Vivre à deux : avons-nous un projet commun ?


S'installer ensemble, se mettre en ménage cela attire de plus en plus tôt, parfois même alors que l'on ne sait pas encore ce que l'on fera de sa vie. Pourtant avant de lever les voiles, mieux vaut avoir pris le temps de fixer un cap, et vérifier que l'on est d'accord sur un même projet de vie. Un préalable pour éviter les naufrages et construire un vrai couple.



Bien creuser avant l'installation des fondations

Vivre à deux : avons-nous un projet commun ?
"J'ai 24 ans et je suis restée 8 ans et demi avec mon copain, explique Marie. On s'est rencontré au lycée, sommes tombés amoureux et rien ne nous a séparés. J'ai perdu mon papa, il est parti travailler à l'étranger, nous vivions chacun dans notre appartement pour garder notre liberté. Il y a 3 semaines, encore étudiante, je décroche un boulot dans une autre ville : c'est une bonne opportunité. Et là, mon ami me dit qu'il me quitte. Qu'il veut vivre autre chose, qu'il "ne le sens pas". Et me voilà seule dans une nouvelle ville, avec, certes, un métier super, mais je n'arrive pas à comprendre".

Pour avoir comme Marie oublié de construire un projet commun, beaucoup voient se briser du jour au lendemain leur vie de couple. Mais au fait, formaient-ils un vrai "couple" ? On peut, en effet, avoir démarré une "vie à deux"  pour diverses raisons : pour ne plus vivre chez ses parents et entrer dans ce qu'on croit être une vie d'adulte, pour combler sa solitude ou même, faire comme ses amis.... Toute "bonne" raison qui oublie juste le plus important : vérifier que je peux bâtir avec celui ou celle que j'aime un projet à long terme qui fondera le couple.

Avant de vivre avec l'élu(e) de notre cœur, ne nous laissons donc pas emporter trop vite par nos désirs du moment, les sirènes de l'environnement ou les illusions de notre sensibilité.  Si je me lance dans une aventure à deux non fondée sur un projet commun, je peux croire mon histoire d'amour durable, puisqu'elle m'épanouit sur l'instant, alors que le sentiment qui m'unit à mon ami(e) peut s'évanouir vite. Au bout de quelque temps, je risque en effet de me rendre compte que mes aspirations sont trop différentes de celles de l'autre pour être compatibles. Je commencerai alors à prendre de la distance avec ce qui m'a lancé(e) dans l'aventure au départ et je retomberai, sans ménagement, dans la réalité de la vie !

"Pour beaucoup de couples, ce n’est que lorsque la passion du début cède le pas à la “vraie” relation que les deux partenaires découvrent qu’ils ne s’entendent pas sur l’essentiel", souligne le psychologue et psychothérapeute Patrick Estrade.

S'assurer que les fondations sont solides avant de construire

Vivre à deux : avons-nous un projet commun ?
Pour nous mettre aux commandes de notre bonheur à deux et bâtir un avenir en couple, il est indispensable que chacun soit déjà au clair avec son propre projet de vie : qu'est-ce que je souhaite faire de ma propre vie ? Comment je veux la vivre concrètement ? Quelles sont mes aspirations profondes ? Qu'est-ce que je souhaite surtout réussir ou qui est essentiel, prioritaire pour moi : le travail, la vie en couple, le sport, les enfants, mon hobby, une vie de famille, la relation avec les copains...?
Pour que la construction soit solide, il est important de bâtir à deux, mais avec ce que chacun porte en soi.

Car, la première euphorie passée, je serai en prise directe avec ce qu'est l'autre dans la réalité, j'aurai à vivre au quotidien avec ce qu'il(elle) porte en lui(elle). Il est donc indispensable de bien connaître mes valeurs et les siennes pour être sûr(e) qu'elles soient compatibles. De ces valeurs, dépend la façon dont chacun va hiérarchiser ses priorités, ses envies et ses besoins. Elles vont guider la vie avec les autres, mais aussi avec l’autre : sera-t-il(elle) fidèle ou la fidélité n’est-elle que secondaire ? Quelle valeur accorde-t-il(elle) à l’argent ? L’entraide est-elle une valeur fondamentale ou la compétition a-t-elle plus d'importance ?...  "Si les valeurs sont radicalement opposées, précise Patrick Estrade, le couple ne pourra pas aller loin".

Avoir un bon plan pour bâtir harmonieusement et durablement

Vivre à deux : avons-nous un projet commun ?
Pour éviter un réveil douloureux et bâtir un projet de vie qui unit, la meilleure solution est de "prendre le temps de se connaître et, surtout, de beaucoup parler, de tout et sur tout", conseille Patrick Estrade. A travers des discussions sur la vie, la société, la famille, la religion… peuvent s’exprimer les valeurs et les dissonances de chacun. "Un jour, avec mon fiancé, nous regardions un reportage sur Fidel Castro, se souvient Agnès. Tout à coup, il s’est mis à faire l’éloge de l’autorité. Cette théorie venait si violemment heurter ma conception des rapports humains que j’ai su, à cet instant précis, que nous n’étions pas faits pour vivre ensemble".

Si vivre avec une personne identique à soi n'est pas souhaitable, vivre avec son contraire multiplie les risques de désaccord. L'incompatibilité des valeurs peut vraiment devenir problématique au fil du temps. C’est en fonction de ce qui semble primordial dans la vie que chacun établit ses règles et l’éducation des enfants, par exemple, cristallisera les écarts. Agnès concevait "l’éducation en termes d’amour, d’encouragement et de liberté"  alors que, à l'occasion de la discussion sur l'autorité, elle découvre que son fiancé soutient que "l’enfant ne peut grandir sans être fermement cadré".

Alors,
entre les deux extrêmes ? Un juste milieu qui repose sur le partage de valeurs essentielles. N'hésitez pas à parler ensemble de questions concrètes : si l'un est étranger, dans quel pays allons-nous vivre ? Si nos religions sont différentes, comment envisager l'avenir, en restant ce qu'on est soi-même, comment élever nos enfants ensemble ? Si le niveau d'étude et le milieu culturel sont différents, réfléchissons en vérité à la façon dont notre vie matérielle sera organisée.... Toutes ces questions sont à aborder à deux, avant de nous lancer dans une cohabitation qui risquerait de nous rendre malheureux(se) par la suite.

Ne pas lésiner sur les finitions

© Raisa Kanareva | Dreamstime.com
© Raisa Kanareva | Dreamstime.com
"Que de drames évités, dit Myriam Terlinden conseillère conjugale et familiale, si les amoureux prenaient le temps de vérifier que leurs grandes aspirations sont compatibles!" N'éludons pas ces questions primordiales : quels sont nos projets communs, nos priorités de couple, nos rêves à deux, les objectifs à bâtir ensemble ? Sont-ils vraiment compatibles ? Non seulement maintenant, mais aussi à long terme ?
L'orientation générale, le projet de couple que vous allez donner à votre vie à deux, va construire une histoire commune qui sera le fruit de vos propres projets et de vos rêves communs.

A défaut d’avoir certaines valeurs communes, chacun a toujours la possibilité de mettre ses valeurs en commun pour que surgissent alors, de ce "mélange", les valeurs du nouveau couple, prêt à inventer sa propre histoire mais en respectant toujours les valeurs profondes de chacun. "Il n’est pas nécessaire de partager les rêves de son partenaire pour l’aider à les réaliser, explique Yvon Dallaire, mais il est nécessaire de connaître ses rêves et les siens afin de les respecter"

"Si vous décidez de faire cohabiter vos deux mondes, alors vous devez accepter, en toute bonne foi et en toute conscience, les modalités de ces deux mondes." Ce ne sera pas toujours facile, mais tout est toujours possible si l’amour vrai est là : vous pourrez vous appuyer tous les deux sur cet l'objectif commun pris ensemble au départ : tout faire pour que ça marche !

Soigner l'aménagement intérieur pour un bonheur de chaque jour



Dimanche 19 Août 2012
Nicole Payan

Psycho | Corps et sexualité | Amour | Couple | Un bébé ? | Addictions






Vos articles préférés !

S'abonner à la newsletter gratuite