, trois qualités scientifiques. Le plus simple est d'apprendre ses cours par coeur, c'est-à-dire de pouvoir les réciter mot à mot : sans erreur de sens, sans flou et sans oubli.

Beaucoup d'étudiants manquent de temps et travaillent comme des fous jour et nuit au risque de ''craquer'', que leur conseillez-vous ?

Réussir la première année de médecine
Le manque de temps peut devenir une obsession. Vous êtes en retard et vous courez perpétuellement après le temps. Pour bien préparer le concours, il faut faire du temps votre allié, le considérer comme un outil et non comme un tyran : c'est moi qui choisis de gérer mon temps parce que je veux avoir mon concours. Concrètement, cela implique une organisation très serrée. Car plus on dispose de temps pour accomplir un travail, plus il vous prend de temps... Il faut absolument se contraindre à faire rentrer son travail dans le temps imparti : j'explique dans mon guide comment hierarchiser les choses à apprendre pour utiliser au mieux sa mémoire et éviter d'accumuler le retard au fil des jours.

C'est l'éternel conseil d'apprendre au fur et à mesure, mais est-ce vraiment possible ?

En effet, le meilleur rythme d'apprentissage à prendre est celui des cours donnés à la fac, jour après jour. Ce n'est pas impossible, et cela vous permet non seulement d'avoir un vrai temps de révision avant l'épreuve, mais surtout de diminuer considérablement votre stress. Car il faut bien le dire, les étudiants adorent se faire peur avec l'idée même de se savoir "en retard" ! Une erreur fréquente consiste aussi à planifier beaucoup d'autres choses à faire que le nécessaire, comme des révisions genre "tout le chapitre X en chimie", ou réviser pour une interro de prépa ou même un concours blanc !

Si cela vous étonne, consultez le guide où j'explique comment apprendre avec méthode et planifier exercices et annales correspondantes au fur et à mesure des chapitres appris est une garantie majeure de réussite : pas besoin d'en rajouter une couche ! J'explique aussi comment organiser son planning hebdomadaire, en respectant le rythme de l'apprentissage, de façon à pouvoir rattraper le retard de la semaine au plus tard sur le week-end.

Réussir la première année de médecine
Il faut aussi faire la chasse au temps perdu et aux moments où l'on n'est pas efficace parce que trop fatigué ou peu concentré. Comme dit le proverbe, "A corps fatigué, cerveau peu efficace". Votre corps n'est pas un esclave, ses besoins essentiels doivent être respectés : un temps de sommeil minimum, au moins une heure d'exercice par semaine, un bon équilibre alimentaire, des pauses régulières entre les séances de travail. Mieux vaut travailler efficacement après une heure de piscine, que de relire 50 fois le même cours sans arriver à se concentrer. Je déconseille aussi le café et les boissons excitantes, car cela augmente le stress. Ce n'est pas payant à long terme.

Vous parlez beaucoup du stress dans votre guide, pourquoi ?

copyright : illustrations.fr
copyright : illustrations.fr
La notion de concours induit un stress psychique important. Or le stress est le premier ennemi de la mémoire : il empêche de bien "coder" les choses que vous apprenez, et aussi de vous en souvenir lorsque vous en avez besoin. Il est donc essentiel de bien gérer le stress : on ne peut pas le supprimer, mais il faut savoir l'utiliser comme un moteur pour la motivation, sans le laisser tout envahir.
Quand vous arrivez pour passer le concours, posez votre peur sur la table, puis concentrez-vous sur le travail. Il y a d'ailleurs d'autres réflexions intérieures qui peuvent vous empêcher de donner le meilleur. Ce sont souvent des appréciations négatives sur vous-mêmes - "Je suis nul(e)", "Je suis lent(e)" "j'ai moins de mémoire que les autres".. . J'appelle ces pensées des "gendarmes intérieurs" car elles vous arrêtent, ralentissent votre pensée et son efficacité. Cela vous empêche de mettre toutes vos forces dans le travail : en somme, vous partez battu d'avance. Au contraire la réussite du concours exige des attitudes psychologiques particulières.

Lesquelles ?

Réussir la première année de médecine
Vis-à-vis du travail, je recommande par exemple d'aborder tout ce qu'on apprend de façon positive, sans a priori sur une matière... La confiance est aussi très importante, confiance en soi et dans ses proches. La confiance en soi se nourrit de petites victoires accumulées qu'il faut prendre le temps de goûter. C'est aussi une année où l'on a besoin de stabilité : mieux vaut éviter les grandes émotions, les changements de vie.

On ne peut pas se lancer dans mille projet car le concours est déjà en lui-même un projet énorme. Si l'on arrive à mettre tout cela en place, on peut faire de cette préparation une année constructive et non destructrice malgré le rythme de vie quasi monacal. Il ne faut pas se laisser tyranniser par son travail, mais le mettre au service de son projet. Il s'agit de donner du sens aux choix que l'on fait, de s'appuyer sur sa motivation. Certains mettent des écriteaux au-dessus de leur bureau : "Je veux être chirurgien". Il faut parfois avoir sa motivation devant les yeux pour prendre des décisions et pour s'y mettre.

Pour en savoir plus

Réussir la première année de médecine
Retrouvez les conseils détaillés du Dr Chantal Régnier dans un Guide de méthodologie de 57 pages à télécharger* sur ce site : "Préparer le concours de première année de médecine Le Dr Chantal Régnier est lauréate de la faculté de Necker-Enfants-malades (Université Paris Descartes-Paris V, praticien attaché à l'hôpital Charles Foix (AP-HP). *(Pour le téléchargement : après le paiement, cliquez sur le bouton "Retour à Vita Ressources" pour accéder au doc à télécharger.)

Propos recueillis par Michèle Longour

Qu'en pensez-vous ?

1.Posté par chadli le 05/02/2009 11:28
merci beaucoup ça aide énormement

2.Posté par juliana le 17/03/2009 01:29
salut , je vous remercie tout d'abord pour tout ça car ça aide vraiment . En fait je suis étudiante en 1ere année de médecine (je la refais) , mes résultats du 1er semestre c'était catastrophique normalement on a 4 matières au 1er semestre et 4 au 2eme semestre donc j'aimerai bien que vous me donner une méthode pour réussir cet année

3.Posté par Conreur Mickaël le 24/03/2009 12:38
Merci beaucoup madamde, vos conseils me font un peu plus prendre conscience de l'ampleur du travail à fournir l'an prochain et vont m'aider je pense à m'organiser correctement. Merci.

4.Posté par khaled le 29/03/2009 13:13
good

5.Posté par HOUSE le 30/03/2009 18:54
Merci pour vos conseils qui s'avèrent très utiles, je suis impatient de connaître l'intégralité de votre guide.
Encore merci

6.Posté par Administrateur du site le 31/03/2009 17:23
Le guide est disponible sur ce site : vous pouvez le télécharger pour 7 euros (via Paypal, munissez-vous d'une carte bancaire). Il comporte deux grandes parties :

I/ les conditions nécessaires pour bien travailler : comment garder une bonne forme physique (sommeil, fatigue), gérer le stress et les facteurs psychologiques pour avoir un bon mental, comprendre comment fonctionnent vos outils intellectuels (imagination, mémoire).
II/ Comment travailler efficace : apprendre à se concentrer et à se mettre au travail, apprendre ses cours, gérer son temps pour optimiser le rapport Apprentissage/temps disponible, tirer le meilleur du travail de groupe, réussir ses révisions, conseils aux redoublants.
Cette deuxième partie vous propose une méthode inédite basée sur l'observation scientifique des mécanismes de mémorisation.
L'objectif du guide est donc de vous permettre de vous préparer au mieux pour le concours en utilisant le plus judicieusement possible vos outils cognitifs. On peut l'utiliser avec profit même en cours d'année ou à quelques semaines du concours (ne serait-ce que pour bien organiser ses révisions, travailler sa concentration ou apprendre à gérer son stress).
Dans quelques temps, lorsque vous serez un certain nombre à avoir lu le guide, nous prévoyons d'ouvrir un forum de discussion sur ce site pour que vous puissiez obtenir des précisions et poser vos questions au Dr Régnier qui vous y répondre.

7.Posté par Kate le 24/04/2009 10:04
Salut, je suis étudiante en 1er année de médecine (primante) et comme la plupart des gens je recommence l'année prochaine en tant que doublante... Je voulais savoir si quelqu'un a des conseils a donner pour s'organiser et réviser efficacement l'été afin de réussir l'année prochaine.
merci d'avance @+

8.Posté par Michèle Longour le 24/04/2009 23:22
Kate,

Nous avons lancé un forum de discussion à partir de votre question...Cela permettra aussi à tous ceux qui ont lu le guide mais souhaite en discuter de poser leurs questions ou de mettre leurs commentaires.
Aller donc sur le forum "réussir sa première de médecine"

9.Posté par badrio le 05/09/2009 14:28
Merci pour vos conseils qui aident des milliers d'étudiant dans le monde, donc coup de chapeau à toute l'équipe et en particulier au dr Chantal. reeespect!!!

10.Posté par doudou le 08/02/2010 12:46
bonjour je me nomme alberic jai vraiment adoré
les conseils dusage du docteur en vue de passer le cap de la première année de medecine .desormais je ferai d'avantage beaucoup attention a mon temps de boss.merci..alberic0022501842917

11.Posté par fomo le 13/02/2010 13:09
croyez vous quil est possible de reussir sa, p1 en tant que primant?

12.Posté par aziz le 24/02/2010 23:27
vraiment ...je souffre aussi de ce probleme et je sais plus koi faire....j'ai 0.25 sur 20..en ostéologie et ..4.75 en anatomie..et 3.25 en sémiologie..c'est dingue pouvez vous me répondre ici meme comme com

13.Posté par Staar le 05/05/2010 17:49
Veritablement bien detaillé ! Merci pour tous vos conseils ! J'espère réussir l'année prochaine en medecine !

14.Posté par Martin le 12/07/2010 16:41
Merci pour tous ces conseils qui nous seront bien utiles! Je rentre en 1ère S, et même en sachant que j'ai le temps, la passion pour le métier de dentiste est belle et bien là depuis longtemps... Il faut savoir qu'outre le message "Je veux être chirurgien" sur le bureau (ce que je trouve super!), la passion est un réel moteur à ne pas négliger et c'est ce qui va alimenter mes batteries lors du concours, c'est certain!

15.Posté par allechi valere le 30/07/2010 13:36
je me nomme valere je suis africain et je suis vraiment heureux de lire ce discour du docteur car cela est peu frequent en afrique

16.Posté par rachelle le 03/08/2010 23:01
merci enormement pour ces bons conseils

17.Posté par antar le 27/02/2011 03:09
JE VEUX DEVENIR UN MEDSI

18.Posté par caroline le 27/07/2011 12:28
merci beaucoup pour tous ces conseils. Cette année je passe en terminale S option physique chimie, j'ai pris cette option car j'ai regardé le programme de première année de médecine et il y a beaucoup de cours en rapport avec la chimie, est-ce que cette option peut m'aider pour la première année ? (pour les notions acquises ou autre ...) Je me renseigne sur la première année depuis la seconde, et ma mère craint le pire, elle ne pense pas que je travaillerai assez, elle n'a pas confiance en moi,elle a peur que je ne réussisse pas, alors que j'étais une bonne élève en première S et que je suis motivée pour réussir la suite. Pour le moment, je ne suis pas trop stressée mais c'est ma mère qui me stress.
C'est pour cela que vos conseils sont utiles, ça m'apprend à mieux me gérer et ça rassure un peu ma mère. Puis, je prend l'année de terminale comme un entrainement, une sorte d'échauffement, apprendre à s'organiser pour ne pas l'apprendre en première année de médecine. mais est-ce une bonne chose ? ma mère n'arrête pas de me dire qu'il faut s'entraîner avant de faire quelque chose, et que les notions et méthodes de travail que j'aurais acquises au lycée m'aiderons en médecine, est-ce vrai aussi ?

merci encore pour vos conseils, et j'ai pour but de réussir la première année du premier coup car comme je l'ai dit, je suis quelqu'un de motivée et pugnace.

19.Posté par FLorent le 02/10/2011 14:28
merci beaucoup pour vos conseils.
j'utilise se site : http://myqcm.fr pour réviser la physique c'est trés bien fait.

20.Posté par manuela le 29/10/2011 15:33
mais c'est dingue comment on peut reussir dans ces conditions

21.Posté par Préparation concours sciences po le 14/12/2011 10:28
super conseils, la préparation est toujours très importante pour reussir un examen

22.Posté par arnaud le 24/03/2012 16:32
Merci pour ces conseils ! Mais le premier facteur de réussite, est la faculté dans laquelle vous vous trouvez ! les taux de réussite vont du simple au double et demi entre différentes fac. Je suis actuellement redoublant à nîmes (ufr medecine de Montpellier), mais si j'avais été par exemple à Rennes je serais actuellement en P2 medecine. Cette année je suis 320eme/2300, et j'estime avoir un peu plus de 75 places à rattraper pour pouvoir esperer devenir medecin. Qui sait, peut être serai-je par deux fois recalé ici, alors que j'aurais potentiellement pu être deux fois reçu ailleurs. De quoi faire regretter de ne pas avoir traversé la France à 17 ans et demi !
Je voudrais dédier ce temoignage au futurs Paces, pour qu'ils ne fassent pas l'erreur d'entrer dans des facs bondées !

23.Posté par Marin le 06/06/2012 12:04
Bonjour est ce que quelqu'un pourrait me donner les matières de la première année
Merci

24.Posté par monira le 02/08/2012 18:22
bn soir j aimerai bien d avoir des conseil pour reussir mon examen de rattrapage car je suis hyper demoralisé svp aidé moi

25.Posté par eleisia le 06/03/2013 02:24
les conseils sont tous clair merci ca m a rendu plus agitee et motivee mais moi mon problem c k j ecoute beaucoup la music trop je l aime et de plus j apprends tous mes cours mais j oubli vite et de meme j suis pa strssee

26.Posté par AbouSouleyman le 25/03/2013 10:38
Bonjour, la situation de Arnaud me tracasse, si tu aurais le choix d'une 2eme chances de P1. La ferais tu ou a Montpellier ou ailleurs??
MERCI

27.Posté par Sandrine le 29/03/2013 16:45
Bonjour, le docteur REGNIER est-elle gynécologue?

28.Posté par kawtar le 06/06/2015 23:56
merci beaucoup madame ça ma beaucoup m'aider

29.Posté par docteurMaison le 31/03/2016 18:38
Bonjour,
j'ai passé la première année en 1996 !
et depuis: le concours de l'internat, la thèse ...
La première année est une des plus faciles. Donc si vous trouvez déjà le rythme en P1 difficile: surtout changer de voie: il y a bien plus dur ensuite, et si le contenu des cours ne vous intéresse pas en P1, ça ne changera pas fondamentalement ensuite, donc ne vous engagez pas là dedans.

Pour réussir un concours: travailler en quantité et en qualité, avoir un rythme de vie PRECIS: exemple: je me levais à 5h30, je déjeunais, je partais réserver les places dans l'amphi pour moi et mes potes (on était 800 pour moins de 600 places assises) et je bossais dans l'amphi de 7h à 8h.
Ensuite très attentive en cours, et prenant des notes claires (abbréviations nécessaires donc entrainez vous dès le lycée à une prise de notes efficace ! les profs en médecine ne dictent pas: ils parlent quasi à vitesse normale), ne pas se disperser dans les livres pour la première année: mais s'y pencher pour vérifier certains points du cours mal compris. Puis je mangeais ma salade de riz (avec des légumes) dans l'amphi et je relisais les notes prises le matin. Petite balade détente de 20 minutes pour s'aérer et retour en cours. Le soir: relecture des notes de l'après midi. A 19H30 repas au RU avec mes potes. A 20H à la maison: Revoir des cours d'une matière (se faire un planning) pendant 2h en faisant de la gym toutes les 30 minutes pendant 5 minutes (pour me détendre!). A 22H tapantes préparer ma salade, AU LIT et DODO. Ceci me permettait d'avoir relu tous les cours de la journée le jour meme et si doute je vérifiais à la fac dans les bouquins le jour meme.
Le we je faisais 4h de sport, une sortie le samedi mais en rentrant vers 23h maxi (pas perturber mon rythme) et le reste: du boulot, du ménage, mes courses, revoir des cours.
Penser au financement de cette année AVANT: il est quasi impossible de bosser en meme temps: on n'a pas le temps. A la rigueur vous pouvez bosser 3 ou 4 h dans le we, mais pas dans la semaine.
Surtout ne pas lacher meme si parfois il y a des coups de mous et des moments un peu désespérants, des cours pas clairs... dites vous que cest un concours et que tout le monde est dans la meme galère que vous.

Pour les dernieres révisions avant le concours: lever 7h dejeune, bosser jusqu'à midi: sortir et manger au RU (là je prenais le temps) apres midi: bosser, manger au RU, et rebosser jusqu'à 23h- minuit puis DODO !
Une hygiene de vie irréprochable vous aidera beaucoup ! Je ne suis quasi pas sortie cette année là et que des sorties raisonnables. De toutes façons je n'avais pas d'argent pour me payer le ciné, j'avais juste de quoi payer le logement et la nourriture (essentiellement au RU). Jamais de café ni d'alcool (ça sert à rien, votre organisme n'en a absolument pas besoin).

Bon courage

30.Posté par Aesius le 13/04/2016 13:19
Bonjour ! Est-ce possible de réussir des études de médecine avec un bac L ?

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Orientation | Méthodes de travail | Vie étudiante | Paroles d'étudiant | Partir à l'étranger








S'abonner à la newsletter gratuite