Apprentissage : l'Etat va recruter 4000 apprentis dans la fonction publique



La Fonction publique va proposer 4000 contrats d'apprentissage à des jeunes d'ici septembre 2015, et encore 6000 en septembre 2016. Les offres commencent à être publiées et concernent tous les niveaux de formation, du CAP à bac+5.





Apprentissage : l'Etat va recruter 4000 apprentis dans la fonction publique
"Apprentis dans la Fonction publique, pourquoi pas moi ?" C'est le slogan de la campagne de recrutement inédite lancée par l'Etat en ce printemps 2015 pour recruter 4 000 jeunes en apprentissage dans ses ministères et ses services publics d'ici septembre prochain.

L'initiative fait partie d'une batterie de mesures destinées à booster l'apprentissage des jeunes dans les entreprises. Le gouvernement a ainsi mis en place une aide "TPE jeunes apprentis" pour les entreprises de moins de 10 salariés qui recrutent un jeune de moins de 18 ans.

Mais l'Etat est lui-même employeur à travers les trois branches de la fonction publique : la fonction publique hospitalière, la fonction publique territoriale (les administrations gérées par les communes ou les régions), et la fonction publique d'Etat qui comprend notamment les administrations centrales comme les ministères ou les préfectures.

Le gouvernement a donc choisi de "donner l'exemple" en recrutant lui-même des apprentis dans ces trois fonctions publiques.

Quels types de postes ?

Les contrats proposés à ce jour permettent de travailler dans un service de la fonction publique d'Etat : les ministères et leurs services déconcentrés en régions, les préfectures, les rectorats... La page du ministère du travail sur l'apprentissage dans la fonction publique indique cependant que des contrats pourront aussi être proposés dans les établissements publics hospitaliers ou ceux relevant des collectivités territoriales.

Comme pour tout contrat d'apprentissage, le temps d'expérience professionnelle est proposé en alternance avec une formation que l'on peut suivre dans un CFA, une université ou une école, privée ou publique, qui propose un cursus en apprentissage.

Des contrats sont proposés pour tous les niveaux de formation, du CAP à bac+5, et tous les métiers : cuisine, maintenance, informatique, communication, ressources humaines, métiers d'art, gestion de projet...

Les postes peuvent être basés en Ile-de-France (pour les services centraux des ministères), mais aussi dans toutes les autres régions, en métropole ou les dom-tom.

Comment consulter les offres disponibles ?

Les offres de contrats d'apprentissage ont commencé à être publiées en ligne sur une bourse interministérielle de l'emploi public (BIEP). Chaque offre donne une fiche de poste, précise la durée et le lieu où doit se réaliser le contrat, et indique aussi la personne à contacter pour en savoir plus.

Les premières propositions émanent principalement des ministères de l'Intérieur (notamment les services de la Police nationale), de la Défense et de celui des Affaires sociales. Les autres ministères et administrations devraient ajouter leurs offres au fur et à mesure dans les jours et les semaines qui  viennent.
On note ainsi dans la liste des employeurs publics potentiels du moteur de recherche la Caisse des dépôts et consignations, le Syndicat des transports d'Ile-de-France, le Conseil d'Etat et la Cour des comptes, la mairie de Paris, l'Autorité de sûreté nucléaire, ou l'Agence française de lutte contre le dopage... des établissements publics très divers dans leurs missions !

Le moteur de recherche permet de faire remonter les offres disponibles par régions, par métiers, par niveau de formation ou par recruteur.

Il est toutefois conseillé, si l'on est intéressé et que l'on ne trouve rien, de rester en veille et de s'inscrire pour recevoir les offres d'emploi qui seront ajoutés d'ici septembre 2015.

Peut-être être recruté comme fonctionnaire ?

A priori, ces offres concernent uniquement des contrats d'apprentissage temporaires (de 1 à 3 ans). Il ne conduisent pas à un recrutement de fonctionnaire, celui-ci étant encore souvent soumis à la réussite d'un concours.

L'apprentissage est cependant un bon moyen de découvrir la fonction publique, d'en savoir plus sur les concours, etc.

Certains postes, notamment dans les fonctions publiques territoriale ou hospitalière, répondent aussi à un processus de recrutement classique (sans concours) : comme dans une entreprise privée, un contrat d'apprentissage peut alors permettre de se mettre sur les rangs pour un futur recrutement...



Jeudi 21 Mai 2015

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie



S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger



Vos articles préférés !