Des start-up pour diffuser l'amour de Dieu



Et si mettre Dieu à la portée de tous était la dernière innovation à fort potentiel ? Si le nouvel investissement gagnant était de rendre Dieu accessible au plus grand nombre ? C'est ce que tentent des entrepreneurs d'un genre nouveau. Ces "startuppers" ont tous envie de partager leur découverte d'un dieu d'amour. Leurs projets rivalisent d'imagination... Et ça marche !





Chaque année, ces "entrepreneurs de Dieu", se réunissent en un grand "Forum du leadership", organisé par l'association Alpha France, pour présenter leurs initiatives.

Le challenge n'est plus la réussite économique, mais l'annonce explicite de l'action de Dieu dans sa propre vie. Car avant de vouloir partager leur foi aux autres, ces leaders chrétiens témoignent de leur propre "rencontre" de Dieu, une rencontre qui a souvent bousculé leur vie personnelle et professionnelle et renverser leurs priorités.

Ce forum est d'ailleurs un "incubateur d'idées qui peuvent bousculer le monde", disent-ils.

Le teaser du Forum annuel


Hubert de Torcy : il a lancé L'1visible, un journal gratuit qui parle de spiritualité

Des start-up pour diffuser l'amour de Dieu
Hubert  est diplômé d'HEC et avait commencé une carrière dans l'industrie automobile. Mais "depuis l'âge de 20 ans, raconte-t-il, j'étais passionné par l'annonce de Dieu à travers les médias". Avec d'autres chrétiens, il a d'abord produit une comédie musicale inspirée de la vie de la Vierge Marie,"Maria", qui a été jouée dans 15 villes de France et en Belgique.

Puis en 2010, il a eu l'idée de lancer un "journal très simple, très accessible et très démocratique" destiné à tous... et qui ose en France parler de Dieu ! Ce journal, c'est L'1visible, un mensuel  gratuit comme 20minutes ou Métro, que l'on peut trouver sur la banquette d'un train.
 
"Tout homme est fait par Dieu et pour Dieu"

"Le vrai challenge, explique-t-il, c'est d'intéresser les gens à ces questions alors qu'en France, beaucoup pensent avoir réglé la question de la religion". Pour les aider à s'interroger, L'1visible mêle harmonieusement les questions de vie quotidienne, de psycho, de culture et de spiritualité. Et ça marche ! "Les gens lisent L'1visible, dit Hubert, car je crois que tout homme est fait par Dieu et pour Dieu".

Fait aussi pour le partage et la rencontre. C'est pourquoi L'1visible est le plus souvent distribué par des bénévoles, eux-mêmes croyants et prêts à échanger en donnant le journal. A l'intérieur, des pages locales indiquent les lieux de prière les plus proches. Des paroisses participent ainsi au financement, des journaux chrétiens fournissent certains articles... La start-up a son "business model", et L'1visible est de plus en plus visible.

Jean-Marc Podevin conçoit une application smartphone pour aider les sans-abris

Des start-up pour diffuser l'amour de Dieu
Lui est vraiment l'homme des start-up. Ingénieur en nouvelles technologies de l’information, Jean-Marc a démarré sa carrière au Texas et participé au début des années 2000 à la réussite de Kelkoo, revendu en 2004 à Yahoo dont il a été l'un des dirigeants.

C'est en 2008, lors d'un pèlerinage à Saint-Jacques de Compostelle, qu'il raconte avoir rencontré le Christ. Depuis, il ne donne pas seulement des conférences sur la façon de réussir son business, il invite aussi à réussir sa vie en nourrissant sa vie intérieure. Connecté toujours, mais sans oublier cette connexion vitale au Créateur.
 
Comment utiliser les nouvelles technologies pour faire du bien ?

Désormais, il continue son bout de chemin dans les start-up du numérique (il a rejoint Criteo), mais "la question maintenant, dit-il, c'est de voir comment utiliser toutes ces innovations pour faire vraiment du bien plutôt que de l'argent".  Ainsi avec quelques amis, il est en train de fonder l'association "Entourage" : ce réseau social sur smartphone veut aider les habitants des villes à mieux prendre soin des personnes qui vivent dans la rue.

La preuve que Dieu n'a rien contre les nouvelles technologies ? "Je me demandais vraiment si je devais lancer ce projet, raconte Jean-Marc Potdevin. J'ai alors ouvert mon iPhone pour prier la liturgie des heures (la prière des moines), et je suis tombé sur le texte biblique du jour qui disait 'Prends chez toi le sans abri, donne à manger à celui qui a faim, et ne te dérobe pas à ton prochain'. Dieu m'a répondu sur mon iPhone !".

Tim Guénard accueille dans sa maison les cabossés de la vie

Des start-up pour diffuser l'amour de Dieu
Tim Guénard, c'est une toute autre histoire. Abandonné par sa mère à l'âge de 3 ans, battu par son père, il a connu une enfance et une adolescence difficiles, balloté entre les institutions, les asiles psychiatriques, les familles d'accueil et les maisons de correction, avant de se retrouver dans la rue à 13 ans.

Et pourtant aujourd'hui, avec son épouse Martine et leurs 4 enfants, Tim est au service des personnes en difficulté. Il ouvre leur maison aux jeunes sans repères et aux personnes blessées par la vie.

Entre les deux, que s'est-il passé ? À 15 ans, il est arrêté par la police. Un juge lui fait confiance et l’envoie en apprentissage et il finit par décrocher un CAP.
Dans ma vie a surgi un amour, l'Amour, plus fort que la haine
Il découvre alors la Communauté de l'Arche, fondée par Jean Vanier pour les handicapés mentaux et y rencontre un prêtre avec qui il commence un vrai chemin de conversion : "Dans cette vie parsemée de blessures, dit-il, a surgi un amour, l'Amour (avec un grand A), plus fort que la haine, qui désormais va transformer toute une vie habitée par l'esprit de vengeance en une vie de don." Grâce à sa foi, Tim Guénard parvient en effet à pardonner à son père et à ceux qui avaient brisé son enfance.

Devenu militant chrétien, éducateur et apiculteur, il travaille désormais pour celui qu'il appelle le "Big Boss", ce Dieu qui lui a rendu la vie en transformant sa haine en amour. "Certains sont supporters d'équipes de sport, moi j'ai décidé d'être le supporter d'hommes et de femmes que le Big Boss m'enverrait, ceux qui se sentent fragiles, en mal de vivre"...


Amour et espérance : deux produits phares des start-up de Dieu !

Les projets montés par ces leaders chrétiens ont un point commun : tous veulent répandre un peu d'amour, de paix et d'espérance et contribuer ainsi à rendre le monde meilleur.

Sans chercher à imposer la foi à quiconque - est-ce d'ailleurs possible ? - chacun fait une proposition spirituelle qui cherche à répondre à la quête de sens, de profondeur et même de communion entre les hommes.

Ainsi l'animatrice télé Frédérique Bedos a-t-elle lancé le Projet Imagine, pour mettre en valeur d'humbles héros du quotidien, des gens ordinaires qui donnent leur vie pour les autres. Le pasteur protestant Brendan White organise  chaque dimanche de vrais shows musicaux au théâtre Bobino à Paris. Et Thomas Delenda, diplômé d'HEC, a lancé un réseau social d'un genre nouveau, Hozana.org, qui permet de créer des chaînes de prière sur internet !

Des entrepreneurs branchés sur la prière... et heureux

La prière finale de louange lors du Forum leadership 2014.
La prière finale de louange lors du Forum leadership 2014.
Le secret de ces entrepreneurs de Dieu ? Ne jamais oublier le "big boss" dit Tim Guénard, "rester dans la prière permanente, même dans la nouvelle économie", conseille Jean-Marc Potdevin et pour Hubert de Torcy, il faut "approfondir la vie dans l’Esprit car on a tôt fait de confondre notre apostolat au profit d’œuvres pour Dieu, avec l’œuvre de Dieu pour nous".

Une sagesse qui ne permet peut-être pas de faire fortune, mais qui rend heureux : "Depuis 10 ans, dit Hubert, je me lève chaque matin en sachant pourquoi, et avec la conviction que même si je gagnais à la loterie de quoi me mettre à l'abri du besoin jusqu’à la fin de mes jours, je continuerai de faire ce que je fais".

13 Janvier 2015

Qu'en pensez-vous ?

1.Posté par PHILIPPE BILLARD le 03/12/2015 11:02
Bonjour
J'avais une merveilleuse maman de 97ans qui a été hospitalisée d'office pour pneumonie. Maman n'a pas été admise au service de pneumologie, la rhumatologie s'en est débarrassée moins de 3 jours après car trop âgée, le service de gériatrie après l'avoir volontairement rendu impotente, a refusé de la soigner, de la nourrir de quelque façon que ce soit malgré mes demandes répétées et de la laisser rentrer à la maison jusqu'au moment où les médecins étaient surs qu'elle ne pouvait qu'y mourir.
Sa fin de vie à domicile n'a été acceptée que sous réserve que maman ne soit pas alimentée de quelque façon que ce soit (je l'ai découvert dans son dossier médical après sa mort). Une piqûre mortelle de scopolamine lui a alors été faite à la demande du médecin du HAD (Hospitalisation A Domicile) qui n'est pas venu l'examiner.
4 jours après son transport à la morgue la carotide de maman faisant de très très lents mouvements d'inspiration/expiration il a très probablement fallu lui faire une nouvelle piqûre à la morgue pour que maman puisse être enterrée dans le délai légal de 6 jours soit 2 jours plus tard.
 La Bible indiquant que Dieu ferait promptement justice (Luc 18), que Dieu pouvait tout (Matthieu 19:26; Création de l'Univers et la terre sur laquelle sont passés plus de 100 milliards de personnes que Dieu ressuscitera un jour) et que tout ce que nous demanderions avec foi il le ferait (Matthieu 21:22) je demande votre soutien dans ma prière pour la résurrection actuelle de maman. (si maman était morte normalement je ne vous aurais pas adressé d'email car je suis conscient que chacun(e) de nous a des problèmes et doit mourir un jour)
Ce qui est arrivé à maman peut arriver à n'importe quel membre de votre église. Si une patiente que les médecins ont volontairement fait mourir ressuscite (on ne peut survivre sans être alimenté) d'autres médecins feraient peut être plus attention à leurs patient(e)s.
Merci d'avance à ceux qui prient dans ce sens.
Philippe Billard 

PS : j'en profite pour vous signaler que sur le côté droit de la page d'accueil de mon blog 1resurrection.com il y a de nombreux liens utiles pour les églises (messages d'évangélisation en près de 20 langues, où étudier la théologie protestante -ce qui peut être utile pour les églises recherchant un pasteur par exemple-, nombreux outils pour les pasteurs et pour les chrétiens dans leur vie quotidienne, etc). A ce jour je ne connais que très peu de sites qui proposent autant d'outils pour les églises.

 Cet email est donc une opération gagnant/gagnant si vous prenez le temps de cliquer sur les liens de mon blog. Un pdf avec de nombreux liens internet vient d'être mis en ligne (http://bit.ly/ILFYCL2).

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Témoignages | Initiatives | Coin philo | Portrait | Citations | Spiritualité



Vos articles préférés !



S'abonner à la newsletter gratuite