Jeunes talents du numérique : encore des concours et hackathons pour vous révéler !



Les entreprises et les lieux de formation multiplient les concours pour repérer de jeunes talents du numérique. Hackatons, Phygital, compétition de robotique... L'occasion de gagner une bourses d'étude, un voyage, un accompagnement, mais aussi des financements et des contacts pour booster son avenir.





Les lauréats 2016 du concours Huawei Talents numériques.
Les lauréats 2016 du concours Huawei Talents numériques.
Ils ont imaginé des solutions digitales pour "la France numérique de demain". Un monde connecté mais aussi décarboné, respectueux de l'environnement et des libertés grâce à des solutions de e-santé, e-éducation ou de big data.

Les 15 lauréats du concours Talents Numériques organisé par Huawei France ont été distingués, le 17 mai à Paris, par un jury de professionnels, de personnalités politiques et de formateurs. Parmi eux, des élèves ingénieurs, mais aussi 5 étudiants de la Web@académie, un programme de reconversion pour de jeunes décrocheurs.

Ils remportent un prix original puisqu'il s'agit d'un voyage en Chine du 25 juin au 8 juillet qui doit permettre une "immersion technologique" : "Les lauréats découvriront un écosystème numérique ultra dynamique, par une immersion sur le campus technologique de Huawei, à Shenzhen", explique Isabelle Leung, directrice des affaires publiques de Huawei.

Les jeunes talents français appréciés des entreprises

Il est vrai que Shenzhen, ville située en bordure de Hong Kong, abrite le siège social du groupe chinois. En organisant ce concours en partenariat avec de grandes écoles françaises (comme Télécom Lille, l’INSA ou Centrale Supélec), Huawei Technologies ne fait pas mystère de vouloir "favoriser la coopération avec le monde éducatif et plus particulièrement l’enseignement supérieur français".

C'est que dans la course à l'innovation, les talents français sont appréciés, tout particulièrement les jeunes talents dotés d'une expertise technique mais aussi d'un sens de la créativité. D'où la multiplication des concours et compétitions en tout genre destinés à les faire émerger.

Un hackhaton de projet "phygital" pour les centres commerciaux

Ainsi Le Salon de l'Immobilier Commercial & du Retail (Siec) a demandé au groupe d'enseignement privé Léonard de Vinci d'organiser un hackhaton durant son événement, les 15 et 16 juin 2016. Objectif : faire émerger des projets de "phygital", ces innovations digitales pouvant être utilisés sur des lieux physiques, notamment des magasins pour guider les clients.

Du coup les étudiants des trois écoles du pôle Léonard de Vinci (l'école du web IIM, l'école de commerce EMLV et l'école d'ingénieurs ESILV) ont d'abord sélectionné six projets lors d'un premier hackhaton sur le campus de la Défense, début avril. Puis ces six projets disputeront le hackhaton final durant le Siec.

Il y a par exemple "Dream", une appli mobile qui convertit les points de fidélité des clients en services dans les centres commerciaux. Ou "smartime", une autre appli qui associe un jeu commercial à chaque zone d'un magasin, ou "Gopened", qui permet une visite virtuelle des centres commerciaux pour aider le client à se repérer...

L'équipe lauréate remportera1000 euros mais surtout... l'accompagnement d'Altarea Cogedim, une société foncière spécialisée dans la construction de centres commerciaux qui reste ainsi en veille de bonnes idées.

Epitech Innovative Projects : quand l'innovation est au programme

Parfois ce sont les écoles qui sont à l'initiative de ces compétitions, avec l'objectif double de former à l'innovation et de favoriser les liens avec les entreprises. Certaines écoles intègrent même ces compétitions à leur cursus comme comme l'école d'informatique Epitech qui demande à ses étudiants de monter en deux ans un projet innovant entrepreneurial, ou Epitech Innovative Project (EIP).

Certains sont financés par des laboratoires ou des entreprises et donnent naissance à des startups ou des innovations qui sont ensuite commercialisées comme Orbit, un EIP 2016 déjà utilisé par le groupe Bouygues pour inspecter les sites industriels (vidéo ci-dessous).


 

Une compétition de robotique ouvert à tous

D'autres compétitions, elles, sont ouvertes à tous les jeunes talents... C'est le cas de la compétition de robotique organisée chaque année par Supinfo, une école d'informatique. En 2016, le concours se déroule à Lyon, le samedi 4 juin, et les inscriptions sont ouvertes sur competition.labo-robotique.com.

Composée de 3 ou 4 étudiants, chaque équipe a 24 h pour programmer un robot capable de réaliser un parcours imposé sur un plateau de jeu de 12m2. Mais un espace est également dédié aux entreprises spécialisées qui viennent exposer leurs nouveautés et... échanger avec les étudiants.

"La domotique, la robotique et l'intelligence artificielle forment un axe de recherche prioritaire sur dix de nos campus, explique Cyril-Alexandre Pachon, enseignant-chercheur et organisateur de l'événement. Certains étudiants développent aussi des projets dans notre incubateur et le week-end des 4 et 5 juin est l'occasion rêvée pour eux de se constituer un carnet d'adresses, et de prendre des contacts avec les leaders de l'intelligence artificielle et de la robotique/domotique."
 
"Les entreprises cherchent des talents ingénieux"
 
Qui aurait dit il y a dix ans à peine que des groupes économiques "leaders" viendraient recruter (car c'est bien de cela qu'il s'agit) dans les compétitions étudiantes de robot ? Mais le monde numérique avance à grande vitesse et les jeunes talents du numérique deviennent des pépites recherchées par les entreprises.

"Ce que me demandent surtout les entreprises, ce sont des talents ingénieux, des jeunes qui ont l'esprit d'invention", souligne Cyril-Alexandre Pachon. Alors, avis aux amateurs : n'hésitez pas à vous mettre sur les rangs de ces compétitions !

D'autres concours pour les jeunes talents du numérique

En 2016, le syndicat qui rassemble les entreprises françaises du numérique, Syntec Informatique, organise :

- Le Trophée Excellencia : il distinguera dix étudiantes de niveau bac/bac+2 qui souhaitent faire des études en école d'ingénieurs ou d'informatique en vue d'un projet professionnel dans le numérique. A la clé : une scolarité gratuite ! Voir les lauréates du Trophée Excellencia 2015. Candidature à déposer du 1er juin au 15 juillet 2016 sur le site excellencia.org

- Le Day-Click Challenge sera un hackhaton organisé le 18 octobre 2016 à Paris (au CentQuatre) lors d'une journée ouverte à tous qui permettra aussi de se renseigner sur les formations et les métiers du numérique. Inscriptions à partir du 15 juin sur www.ledayclick.fr

 


Mardi 12 Juillet 2016

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie



S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger



Vos articles préférés !