Ces héros anonymes qui donnent leur vie pour les autres



Le monde est plein de personnes ordinaires qui n'hésitent pas à s'engager au service des autres. Une journaliste, Frédérique Bedos, a eu l'idée de faire le portrait vidéo de certains d'entre eux. C'est le projet "Imagine". Objectif : nous encourager nous aussi à "donner le meilleur" pour bâtir un monde plus humain.




"J'ai envie de donner une visibilité à des gens incroyables, des héros du quotidien qui font la révolution dans l'ombre"... Qu'est-ce qui a pu donner cette envie à Frédérique Bedos, elle qui animait des émissions sur M6 ou W9 et a présenté les Victoires de la musique sur France2 ? Après le showbiz, pourquoi se tourner vers ceux qui agissent loin des projecteurs ?

Sans doute parce que la pétillante Frédérique s'est ouverte à une autre lumière, celle des trésors reçus dans une enfance hors norme qu'elle a racontée dans un livre (La Petite fille à la balançoire) : à 3 ans, elle a en effet été adoptée par une famille à la générosité débordante qui a accueilli 17 enfants. "ç'a été le miracle de ma vie", dit-elle sur un plateau télé au Québec. Ce sont les premiers "héros" de l'ombre à qui elle veut rendre hommage dans le Projet Imagine...


Ryad Sallem, la générosité plus forte que le handicap

L'un des premiers "héros Imagine" que Frédérique Bedos a voulu faire connaître, c'est Ryad. Il est né en Tunisie sans mains ni jambes et est arrivé en France à deux ans. Il a passé son enfance dans les hôpitaux où il a subi de nombreuses opérations. Aujourd'hui, Ryad Sallem est en fauteuil, mais malgré son handicap, il n'a rien d'une victime.

Parce que devenu adulte, Ryad s'est toujours tourné vers les autres. Il a distribué des médicaments et du matériel orthopédique partout dans le monde. Il est champion d’Europe avec son club handisport de basket et il fait de la sensibilisation dans les écoles, les prisons… Ryad parle avec son coeur et fait sa "révolution de l'amour", dit Frédérique Bedos.


Jean-Pierre et Marie-Anne : une famille aux dimensions du monde

Eux forment un "couple de héros Imagine" : Jean-Pierre et Marie-Anne Kuhn ne sont pas sans rappeler les parents adoptifs de Frédérique. Eux aussi ont choisi d'adopter des enfants "inadoptables" confiés par l'association Terre des Hommes... 1, 2, 3, 4, 5, 6... 10, 12...
Le métier de parents, ils l'ont vécu à fond, comme une vocation, un idéal, avec un rayonnement qui a frappé tous leurs amis et un amour dont leurs enfants devenus grands vivent encore.

C'est Jean-Pierre, aujourd'hui grand-père et seul depuis la mort de Marie-Anne, qui raconte cette vie. Incroyable mais vraie.


Martin Maindiaux, heureux au milieu des "Enfants du Mékong"

Lui est un "Héros Imagine" d'origine belge et suisse qui a posé sa tente au Cambodge où il travaille pour l'ONG "Enfants du Mékong". Son job ? Sauver de la grande misère des centaines d'enfants, mais surtout, là encore, les aimer.

Cette mission le rend tellement heureux, qu'il ne craint ni les mines, ni les maladies. Il devait rester quelques mois, il y est depuis 18 ans. Un témoignage vidéo qui montre qu'on peut décidément donner un sens à sa vie.
 


Réveille le "héros Imagine" qui sommeille en toi !

On trouve encore d'autres vidéos présentant des "héros Imagine" sur le site du Projet (www.leprojetimagine.com)

Mais qu'est-ce qu'un héros Imagine exactement ? "C'est une personne qui ne cherche pas la lumière et qui ne prétend pas être exemplaire. Mais c'est une personne bien décidée à aimer... et aimer envers et malgré tout !", indique Frédérique Bedos.

Un programme qui permet finalement à chacun d'être héros à sa façon, non ?
Ces héros anonymes qui donnent leur vie pour les autres

Mardi 16 Décembre 2014
la rédaction


Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Témoignages | Initiatives | Coin philo | Portrait | Citations | Spiritualité





Vos articles préférés !


S'abonner à la newsletter gratuite