Apprendre à se concentrer pour réussir ses études



Les difficultés de concentration sabotent l'apprentissage. Pour réussir ses études, il faut donc se protéger des distractions et reprendre les commandes de son attention. C'est le sujet de notre nouveau guide pratique de méthodologie à télécharger de toute urgence.




"J'ai du mal à me concentrer !", "Je passe du temps à travailler mais je ne retiens rien...", "Je suis fatigué et découragé"... Que vous soyez lycéen, étudiant, apprenti, jeune pro ou que vous repreniez des études, vous ressentez tous cette grande difficulté à concentrer toute votre attention sur votre travail !

Heureusement, les difficultés de concentration ne sont pas une fatalité : on peut améliorer la qualité de sa concentration en apprenant à mieux se connaître, en adoptant quelques bonnes habitudes et en pratiquant certains exercices.

C'est tout le sujet de notre dernier guide de méthodo : Apprendre à se concentrer, c'est possible et même stratégique pour réussir ses études sans trop se fatiguer et même en y prenant plaisir. Huit chapitres d'explications et de conseils pratiques (110 pages) que vous pouvez télécharger sur notre site.

Cliquez sur la couverture du guide pour accéder au téléchargement.

Sommaire : apprendre à piloter son attention en 8 chapitres

- Chapitre 1 : J’ai du mal à me concentrer, pourquoi ?
Pour commencer, un test vous permet de repérer l'origine de vos distractions : comprendre ce qui nous distrait, c'est la première étape pour contre-attaquer.

- Chapitre 2 : Quand sommes-nous facilement attentifs ? 
Il existe des situations où nous sommes parfaitement concentrés : pourquoi, comment, dans quelles circonstances ? Cela permet de comprendre ce qui est favorable à une bonne concentration.

- Chapitre 3 : Se mettre d’abord dans les bonnes conditions
Pour mieux se concentrer, on peut commencer par agir sur son environnement, se mettre en condition, travailler son mental, gérer ses outils numériques...

- Chapitre 4 : Savoir piloter son attention
Et maintenant, go ! On peut diriger volontairement son attention sur un sujet et l'y maintenir, un peu comme lorsqu'on programme un GPS. L'attention est en effet un geste mental qu'on peut décomposer et reproduire à volonté. Les chapitres suivants appliquent la méthode aux divers moments de la vie étudiante.

- Chapitre 5 : Etre attentif en cours ou en conférence
Comment "brancher" son attention sur l'enseignement donné  et la maintenir jusqu'au bout pour rentabiliser au maximum la présence en cours ? Une dizaine de moyens sont présentés pour que chacun y trouve le sien.

- Chapitre 6 : Se concentrer sur son travail personnel 
Là encore, il y a des habitudes à mettre en place, des techniques à connaître, et une façon d'organiser son temps pour maintenir une bonne concentration au moment où c'est souvent le plus difficile : lorsque vous êtes seul(et) et livré(e) à vous-même.

- Chapitre 7 : Se concentrer pendant un examen
Durant un examen, vous pouvez être déconcentré par le stress, les idées négatives, le manque de temps. Comment reprendre les commandes de votre attention et la piloter le plus efficacement possible ? 

- Chapitre 8 : Muscler sa concentration, c’est possible !
Ce dernier chapitre vous propose une série d'exercices et de petits jeux qui permettent de s'exercer à muscler ses perceptions, à sélectionner ses cibles d'attention, à passer d'un sujet à l'autre, en bref, à être plus agile et plus efficace.

Téléchargez le guide

- Guide à télécharger (en format PDF) sur ce site contre paiement  par carte bancaire ou par email via Paypal (Prix de lancement : 5,50 euros.) : Apprendre à se concentrer pour réussir ses études  

- Vous pouvez aussi le trouver sous format ebook sur la plateforme Amazon Kindle 

Un extrait du guide

"Combien de temps travailler en restant concentré ?

Cela dépend de chacun, des circonstances, et aussi du sujet sur lequel vous travaillez. L’ensemble des enquêtes et les diverses observations faites sur le sujet évoquent des durées qui peuvent varier de 20 à 50 minutes.
 
En tout cas, tout le monde (enseignants, scientifiques, étudiants) s’accorde pour dire qu’il est quasiment impossible de se concentrer de façon soutenue sur quelque chose durant une heure. Les élèves qui assistent à des cours de 60 minutes ressentent eux-mêmes combien il est difficile de soutenir son attention de façon égale jusqu’au bout… Et les enseignants sont maintenant de plus en plus nombreux à tenir compte de ces “coups de pompe” attentionnels en variant les exercices proposés durant une heure.
En réalité, chaque élève semble avoir son temps de concentration moyen optimal : pour certains, cela peut être 40 minutes, pour d’autres 30 minutes, ou bien 25 ou 20 minutes voire même un peu moins si vous avez de réelles difficultés de concentration.
Notez que les circonstances influent aussi beaucoup sur ce temps : si vous travaillez toujours en gardant votre téléphone portable allumé à portée de regard, en prenant les appels et en vous interrompant pour envoyer des messages, vous pouvez être déconcentré au bout de 5 ou 10 minutes. De même si vous êtes dans un lieu bruyant où des gens vous parlent et vous interrompent, ou que vous avez peu dormi la nuit précédente.
 
Repérez votre temps moyen de concentration
Supposons donc que vous vous placez dans les conditions les plus favorables au travail en écartant les sources de distractions potentielles (voir chapitre 3). Vous éteignez votre portable, vous choisissez un lieu favorable qui vous incite au travail et vous vous motivez à l’attaquer.
Vous fixez votre objectif de travail et la façon dont vous allez l’atteindre. Mais savez-vous combien de temps rester sur cet objectif sans faire de pause ? Il faut tout simplement apprendre à situer la durée de votre temps moyen de concentration en faisant de petits tests."...

Sur le même sujet, lire :


Méthodologie étudiante | Connaissance de soi | Amour et vie affective | Parents, questions d'éducation




Vos articles préférés !


S'abonner à la newsletter gratuite