Comment se remettre d'une rupture ?



"Tout ira bien, ne t'en fais pas", "Un(e) de perdu , dix de retrouvés"... Des formules banales que l'on entend souvent après une rupture. Pas vraiment réconfortantes et sans grande utilité. Se remettre après une séparation prend souvent du temps. Mais pas d'inquiétude, on y survit. Tous nos conseils pour tourner la page doucement mais sûrement.





Etape 1 : accepter de touner la page

Comment se remettre d'une rupture ?
Comme tout échec, la rupture amoureuse provoque en nous une blessure. Cicatriser peut prendre un peu de temps, variable selon les cas. Trois étapes balisent toutefois le chemin.

La première est celle de l'objectivité. Comme l'explique Isabelle Nicolas, conseillère conjugale, "c'est dans cette phase que l'on fait son deuil du couple que l'on a formé. Il faut y renoncer, accepter de changer de statut pour revenir au concret, à la réalité". Accepter donc de se retrouver seul(e), encore célibataire et sans amoureux(se). Dur dur quand on repense aux bons moments passés à deux. Mais au fait, votre couple, votre chéri(e) était-il si extraordinaire ? Le retour au réel doit aussi vous permettre de prendre du recul. Ne l'avez-vous pas un peu idéalisé ? "Beaucoup de jeunes pensent qu'il(elle) était romantique, amoureux(se) mais sans aucune véritable preuve de leur partenaire, les mots n'ayant jamais été dits ouvertement", explique Isabelle Nicolas. C'est le moment de porter un regard plus objectif sur celui que vous avez aimé et la relation que vous avez eue. Vous arriverez ainsi plus facilement à vous dire que c'est bien fini.

Etape 2 : guérir la blessure

Comment se remettre d'une rupture ?
Pour guérir de son blues, mieux vaut éviter la solitude. C'est le moment de redécouvrir les joies de l'amitié : prendre du temps pour soi, pour ses amis, pour sortir. Damien, 20 ans, confie "que c'est le meilleur moyen de passer à autre chose. Je sors avec mes copains, on se fait des virées entre mecs dans des bars ou des restaurants, parfois il nous arrive même de faire du sport".

"Il est important d'être entouré, confirme Isabelle Nicolas. C'est un processus qui permet de se rendre compte que l'on peut encore s'amuser. Cela permet de retrouver une motivation parfois perdue".
N'oubliez donc pas de profiter, restez vous-même et organisez des plans qui vous font plaisir et vous permettent de vous détendre. Les amis peuvent aussi vous apporter un soutien affectif et une oreille attentive. Il est important de parler et de pouvoir se confier. Cela permet d'évacuer les émotions et de s'apaiser. Vous verrez que vous arriverez peu à peu à penser à votre "ex" sans fondre en larmes.

Etape 3 : repartir de l'avant pour retrouver confiance en soi

Comment se remettre d'une rupture ?
"La troisième étape, nous explique Isabelle Nicolas, est essentielle pour retrouver l'estime de soi. Fixez-vous un objectif à atteindre. Qui change vos habitudes du tout au tout. Cela peut très bien être vos études comme un sport . Une activité qui vous prouve que vous pouvez très facilement réussir sans elle (lui)".

Et pourquoi ce challenge ? Tout simplement parce que la blessure affective peut avoir atteint l'image que vous avez de vous-même et votre capital confiance. "Je suis nulle", "je ne suis pas assez bien pour être aimé", "je n'arriverai jamais à intéresser quelqu'un", etc.
Pour chasser ces idées noires, plutôt que de vous jeter dans les bras du ou de la première venue, trouvez une activité qui vous aide à aller de l'avant, et qui montre que vous regorgez de qualités encore inexploitées. Caroline, 21 ans, a tout changé de son mode de vie : "J'ai eu une rupture assez difficile avec un garçon avec lequel je suis restée un an. Lorsque ça c'est terminé, je me suis rendu compte que ma vie actuelle ne me plaisait pas. J'ai quitté la fac et j'ai travaillé les concours pour intégrer Science Po. J'étais super fière de moi lorsque j'ai vu que j'étais prise. Je n'ai aucun regret".

Les erreurs à éviter

- Se recaser à tout prix : une "relation Kleenex" ne vous apportera rien d'autre qu'une baisse de l'estime de vous-même. Au contraire, "apprenez à vous respecter et à vous faire respecter", dit Isabelle Nicolas. Profitez de ce temps de "célibat" pour réfléchir à ce que vous attendez de l'amour et de la vie.
- Idéaliser la personne qui vous a quitté, en pensant qu'en continuant à l'aimer, elle reviendra vers nous. Chose qui, dans la plupart des cas, ne marche pas et qui fait encore plus souffrir.
- Vouloir se venger. Généralement cela nous retombe sur le bout du nez, car la vengeance nous garde tourné vers le passé, ce qui avive la blessure au lieu de la guérir.
- Essayez de la (le) rendre jaloux. Si la personne vous a quitté, ça n'a aucune efficacité. Et là encore, cela vous empêche de tourner la page et d'aller de l'avant. Vous savez à présent ce qu'il vous reste à faire pour vous sortir de ce passage douloureux. (Lisez Pourquoi est-on jaloux ? )

Bien sûr, les trois étapes peuvent se chevaucher, ou l'on peut les franchir dans le désordre. Si vous avez vraiment du mal, n'hésitez pas à aller parler à un(e) conseiller(e) conjugal(e), des professionnels formés pour aider pas seulement les couples, mais toute personne en difficulté sentimentale.

7 Juin 2013
Angela Dubois

Psycho | Corps et sexualité | Amour | Couple | Un bébé ? | Addictions



S'abonner à la newsletter gratuite