Universités : Valérie Pécresse présente les nouveautés de la rentrée


Valérie Pécresse, ministre de l'Enseignement supérieur, a présenté à la presse le 18 septembre toutes les nouveautés de la rentrée universitaire. Nous y étions pour vous. Des conditions de vie étudiante au plan de luttte contre l'échec en première année de fac, tout ce qui bouge sur les campus.





L'aide à l'orientation dès la terminale

Universités : Valérie Pécresse présente les nouveautés de la rentrée
La première initiative de l'Etat est destinée aux bacheliers. Objectif : les aider à mieux réussir leur orientation post-bac. Souvent hésitants et mal conseillés, beaucoup connaissent en effet l'échec à cause d'un choix d'études inadapté à leur profil. Ainsi Valérie Pecresse et le gouvernement ont-ils mis en place une réelle "pré-inscription". Lancé à titre expérimental il y a deux ans, ce système "d'orientation active" est généralisé. "Il faut responsabiliser les étudiants dès l'année de terminale, explique-t-elle. La pré-inscription leur permettra d'être conseillés : pour cela, les étudiants de terminale transmettront aux facs leur dossier qu'elles examineront pour leur indiquer s'ils peuvent réussir dans la filière qu'ils envisagent". Elles expliqueront aux terminales "en quoi consiste chaque filière et les débouchés d'emploi qu'elles peuvent leur offrir." De plus, le serveur qui rassemble toutes les candidatures pour les inscriptions post-bac (www.admission-postbac.fr) sera amélioré : " Le site ouvrira sur les sites des différentes universités et les étudiants pourront alors regarder ce qu'elles offrent comme filières, leur avantage et où elles se situent."

Du nouveau en première année de fac

La rentrée 2008 marque aussi le lancement du plan "Réussir en licence", destiné à lutter contre l'échec de 52% des inscrits en première année à l'université. Il est souvent difficile de passer d'un milieu où l'on est très encadré, le lycée, à l'univers universitaire. Les universités se sont donc engagées à aider au maximum les étudiants à réussir ce passage en étant plus conviviales, plus personnalisées et en améliorant le suivi. Pour commencer, "des tuteurs étudiants sous contrat seront à la disponibilité des étudiants." "L'encadrement sera aussi renforcé. Des enseignants-référents à qui les étudiants pourront poser leurs questions seront nommés. La bibliothèque sera, elle, ouverte plus longtemps. Des modules de mise à niveau seront mis en place afin que chaque élève, quel que soit son bac, puisse avoir les mêmes chances de réussite. Des petits groupes d'enseignement permettront aux étudiants d'avoir plus de proximité, d'avancer plus efficacement et plus vite. Valérie Pecresse a aussi insisté sur le fait que chaque étudiant aura "une pré-rentrée personnalisée". Car une année réussie, c'est une année préparée. "Enfin, a dit la ministre, la première année offrira un socle pluridisciplinaire pour permettre à chaque élève d'acquérir des connaissances de base indispensables. "Les spécialisations se feront, elles, en deuxième et troisième année." Voilà pour l'objectif général : dans le concret, chaque université a reçu un budget pour mettre en place ces nouveautés en fonction du nombreux d'étudiants en premier année et de ceux qui sont en retard. Chacune a donc son plan anti-échec. La ministre a d'ailleurs cité en exemple 16 campus modèles qui se sont distingués par des projets ambitieux : Aix-Marseille I et II et III, Bordeaux I, Dijon, Grenoble I, La Rochelle, Le Havre, Lille I, Metz, Nancy I, Paris VI, Paris XII, Pau, Poitier, Toulouse II.

Des facs plus autonomes et plus compétitives

Aujourd'hui, seuls 41% des étudiants choisissent l'université en premier choix. Un nombre relativement bas qui a poussé le gouvernement à rendre les facs plus attractives notamment à travers la réformes sur l'autonomie votée l'an dernier. "Le point fort des écoles et des formations courtes types BTS ou IUT est qu'elles intègrent les étudiants directement dans la vie professionnelle. Des stages, des formations pratiques seront donc proposés aux étudiants des universités grâce à un bureau d'aide à l'insertion professionnelle créé sur chaque campus. Dont acte. On attend maintenant de voir comment cette proposition de stages, excellente en soi, est réellement mise en oeuvre. L'enjeu est de taille comme l'explique la ministre : "L'université possède les meilleurs enseignants, elle se doit de reconquérir les meilleurs étudiants, et cela dès la première année."... "La loi sur l'autonomie de la fac ne la laisse pas seule. L'Etat n'a jamais était aussi présent qu'aujourd'hui", a-t-elle ajouté pour rassurer ceux qui pourraient craindre un désengagement de la puissance publique".

La question du logement étudiant

Enfin, Valérie Pécresse a abordé le dossier des conditions de vie éudiante, un des chantiers lancés également l'an dernier par son ministère : "Les efforts des étudiants dépendent aussi de la condition dans laquelle ils travaillent, a-t-elle rappelé. Ainsi, la question du logement reste une question centrale. 3300 nouvelles places universitaires ont été accordées par le CROUS (centre régional des oeuvres universitaires et scolaires) et seront livrées durant l'année 2008."Cela devrait aider les étudiants à loger au plus près de leur fac, et réduire les absences et les nombreux retards de ces dernières années". Enfin, grâce aux nouveaux prêts étudiants sans caution que peuvent accorder les banques et aux nouvelles bourses accordées, les étudiants moins favorisés devraient rencontrer moins de difficultés.

Bourses : un bonus de 200 euros pour les mentions très bien au bac

Valérie Pécresse a profité de cette rentrée pour annoncé également un petit coup de pouce pour les bourse au mérite : les bacheliers mention très bien dont les parents ne sont pas imposables toucheront, en plus de la bourse à laquelle ils ont déjà droit, 200 euros par mois au titire du mérite. Et les 5% des meilleurs étudiants de licence, IUT et BTS les recevront aussi.


Pour réussir votre année universitaire, lire :
La bibliothèque universitaire pour les nuls
Première année de fac : les grandes difficultés à affronter
Réussir sa première année d'histoire


Jeudi 2 Octobre 2008
Angela Dubois

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie



S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger



Vos articles préférés !