WEI or DIE : enquête sur un week-end d'intégration qui dérape


Tags : bizutage, cinéma, WEI

Le film "WEI or DIE" sort le 28 octobre sur le web. Cette fiction interactive propose à l'internaute de plonger dans "l'enfer des week-ends d'intégration" en enquêtant sur la mort d'un étudiant.





WEI or DIE : enquête sur un week-end d'intégration qui dérape
C'est un drôle d'objet qui sort ce 28 octobre. Un film, oui, mais interactif, à mi-chemin entre le web-docu et l'enquête. Au cinéma, le sujet aurait semblé peu original : les dérives des week-ends d'intégration (WEI) organisés par les élèves des grandes écoles françaises ont été maintes fois dénoncées. Une loi interdit même les pratiques de bizutage.

Mais la "fiction interactive" de Simon Bouissou renouvelle le genre et fonctionne assez bien. Le scénario est simple : un étudiant est retrouvé mort, noyé dans un étang lors du WEI...

L'internaute peut alors revenir en arrière et revoir les séquences qui ont rythmé la journée : le voyage en car, les épreuves auxquelles sont soumis les "bizuts", la soirée... à chaque fois à travers les séquences filmées par différents étudiants sur leur smartphone. On peut ainsi choisir de voir le même moment sous la caméra de Margot, Leila, Romain, Louis, Ludo...


Un Cluedo numérique qui assume les clichés

Cela fonctionne d'autant mieux que toutes les images filmées par les étudiants au cours du WEI sont saisies par la police. Elles  sont resynchronisées et agencées sur une timeline globale, la "RealTimeLine". On peut en permanence choisir de revoir telle ou telle séquence filmée par l'un ou l'autre.

Ce côté "Cluedo numérique" fait ainsi passer l'accumulation assumée de clichés : parmi les étudiants-comédiens on suit ainsi Félix, l'organisateur du WEI, dominateur bizuté l'année précédente qui entend bien en faire baver aux "bizuts", JB ou Jean-Bertrand, le major à lunettes sans cesse humilié, Leila, qui filme tout, ou encore Jules, fils à papa prêt à tout pour intégrer la Scapa, association étudiante basée sur le secret et l'élitisme...

Les dérapages aussi s'accumulent : humiliations, ivresse, prises de risques, mais "tous les événements relatés dans ce film sont inspirés de faits réels", souligne l'équipe de production.

Mieux que la prévention, la réflexion ludique

Le réalisateur dit ne pas avoir cherché à faire oeuvre de prévention mais les permanents flashbacks autorisés par le film incitent de façon ludique au questionnement : quelle caméra, quel personnage, quelle attitude choisir en telles circonstances ?

La possibilité des retours en arrière sur certaines scènes souligne aussi les moments de rupture où certains perdent tout contrôle, elle amène, peut-être, à une réflexion sur l'enchaînement des événements et la liberté personnelle.

"WIE or DIE" a obtenu le prix de la meilleure oeuvre transmédia internationale au Festival Liège Web Fest.  A découvrir sur : wei-or-die.nouvelles-ecritures.francetv.fr/



Mercredi 28 Octobre 2015
la rédaction

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie



S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger



Vos articles préférés !