Foyers et maisons d'accueil pour vivre sa grossesse



Quand une grossesse survient de façon imprévue, nombre de jeunes femmes ont besoin d'un toit et d'un soutien pour préparer la naissance. Les centres maternels départementaux mais aussi les logements gérés par des associations sont là pour accueillir les futures mamans. Et les aider à écrire cette page de leur vie.



Foyers et maisons d'accueil pour vivre sa grossesse
A Vannes, en Bretagne, une grande maison abrite cinq studios et un T2. C'est "La Tilma", du nom de l'association qui l'a ouverte, et qui évoque la protection offerte par le manteau traditionnel mexicain ou "tilma".

Ici des femmes enceintes peuvent en effet trouver un havre pour vivre leur grossesse. Quand on se trouve enceinte de façon inattendue, il est si important d'avoir un lieu de vie sécurisant ! A la Tilma, on accueille des femmes majeures dès leur premier mois de grossesse et jusqu'au sixième mois du bébé. Certaines sont en situation de précarité, d'autres vivent dans l'insécurité.

Avoir un logement permet alors d'être indépendante, de s'éloigner éventuellement du père de l'enfant, de sa famille ou de ceux qui ne voient pas d'un bon oeil cette grossesse. A la Tilma, les jeunes femmes ne sont pas seules pour autant mais sont accompagnées par l'association. Une maîtresse de maison, un travailleur social, une spécialiste de la naissance les guident dans leurs démarches et le suivi de leur grossesse.

Des bénévoles les aident à bâtir un projet d'avenir. "Pour moi, avoir un enfant, cela veut dire pouvoir m'assumer, avoir un travail et un logement.", disent la plupart des jeunes femmes. C'est bien là l'objectif de ce type d'association : offrir un abri et un tremplin.

Contacter la Tilma : contact@latilma.com - tél. : 07 77 26 28 23.

La maison Magnificat en Touraine

La maison Magnificat en Touraine
La maison Magnificat en Touraine
En Touraine, une autre maison d'accueil  située à la campagne est gérée par l'association "Magnificat Accueillir la Vie". Elle peut accueillir dès les premières semaines de grossesse jusqu'à huit femmes enceintes dans un esprit communautaire et chaleureux. L'esprit est empreint de valeurs chrétiennes, mais chacune des jeunes femmes accueillie est libre de ses convictions.

On peut y vivre sa grossesse et rester avec son enfant jusqu'à ce qu'il ait quatre mois environ, le temps d'avoir formé un projet de vie. "On pense souvent que nous sommes toujours au complet mais c'est faux car la maison s'emplit et se désemplit souvent, alors n'hésitez surtout pas à nous appeler, conseille Marine, l'une des responsables. Nous pouvons sûrement vous aider à trouver une solution !"

La maison accueille aussi des demandes d'accouchement anonyme en vue de l'adoption. Dans tous les cas, une éducatrice spécialisée accompagnée de quatre autres professionnels assurent l'accueil et l'accompagnement psychologique, matériel, humain des futures mamans. On aide ainsi chaque femme à prendre librement les décisions qui lui conviennent et à former un projet d'avenir.

Une personne s'occupe des tâches ménagères avec les résidentes et deux personnes sont secrétaires de l'association. De nombreux bénévoles apportent leur concours tandis que les relations sont assurées avec les services de maternité-gynéco, la CAF, la CPAM, Pole Emploi et la mission locale.

Contact : Tél. : 02 47 59 63 07 Adresse: 11 avenue des Martyrs 37240 LIGUEIL - E-mail: magnificat.am@gmail.com

La Maison de Marthe et Marie : des colocations solidaires en ville

Foyers et maisons d'accueil pour vivre sa grossesse
Il y a aussi des propositions dans les grandes villes. Fondée en 2010 par des jeunes couples, l'association La Maison de Marthe et Marie a lancé une nouvelle forme d'accueil. Les femmes enceintes en difficulté sont accueillies dans des appartements, en colocation avec des étudiantes ou de jeunes professionnelles qui souhaitent se rendre "solidaires".

Outre le logement, une aide sociale est apportée pour aider les colocataires qui attendent un bébé à trouver une solution d'avenir stable.

La première colocation a ouvert à Lyon en décembre 2011 : un grand appartement de 162 m2 avec 7 chambres (notre photo). Une autre a ouvert en 2014 sur Paris (11ème) dans un appartement comportant 4 chambres pour des femmes enceintes. Et une autre se prépare à ouvrir dans le centre de Metz, en partenariat avec l'association Foyer de Malberg. Une page Facebook permet de suivre la vie de l'association et celle des "colocs". Pas triste du tout apparemment.

Pour être accueillie, envoyez un mail à info@martheetmarie.fr

Les maisons Tom Pouce

Accueil d'une jeune femme à la maison Tom Pouce de Seine-et-Marne
Accueil d'une jeune femme à la maison Tom Pouce de Seine-et-Marne
Joli nom pour ces lieux où l'on prépare l'arrivée de tout petits. L'association "Maison de Tom Pouce" a ouvert en 1987 une première maison en Seine-et-Marne. En 2008, une deuxième maison s'y est ajoutée, à quelques kilomètres. Aujourd'hui les deux maisons peuvent accueillir jusqu'à 22 femmes, dont 4 avec leur enfant. Leur particularité est de pouvoir accueillir toute femme en difficulté, même mineure.

L'ambiance est familiale, chaleureuse, on mange ensemble autour d'une grande table. Des ateliers sont organisés. Une sage-femme et une puéricultrice viennent régulièrement pour aider les futures mamans à préparer l'arrivée de leur bébé. Il y a des chambres individuelles et d'autres de deux ou trois lits, plus trois lits "d'urgence".

Là encore, on cherche à trouver une solution d'avenir stable (logement, travail) pour la future maman et le bébé, d'autant que la maison n'a que 4 chambres pour maman et bébé. Après la  naissance, la plupart des occupantes doivent donc avoir une autre solution. "C'est pourquoi il est important d'arriver dès le début de la grossesse", disent les responsables.

Contacts :
Tel. : 06 19 82  71 10 ; on peut appeler 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 Site : www.lamaisondetompouce.com ; E-mail: contact@lamaisondetompouce.com

Les maison Tom Pouce de Seine-et-Marne ont fait des petits :

- Au Mans : une autre maison est gérée par l'association "la Maison Sarthoise de Tom Pouce" . Tel : 02 43 82 64 37.
- dans le Maine, à Fresnay-sur-Sarthe, elle est gérée par l'association "la Maison de Tom Pouce du Maine". tél. : 02 43 33 05 85
e-mail : tompoucedumaine925@orange.fr

Les Maisons Bethléem à Toulon

Foyers et maisons d'accueil pour vivre sa grossesse
C'est au sein d'un immeuble qui sert aussi de permanence d'accueil et d'écoute que les futures mamans sont accueillies dans 13 studios indépendants. Il faut donc être majeure et autonome financièrement. On peut rester après la naissance avec son bébé mais l'accueil total ne peut durer plus de 12 mois. On peut aussi arriver avec son enfant s'il a moins de trois ans. Même si chaque locataire est indépendante, des ateliers et des activités en groupes sont proposés : loisirs ou méthodes pour trouver un emploi, un logement, gérer son budget, etc.

Des mères de famille bénévoles assurent l'accueil plus une conseillère en économie sociale et familiale qui guide dans les circuits complexes des aides sociales. Cette maison a été créée à la demande de l'évêque de Fréjus-Toulon mais elle est bien sûr ouverte à toutes les femmes quelle que soit leur religion ou leur situation.

Adresse : Maison Bethléem - 26 rue des riaux à Toulon - Tél : 04 94 27 97 10 (du lundi au vendredi de 9 h à 11 h) ou 06 76 73 41 47.

Les centres maternels, financés par les départements

Il existe aussi des structures publiques pour accueillir les femmes enceintes en difficulté. Ainsi chaque département finance normalement un "centre maternel", géré par les services d'aide sociale à l'enfance du département s'il est public, ou par une association, s'il est privé (la Croix Rouge, par exemple). En principe, il en existe un par département, mais ce n'est pas systématique. On en compte une centaine aujourd'hui sur l'ensemble du pays, qui offrent 4000 places.

Quels logements ? Ils vous proposent un hébergement de 10 à 50 lits en moyenne, en chambres individuelles ou en appartements, un accompagnement, une aide matérielle, éducative et psychologique. Une crèche est prévue pour votre enfant. Dans la mesure de vos possibilités, vous devez participer financièrement à vos frais de séjour.

Pour qui ? Les femmes enceintes d'au moins 7 mois ou des mères isolées, avec un enfant de moins de 3 ans. La plupart n'accueillent que des femmes déjà majeures, certains acceptent les mineures (par exemple La Villa Jeanne ). Le mieux est d'appeler le centre maternel le plus proche de chez vous pour vous renseigner sur ce point.

Où trouver leurs coordonnées ? au service social de votre mairie, ou sur le site du conseil général de votre département. Voir aussi la liste des centres d'accueil mère-enfant par département.

D'autres maisons et logements

- Deux appartements à Nancy sont loués par l'association "SOS la VIE" qui assure la permanence d'accueil. Tel: 03 83 56 22 22

- La Maison Cécile et Marianne à Poitiers accueille 4 à 5 femmes enceintes en difficulté par an parmi d'autres femmes en situation de détresse. tél. : 05 49 88 44 20, mail : res.cma@free.fr

- A Carpentras, c'est un immeuble ancien restauré avec goût dans le style provençal, avec des appartements meublés tout confort qui peut accueillir quatre jeunes femmes enceintes en difficulté grâce à l'association chrétienne "AMADO" avec le soutien de "Choisir la Vie" au plan national. Celle-ci a mis en place tout un réseau éducatif, médical et social autour de ces jeunes femmes pour les aider et les soutenir pendant le temps de leur grossesse.
Adresse : 75 rue des marins 84200 CARPENTRAS Tél. : O4 90 60 28 94

- A Neuilly-sur-Seine (92), le Foyer El Paso a ouvert en 2010 à l'initiative de religieuses : il accueille les femmes enceintes majeures de toute religion et toute croyance. Chaque femme dispose d'une chambre individuelle, les repas sont pris en commun. Un accompagnement humain et social est proposé. Une contribution financière est demandée.

Retour à l'article A l'aide, je suis enceinte

Des numéros où appeler et des lieux d'écoute

Lundi 8 Septembre 2014
Avec la collaboration de Marie-Pierre Blache

Psycho | Corps et sexualité | Amour | Couple | Un bébé ? | Addictions


Vos articles préférés !

S'abonner à la newsletter gratuite


Découvrir le cycle féminin : un guide pratique de 20 pages pour apprendre à observer chaque jour vos signes de fertilité (glaire, température). Un complément à nos articles (cliquez sur l'image pour accéder au fichier).