Allaiter son bébé au sein : pour ou contre ?


On dit beaucoup de choses sur l'allaitement. Certaines vraies, d'autres fausses. Marie-Pierre nous fait profiter de son expérience de sage-femme pour démêler le vrai du faux.




Allaiter, c'est d'abord un choix

Les jeunes femmes enceintes doivent être bien informées avant de choisir ce qu’elles désirent : allaiter au sein, ou non. C’est un choix libre s’il est bien fondé sur des connaissances acquises mais aussi s'il tient compte de son propre ressenti et désir : une jeune femme qui malgré sa répugnance à allaiter va vouloir le faire pour des raisons "intellectuelles" ( ce sera meilleur pour mon bébé ) a toutes les chances de rencontrer beaucoup de difficultés, et d’échouer.
On peut dire à une femme enceinte : « ce désir de nourrir votre bébé, le ressentez-vous physiquement, dans vos seins? ». Car c’est souvent comme une pulsion instinctive qui va de soi. Cela l’aidera à faire son choix. Elle devra s’assurer aussi que son mari y sera favorable et l’encouragera.
J’ai vu souvent pendant leur première grossesse des jeunes femmes tellement anxieuses de "réussir" leur grossesse et leur accouchement, que c’était trop pour elles de penser aussi à réussir l’allaitement au sein. Ces jeunes femmes regrettent souvent, une fois qu’elles donnent le biberon, de ne pas avoir choisi d’allaiter et sont alors très motivées quand elles attendent leur deuxième enfant. Dommage pour le premier n’est-ce pas?
De même, celles qui font l’objet d’une contre-indication (il y en a très peu) vivront avec frustration le fait de ne pouvoir donner leur propre lait à leur enfant. Il faut toutefois dédramatiser et déculpabiliser, car on a quand même vu beaucoup de bébés être capable de grandir en tétant des biberons…..

Les idées pour, les idées contre

Allaiter son bébé au sein : pour ou contre ?
Voici les idées généralement invoquées "pour" l'allaitement :
-C’est agréable
-Le lait maternel est très riche
-Le colostrum est riche en anticorps
-ça ne revient pas cher
-On n'a pas besoin de matériel
-On peut allaiter à la demande
-Il y a plus de contact entre mère et enfant
-Sensation sublime pour la mère de percevoir la bouche du bébé qui tète après sa naissance
-C’est pratique
-Intimité avec le bébé, dans le calme
-C’est très bénéfique pour le bébé

et voici les idées contre :
- ça fait mal
- ça n’autorise que la mère à nourrir son bébé, le père ne peut rien faire
-il y a des engorgements du sein
-il y a des crevasses du sein
-c’est difficile à gérer si on a trop de lait
-allaiter dans un lieu public ou devant les autres est impudique et gênant
-il peut y avoir des contre-indications, par exemple: avoir trop de prolactine
-le lait artificiel est aussi bien
-on retrouve moins vite son corps d’avant, après l’accouchement, quand on allaite. On reste grosse quand on allaite
-c’est contraignant(6 ou 7 tétées par jour )
-quand on allaite on doit faire attention à ce qui passe dans le lait
-il faut de la compétence pour allaiter
-on ne sait pas les quantités que boit le bébé au sein

Toutes les idées de la liste POUR sont exactes.
De toutes les idées de la liste CONTRE, beaucoup sont inexactes. Cliquez sur les liens pour découvrir pourquoi et comprendre mieux.
En conclusion, l’allaitement est un choix libre et naturel de vivre une aventure humaine généreuse, attachante, épanouissante et … qui coule de source.

Pour en savoir plus :
- Un livre : l'Allaitement, par le docteur Marie Thirion
- Une association : la Leeche League

Jeudi 31 Janvier 2008
Marie-Pierre Blache

Psycho | Corps et sexualité | Amour | Couple | Un bébé ? | Addictions




Vos articles préférés !

S'abonner à la newsletter gratuite


Découvrir le cycle féminin : un guide pratique de 20 pages pour apprendre à observer chaque jour vos signes de fertilité (glaire, température). Un complément à nos articles (cliquez sur l'image pour accéder au fichier).