Comment préparer son mariage ?



Cette fois, c'est sûr, vous vous mariez ! Reste à faire du jour J une fête à l'image de votre couple. Alors, quand et par où commencer ? Comment s'organiser ? Se faire plaisir sans se ruiner ? Nos conseils pour un compte à rebours paisible à la lumière de l'expérience d'une wedding planner.



Quel mariage voulez-vous ?
Quel mariage voulez-vous ?
"Aujourd'hui, chaque mariage est un peu unique car les couples peuvent être très différents, explique Marjory Texier, wedding planner depuis 2006 et secrétaire générale de l'Assocem, association rassemblant ces pros du mariage. Les mariés doivent donc se sentir libres de se faire plaisir et ne pas s'enfermer dans des 'il faut'."

Marjory ne manque pas d'exemples : "Si vous avez toujours rêvé d'une voiture ancienne, louez la, sinon oubliez ; si vous n'imaginez pas la fête sans "gâteau de mariage", faites-vous plaisir, mais si vous trouvez ridicule d'applaudir un gâteau, ne le faites pas... Si vous aimez les dragées, prévoyez-les, mais sinon, rien n'est obligatoire. Il faut rester vous-mêmes avant tout !"

Le choix de célébrer un mariage ne vous oblige donc pas à cocher toutes les cases imposées par des conventions sociales et celles que vous dicte aussi "l'industrie du mariage" pour qui vous êtes d'abord un beau "marché". Message bien reçu ? On se détend ?

Se poser tranquillement pour dialoguer à deux

La première question à vous poser ensemble - car tout choix va désormais se prendre en couple  - est donc de savoir ce que vous voulez vivre tous les deux : un mariage intime dans un endroit spécial, un vrai conte de fées, une méga fête entre copains... Que désirez-vous faire principalement de ce jour qui restera marqué pour vous d'une pierre blanche ?

Prenez le temps d'en parler longuement de façon à organiser l'événement qui vous corresponde en profondeur à tous les deux. Qu'attendons-nous de ce jour ? Quel sens voulons-nous lui donner ? Quelles traditions, familiales, sociales souhaitons-nous garder ou pas ?
"Pensez à vous faire plaisir à vous avant de vouloir faire plaisir aux autres, ce n'est pas égoïste"

"Souvent nous invitons les couples à ne pas tout choisir uniquement pour faire plaisir aux autres, souligne Marjory Texier. Ce n'est pas égoïste, mais c'est se recentrer sur le sens de l'événement. Vous vous mariez d'abord car vous vous aimez, pas pour faire plaisir à votre famille et vos amis. Et ce jour-là, les invités seront surtout heureux s'ils voient le couple heureux".

Prévoyez donc plusieurs longues soirées pour discuter ensemble de tout cela. Même si vous vous connaissez depuis longtemps, cela vous permettra de dialoguer en profondeur et de mieux découvrir vos différences. Pour cela, évitez de fixer une date trop vite ! Vous pouvez ainsi garder du recul pour définir votre projet et ne pas subir trop vite la pression des familles.

M - 15 : on peut faire ça où ?

Vous savez quel mariage vous voulez ? La première chose à faire est de choisir le lieu. Le conseil est de s'y prendre à "M (mois) -15"  de la date éventuelle du mariage. Si tôt ? Eh oui ! car les lieux de réception sont souvent réservés 12 à 24 mois à l'avance. "Cela varie un peu selon les régions, précise Marjory Texier. Dans certaines régions très demandées comme la Bretagne ou le Sud, il faut réserver deux ans à l'avance. Dans d'autres régions, les réservations n'ouvrent que 12 mois avant."

Cette recherche est donc à programmer avant même de fixer le jour J. Sauf si vous optez pour un lieu appartenant à la famille de l'un ou l'autre, ou que vous choisissez de célébrer votre mariage en hiver - ce qui peut être très sympa et a des avantages au niveau du coût. On peut aussi opter pour un mariage en semaine, sans oublier de tenir compte des contraintes de ceux que vous désirez particulièrement voir présents ce jour-là : parents, proches, témoins...

Définissez bien votre région et partez en chasse. Cette recherche peut s'avérer laborieuse, mais il est plaisant de visiter et de comparer ensemble pour apprendre à mieux connaître les goûts de l'autre. Ce choix arrêté, mettez une option, et en avant pour le compte à rebours !

M -12 : on officialise !

Comment préparer son mariage ?
Officialiser, mais comment ? Pourquoi pas des fiançailles ? Elles reviennent à la mode, les grandes stars y ont recours, alors pourquoi pas vous ? Vous pourrez ainsi être fier(e) de passer déjà une bague au doigt ! Cela peut vous permettre d'organiser une rencontre plus approfondie de vos deux familles - car elles vont désormais faire partie de vos vies.

Mais vous pouvez aussi fêter cela à deux, dans la plus stricte intimité. Là encore, sentez-vous libre de vivre ce qui vous convient : il ne s'agit pas d'une répétition du mariage et mieux vaut de la bonne humeur et de l'amour que de grosses dépenses.

Tout ceci reste du domaine privé : aucune célébration de fiançailles n'est obligatoire en France pour se marier, à la mairie ou à l'église, même s'il existe un rite de bénédiction assez simple proposé par l'Eglise catholique aux couples qui le veulent (voir sur le site fiancailles.org). Vous vous faites l'un à l'autre une "promesse de mariage" mais rien ne vous lie encore juridiquement. Sans être rabat-joie, rappelons que tant que vous n'avez pas dit "oui" devant monsieur le maire, vous pouvez donc renoncer et rompre. D'où l'importance de continuer à parler tous les deux de votre projet de couple en parallèle des aspects matériels.

Et si on parlait budget ?

Premier exercice à faire ensemble : définir votre budget et la liste de vos invités. Sachez qu'on évalue en général le coût par invité, ce qui vous laisse le choix de faire varier le nombre d'invités et le coût par personne pour parvenir au budget final. Pour vous donner une idée, des sites en ligne proposent des simulations.

"Tout dépend si l'on est 20 ou 300, explique Marjory Texier. Pour les mariages que nous organisons à l'agence Com' Une Orchidée, le coût peut aller de 200 euros à 2000 euros par invité, mais il est vrai que ce sont de très beaux mariages, et qu'on peut faire beaucoup moins cher, par exemple en se contentant d'aller au restaurant après la mairie." En effet, seuls 5% des couples aujourd'hui recourent à un "wedding planner", service facturé au forfait pouvant aller de 3500 à 7000 euros.

De façon générale, il y a plusieurs options pour réduire les frais : vous pouvez demander à des proches de participer activement à la préparation (décoration, animation, musique, photos, voire buffet et repas, etc) ce qui vous évitera de payer des prestataires extérieurs. Veillez cependant à ce que les choses soient bien faites pour éviter les déceptions.

Vous pouvez aussi demander à des proches de vous aider à financer la fête : parents, parrains-marraines... un soutien facile à organiser en ligne aujourd'hui grâce aux sites de listes de mariage ou de dons.

Enfin, il existe aujourd'hui des solutions collaboratives qui permettent de louer ou de partager pour se marier sans se ruiner. Là encore, soyez vous-mêmes : "Si vous ne voulez pas mettre plusieurs milliers d'euros dans une robe de mariée, allez voir les dépôts-vente, conseille Marjory Texier. Si vous trouvez dommage dépenser trop pour des faire-parts qui iront à la poubelle, trouvez une solution cheap sur internet..."

Le mariage civil : bien plus qu'une formalité !

Comment préparer son mariage ?
En France, le mariage civil doit avoir lieu avant tout mariage religieux éventuel. Sa date est à fixer avec la mairie qui doit être celle où réside l'un de vous deux depuis au moins un mois : il faudra tenir compte de la disponibilité des officiers d'état civil (le maire ou un de ses adjoints) et  des lieux qui peuvent être fermés certains jours (veille de jours fériés par exemple). Dès que vous l'avez, informez-en vos témoins qui doivent absolument être là.

N'oubliez pas de prévoir aussi le photographe - professionnel ou ami - chargé de vous mettre "en boîte", car même si un mariage civil est rapide, il est d'usage d'en garder quelques souvenirs.

Quels papiers faut-il fournir ? Peut-on se marier avec une personne étrangère ? Le mariage entraîne-t-il obligatoirement un changement de nom ? Le ministère de la Justice répond sur son portail consacré au mariage civil en France. Prenez le temps aussi de lire ensemble tout ce qui concerne le contenu de ce mariage civil : en vous mariant, vous vous engagez à vous être fidèles, à vous porter assistance mutuelle, à fonder une famille et à élever vos futurs enfants. C'est bien plus qu'une formalité, alors profitez-en pour parler ensemble de tout cela.

L'association Cap Mariage, apolitique et aconfessionnelle, aide aussi les couples à réfléchir au sens de cet engagement et à bâtir une cérémonie civile personnalisée.

Mariage religieux : profitez des préparations proposées

Comment préparer son mariage ?
Vous voulez célébrer également un mariage religieux ? Il est capital d'en parler ensemble plusieurs mois à l'avance, car il ne s'agit pas non plus d'une simple formalité : pour l'Eglise catholique par exemple, le mariage est "indissoluble", ce qui veut dire qu'on ne peut le rompre par un divorce contrairement à l'union civile. C'est l'occasion de parler ensemble de vos croyances personnelles, de vos valeurs, de ce que vous voudriez transmettre à vos enfants.

Si vous souhaitez une cérémonie religieuse, c'est certainement pour donner un sens plus grand à votre union. N'hésitez pas à creuser ce désir, même si vous n'êtes pas ou plus pratiquant et à frapper a la porte d'une paroisse (catholique ou autre selon votre confession) pour vous renseigner. On y propose des préparations au mariage très intéressantes qui ne parlent pas seulement de la cérémonie mais du sens de l'engagement et de toute la vie de couple. Voilà pourquoi mieux vaut ne pas s'y prendre au dernier moment (certaines paroisses refusent d'ailleurs les couples trop pressés qui veulent se marier dans les six mois ou moins).

Sachez que vous n'êtes pas obligés de suivre la préparation à l'endroit où vous avez choisi de vous marier. Des associations comme les Centres de préparation au mariage ou les Parcours Alpha Duo proposent des week-ends ou soirées partout en France.

Si vous êtes décidés, il faut bien sûr réserver l'horaire de votre célébration (surtout si vous avez opté pour un mariage un samedi en été!) et choisir le religieux qui va célébrer votre union : il vous accorde en général un ou deux rendez-vous en tête à tête, là encore pour vous aider à donner un sens à votre engagement et répondre à vos questions personnelles. En cas de de religions différentes (catholique-protestant, juif-chrétien, ...), on peut aussi célébrer un mariages mixte avec des rites particuliers.

M-10 : commencez à penser à la fête

Comment préparer son mariage ?
- Vous pouvez décider de choisir un thème en lien avec votre rencontre, vos goûts communs, vos engagements, vos perspectives d'avenir... bref, tout ce qui peut donner un côté "fun" personnel à la soirée.

- Si vous avez décidé d'accueillir vos invités à l'extérieur, il est temps de prévoir la location de tentes. C'est le moment aussi de contacter les traiteurs, de demander des devis, de comparer, de choisir des menus et de faire des essais : de bonnes petites dégustations en perspective !

Un petit conseil pratique : notez bien tous les noms des contacts pris (traiteurs, fleuristes, photographes, etc), vos réflexions, les prix des devis, vos dépenses, vos idées, etc. Cela vous aidera jusqu'au dernier moment à garder "la tête froide", même si le coeur est chaud, et à prendre les bonnes décisions.

M-8 : les grandes décisions s'imposent !

Comment préparer son mariage ?
- Vous confirmez le choix de votre traiteur. Vous prévoyez vins et boissons qui les accompagnent, que vous passiez par un caviste séparé ou par le traiteur. Réservez également tables, chaises, vaisselle ou tout autre matériel à louer.

- Puis préparez la liste précise de vos invités. S'ils sont nombreux ou si votre budget est serré, vous pouvez prévoir une fête en plusieurs temps : un "vin d'honneur" après la cérémonie qui permet d'inviter largement, et un dîner dansant pour la famille et les amis proches. On peut aussi prévoir un mariage en fin de matinée, un déjeuner pour la famille proche, et une soirée dansante où sont conviés les amis le soir... Ou bien un grand buffet pour tous.

- En fonction de la formule choisie, commencez à concevoir les faire-parts avec éventuellement des cartons différents si tout le monde n'est pas invité à tous les temps du mariage. Vous pouvez les acheter tout faits et les remplir à la main, les taper et les imprimer vous-même sur une bonne imprimante ou, plus chic, les faire imprimer (demandez des devis et renseignez-vous sur les délais). Il peut être utile d'y adjoindre un plan et une liste d'hébergements possibles pour les invités qui devront dormir sur place si le mariage est loin de chez eux.

- Choisissez vos témoins respectifs (ce n'est pas si simple, vous verrez!), sélectionnez votre photographe "officiel" : un professionnel et/ou 1 ou 2 amis qui pourront compléter de façon plus personnelle les photos de vos invités.

- Lancez-vous éventuellement dans la prospection de sociétés d'animation (c'est drôle mais parfois décourageant car tout se monnaye!) ou confiez simplement l'animation de la soirée à des personnes proches sur lesquelles vous pouvez vraiment compter : elles peuvent se charger de la musique, des sketchs, de jeux amusants.... C'est un véritable travail, extrêmement prenant et pas facile du tout : soyez indulgents !

- Envoyez un "Save the Date" à vos proches pour qu'ils puissent déjà s'organiser. Pour les spécialistes de l'internet, vous pouvez aussi créer votre blog et pour les "prudents" vous pouvez penser à contracter une assurance mariage.

- Et ça y est, cette fois, vous arrêtez définitivement le choix de la robe de mariée : le rêve devient réalité et vous commencez à constituer votre liste de mariage... ce qui entraînera sûrement de beaux échanges en tous genres avec votre fiancé(e)!

M-6 : maintenant, pensez à vous deux !

Comment préparer son mariage ?
- Commencez à regrouper les pièces nécessaires pour vos dossiers civils et religieux, c'est un peu fastidieux mais obligatoire, et prenez rendez-vous avec un notaire si vous souhaitez établir un contrat de mariage.

- Choisissez aussi la tenue du marié qui peut être très différente selon le style que vous désirez donner à ce jour. N'oubliez pas qu'elle peut être louée dans des magasins spécialisés.

Une recommandation importante : pensez à vos chaussures puis portez-les suffisamment pour que vos pieds ne soient pas transformés en un immense champ d'ampoules le jour J : vous ne penseriez plus qu'à cette souffrance au lieu de profiter totalement du moment unique que vous vivez !

- Choisissez aussi la tenue des enfants d'honneur (si vous en désirez) en prenant contact avec les parents pour que tout soit harmonisé.

- Et, sommet de la journée, préparez précisément la cérémonie religieuse s'il y en a une : le choix des textes qui seront lus, les chants, les instruments de musique, l'animateur de l'assemblée.. Rien n'est à négliger, tout doit être beau ! Choisissez aussi vos alliances avec soin, elles vous suivront tout au long de votre vie et n'oubliez pas de les faire graver avec "votre" date.

- Prévoyez une voiture ou autre véhicule qui servira à transporter la mariée puis les époux. Et n'oubliez pas de prévoir le lieu de votre nuit de noces : il serait dommage que vous retourniez dormir chez papa-maman ou bêtement dans votre studio !

M-4 : les détails qui ont de l'importance

Comment préparer son mariage ?
- Pensez à la décoration de l'église et de la salle de réception et contactez un fleuriste (ou des amis un peu doués): vous faites le choix de compositions et de votre bouquet de mariée (normalement offert par le marié ou des amis vraiment très proches).

- Précisez bien tous les détails (décoration, installation du traiteur et des tables, piste de danse, horaires...) avec le propriétaire du lieu de réception. Dragées ? Cadeaux-souvenirs de vos invités ? Feux d'artifice (attention à la réglementation) ? Accessoires (écran, projecteur et ordinateur) pour l'animation de la soirée ? Ne vous laissez pas embarquer dans des achats inutiles, mais retenez seulement les détails qui ont du sens pour vous.

- Répertoriez bien tout ce qui pourrait être nécessaire à la mariée : petit sac/trousse de secours pour retouches de maquillage, mouchoirs...), étole en cas de froid, parapluie blanc en cas de pluie... ainsi que ce qui est nécessaire pendant la cérémonie (petits paniers décorés pour la quête par exemple) ou à la sortie de l'église: riz, bulles de savon, crécelles...

- N'omettez pas de terminer les formalités (extrait d'acte de naissance, extrait de baptême...) et de les remettre à la mairie et à l'église, sans attendre le dernier délai: "ce qui est fait n'est plus à faire"! Ce proverbe est plein de sagesse pour qui ne veut pas se stresser.

Pour se détendre, rien de tel pour la mariée que de faire des essais de coiffure et de maquillage (profitez-en pour prendre rendez-vous pour le jour J sur le lieu prévu pour ne pas perdre de temps ce jour-là) et pour les fiancés de prendre des leçons de danse: un remède efficace pour garder sa bonne humeur et un punch au top !

Ce que l'on a tendance à oublier

"Ce que les gens oublient souvent quand ils organisent eux-mêmes leur mariage, c'est de bien penser au déroulement de la journée et à l'enchaînement des divers événements, explique Marjory Texier, de l'agence Com' Une Orchidée.
Par exemple, souvent il y a trop de temps ou bien au contraire pas assez entre la mairie et le cocktail, ou entre le cocktail et la soirée. Souvent, c'est tout bête, mais on oublie qu'on ne bouge pas 150 personnes en 5 minutes. Pour faire passer 150 personnes à table, il faut compter 30 minutes. D'autres fois, on prévoit trop de choses - des lâchers de ballons, de cerf-volants - dans le temps qu'on  a. Il faut prévoir des choses, mais ça ne doit pas être la course !".

M-2 : envoyez les faire-parts, réglez le déroulement

- C'est le moment d'envoyer les faire-part (en demandant une date limite de réponse). Mettez les noms et adresses de vos invités sur les enveloppes, sans oublier peut-être de distinguer ceux qui sont invités uniquement au vin d'honneur des autres. Vérifiez bien que vous n'avez oublié personne auprès de vos familles et amis : il est encore temps d'éviter une gaffe.

-Quelques vérifications vont vous rassurer :
  • la robe de mariée est-elle prête ? Une retouche peut être nécessaire car la taille évolue souvent avec les émotions! Prévoyez de  vous faire livrer une semaine avant la date du mariage.
  • le déroulement complet de la cérémonie à la mairie et à l'église ? Vérifiez que chacun connaît bien son "rôle" : les témoins en possession des alliances, le responsable des enfants d'honneur, les proches chargés d'organiser les transports des uns et des autres et la prise en charge des plus âgés, etc.
  • les divers prestataires (traiteurs, fleurs, animation, coiffeur...) sont-ils bien au point pour les prestations et les horaires ?
  • les responsables de l'animation de la soirée ont-ils pu trouver le matériel et les idées nécessaires ?
  • Y a-t-il de jeunes enfants à la soirée ? Peut-être faut-il prévoir une baby-sitter ainsi qu'un responsable de parking si le lieu n'est pas spécialement organisé pour garer une avalanche de voitures !
N'ayez pas peur de confier à vos proches ces petites missions : ils seront ravis de vous rendre service et cela évite que ces soucis matériels vous retombent dessus le jour du mariage.

Encore un détail important à en croire l'expérience d'une wedding planner : "Si vous avez des enfants, ce qui est de plus en plus fréquent, pensez à demander à quelqu'un de s'en occuper le matin du mariage, conseille Marjory Texier. Car il ne suffit pas d'être nombreux : il faut que chacun sache ce qu'il doit faire !"

De M-1 à J-1 : prenez du temps pour vous !

Comment préparer son mariage ?
- Vos invités vous ont normalement tous répondu : si vous prévoyez un diner placé, c'est le moment de préciser votre plan de table : un vrai casse-tête mais qui aura le mérite de rendre vos invités heureux ! Sachez cependant garder de la souplesse car les défections de dernière minute ne manqueront pas.

- Maintenant, tout est prêt, il est temps d'enterrer votre vie de célibataire avec vos amis dans la joie...  Et n'oubliez pas vos collègues de travail pour qui vous organiserez un "pot" sympa sur place avant de partir pour vos congés de mariage.

- Enfin, un peu avant le grand jour, pensez à vous ! Prenez un bon temps de repos dans le calme, le silence, la nature pour vous sortir du tourbillon des préparatifs et vous ouvrir à accueillir plus complètement la grandeur de l'engagement que vous prenez ensemble. Les sportifs opteront pour la remise en forme, les mystiques pour une retraite au monastère, les écolos pour quelques bonnes balades au grand air.

Si vous vivez déjà ensemble (ce qui est le cas dans 80% des cas), le top est de reprendre une vie de célibataire quelques jours le mariage pour donner plus de sens encore à votre engagement. Demandez l'hospitalité à des proches (parents ou amis) en évitant toutefois un lieu où l'on vous mettrait la pression. Vous êtes maintenant prêt(e) à vous engager pour le meilleur et pour le... meilleur.

A savoir

Engagée depuis 2011 pour la professionnalisation et la reconnaissance du métier de wedding planner en France, l'association Assocem fédère les consultants et organisateurs de mariage.
Elle liste les professionnels respectant les exigences légales et les normes de qualité et peut vous permettre de choisir votre "wedding planner".

L'Assocem organise également des formations pour les personnes souhaitant devenir wedding planner.

Rens. : www.assocem.org/

Samedi 15 Avril 2017

Psycho | Corps et sexualité | Amour | Couple | Un bébé ? | Addictions







S'abonner à la newsletter gratuite