Faire ses études en alternance : un choix gagnant



Trop peu de jeunes choisissent des poursuivre des études supérieures en alternance. Pourtant la formule présente bien des avantages et notamment celui de faciliter votre insertion professionnelle.




Faire ses études en alternance : un choix gagnant
Pas un mois ne passe sans qu'un nouvel établissement d'enseignement supérieur n'annonce le lancement d'une filière en alternance : école de commerce, école d'ingénieur, formation industrielle... Depuis le 1er janvier 2013, les grandes entreprises doivent en effet passer de 4% à 5% d'apprentis dans leurs effectifs. Les grands groupes bancaires, les assurances ou des gros recruteurs comme la SNCF ou EDF tendent donc à privilégier l'alternance par rapport aux stages pour intégrer les jeunes diplômés...

Un point à ne pas négliger si vous démarrez des études postbac ou un nouveau cursus à bac+2 ou bac+3. L'alternance n'est en effet pas réservé aux diplômes inférieurs au bac, ou aux étudiants boursiers qui ne pourraient se payer des études en formation initiale : si vous aviez encore en tête ce genre de cliché, effacez tout et demandez-vous plutôt si vous ne pourriez pas tirer parti d'un cursus qui ferait de vous un salarié d'entreprise tout en vous permettant de poursuivre vos études.

Un contrat gagnant-gagnant

Quels sont les avantages et les points faibles de l'alternance ? Comment construire une relation gagnant-gagnant entre un tuteur et un étudiant salarié ?

Des étudiants du programme Master en management et stratégie de l'entreprise de l'ESDES ont posé ces questions à des professionnels et des alternants lors d'une conférence qu'ils avaient organisé.


Les avantages de l'alternance

1/ Vous êtes recruté par une entreprise : vous mettez dans le pied dans la vie active, ce qui vous permet d'acquérir des compétences nouvelles, des codes, de l'assurance personnelle. Vous voilà sur le terrain, et il vous faut mettre en pratique les connaissances acquises. Ceux qui s'ennuyaient dans des études classiques sortent de la passivité. On vous confie (normalement) quelques responsabilités... "On devient des grands", disent sur le mode humour de jeunes apprentis ingénieurs.

2/ Cette expérience est aussi utile pour vous permettre d'affiner votre projet professionnel. Le job, l'entreprise, vous plait un peu, beaucoup, passionnément...Vous y voyez plus clair pour la suite. Vous découvrez par exemple une spécialité qui vous passionne, vous voulez poursuivre des études encore plus loin, ou peut-être faire carrière dans la même entreprise.

3/ Souvent, vous pouvez être recruté à la fin de votre contrat en alternance : "chez EDF, un tiers des alternants est recruté, un autre tiers poursuit ses études et un tiers ne correspond pas aux postes disponibles", expliquent un responsable des ressources humaines.

4/ Durant toute la durée du contrat, vous êtes RE-MU-NE-RE ! Et l'entreprises paye vos frais d'études, qui peuvent parfois être élevés (notamment en école de commerce). En contrat d'apprentissage, si vous avez 18-20 ans, vous gagnez de 41% (en première année) à 65% du Smic (en troisième année). Et si vous avez plus de 21 ans, de 53 à 78% du  Smic.

5/ Vous n'êtes pas à temps plein en entreprise, mais vous alternez avec des périodes de cours à l'école (ou le CFA ou la fac ou l'IUT). Ce retour dans la vie étudiante vous permet de poursuivre votre formation, et si tout va bien, vous décrochez votre diplôme en fin de cursus : vous avez le diplôme ET l'expérience professionnelle qui va avec.

6/ Justement si vous entrez sur le marché du travail, vous pouvez indiquer sur votre CV votre expérience acquise en entreprise : vous avez déjà un, deux, trois ans d'expérience là où le jeune "diplômé" classique n'a fait que quelques stages. Vous avez un "plus" et d'ailleurs vos chances d'obtenir un CDI sont excellentes.

Comment trouver sa formation en alternance ?

- Beaucoup d'établissements proposent eux-mêmes un cursus en alternance : faites-vous bien préciser le type de contrat qui est proposé. Le plus courant est le contrat d'apprentissage, ouvert aux jeunes jusqu'à 26 ans, mais cela peut aussi être un contrat de professionnalisation qui, lui, est ouvert aux demandeurs d'emploi de plus de 26 ans. Le principe est le même : vous alternez les périodes en entreprises et celles en formation selon un rythme qui dépend des cursus (2 jours/ 3 jours, une semaine / deux semaines, un mois/ un mois, six mois/ six mois). Mais dans les deux cas, vous avez le statut de salarié.

Parfois des écoles vous proposent simplement d'alterner périodes de formation avec des stages longs : vous restez alors étudiant, ce qui est moins intéressant pour vous car vous n'êtes rémunéré que comme stagiaire (aux alentours de 450 euros mensuels). Une formule à déconseiller car elle ne vous fait pas profiter de tous les avantages de l'alternance.

Parfois les écoles ont elles-mêmes leur réseau d'entreprises et vous mettent en contact avec des recruteurs.

- D'autres fois il vous faut trouver vous-même votre entreprise d'accueil : profitez des forums de l'apprentissage, mais aussi de tous les salons de l'orientation ou de la formation sur lesquels les grandes entreprises viennent chercher des candidats. Adressez-vous aussi aux fédérations professionnelles (par exemple la Fédération française du bâtiment), visitez leur site internet où sont souvent publiées des offres, ainsi que les espaces recrutement des sites d'entreprise.
Enfin, n'oubliez pas que Pôle Emploi a aussi des offres de contrat d'apprentissage ou de professionnalisation !

Lire aussi :
Comment trouver son contrat d'apprentissage ?



Qu'en pensez-vous ?

1.Posté par Felix le 17/03/2014 15:31
Bien d'accord, l'alternance c'est le choix du roi, franchement ca permet d'avoir déjà un pied dans l'entreprise, du coup d'avoir peut etre une chance supplémentaire d'etre embauché par la suite , et puis surtout c'est un travail avant meme la sortie d'école, qui permet d'avoir des revenus et parfois de financer sa formation.

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Cerner son profil | Bâtir son projet pro | Métiers qui recrutent | Métiers à découvrir | Métiers passion | Expériences de jeunes pros | Sans formation ?




S'abonner à la newsletter gratuite













Guides à télécharger