La nouvelle Paces : les études médicales à la rentrée 2010


La réforme de la première année des études médicales votée en 2008 se précise : l'arrêté publié au Journal officiel le 17 novembre 2009 en dit un peu plus sur ce qui attend les futurs étudiants en médecine, pharmacie, dentaire et odontologie (sage-femme) à la rentrée de septembre 2010.





La nouvelle Paces : les études médicales à la rentrée 2010
Que vous vouliez faire médecine, dentaire, pharmacie, ou être sage-femme, à la rentrée de septembre 2010, vous suivrez une année d'études commune intitulée "Première année commune des études de santé" ou Paces (on l'a d'abord appelé "L1 santé") puisque les études médicales vont être peu à peu intégrées dans le schéma universitaire Licence-master-doctorat (LMD).

L'année sera organisée en deux semestres. Au premier semestre, l'enseignement est commun à toutes les formations. Il comporte 4 unités d'enseignements (UE) communs qui représentent 30 crédits universitaires ou ECTS :
- UE1 : Atomes, biomolécules, génome, bioénergétique et métabolisme.
- UE2 : la cellule et les tissus
- UE3 : physiologie et biophysique
- UE4 : statistiques

Chaque université gardera cependant la liberté d'organiser son enseignement et ses coefficients à l'intérieur de ces UE.

Au deuxième semestre, il y a encore 4 EU communs :
- UE3 : physiologie, biophysique
- UE 5 :  Anatomie
- UE 6 : pharmacologie
- UE 7 : santé, société, humanité.
et une UE spécifique au choix : médecine, dentaire, pharmacie, sage-femme.

Comment se fera la sélection ?

-Toujours sur concours hélas, et cela pour les 4 filières de métiers. A la fin du premier semestre, il y a un premier concours à l'issue duquel les étudiants sont classés. Le concours accorde une place encore plus grande aux QCM (questionnaires à choix multiples), et a lieu avant Noël pour permettre une correction rapide et des réorientations éventuelles.

- Les moins bien classés
(dans les derniers 15% du nombre d'inscrits) pourront se réorienter dans un autre cursus de la fac que la Paces. Pour eux, les études médicales s'arrêtent là... à moins qu'ils ne valident une deuxième année de licence scientifique (L2) un an et demi plus tard : ils auront alors le droit de se réinscrire en L1 santé.
Attention : cette réorientation précoce ne sera pas mise en place partout à la rentrée 2010, les universités ayant jusqu'à l'année 2012-2013 au plus tard pour l'appliquer.

- Les autres étudiants sont admis en deuxième semestre et là, ils choisissent l'une ou plusieurs des 4 filières (pharmacie, ou médecine et dentaire, etc.). Ils suivent alors à nouveau des enseignements communs et en plus, l'enseignement spécifique de la ou des filières choisies. Chaque filière applique des coefficients différents aux enseignements communs.
Après le concours du deuxième semestre, on obtient donc un classement dans la ou les filières où l'on s'est inscrit. Pour être admis en deuxième année, il faut être classé "en rang utile", c'est-à-dire à l'intérieur du numérus clausus définissant le nombre d'admis (comme aujourd'hui). 
-Mais là encore, ceux qui sont les moins bien placés (après 2,5 à 3 fois le numérus clausus) seront réorientés et ne seront pas admis à redoubler (comme c'est déjà le cas aujourd'hui dans plusieurs facs de médecine). Mais ils pourront se réinscrire s'ils le veulent après une L2.
-Ceux qui ont plus de 10 de moyenne mais ne sont pas admis au concours (reçus/collés) peuvent être admis directement dans une autre L2 scientifique de l'université.
-Pour la médecine, le numerus clausus ne doit pas augmenter : la difficulté du concours reste la même, mais les différents processus de réorientation doivent éviter trop de "gâchis humain".

Les mesures transitoires

En fait, il n'y en a pas tellement, si ce n'est que les procédures de réorientation vont être mises en place peu à peu dans chaque université et ne seront pas forcément en place dès 2010-2011 : il faut se renseigner dans la fac où vous voulez aller.

D'autre part, qu'en est-il pour ceux qui ont commencé médecine (PCEM1) ou pharmacie (PCEP1) dans le système actuel et vont redoubler en 2010-2011 dans le nouveau ?
Il est clair qu'ils vont perdre en partie l'avantage de leur redoublement puisque les programmes connaîtront certains changements. Les doyens d'université pourront accorder des dérogations pour autoriser des étudiants à tripler, mais dans la limite de 10% des effectifs.

Qu'en est-il des kinés ?

Actuellement, quelques universités ont des conventions avec des écoles privées de kiné pour fournir un nombre limité de places à l'issue du concours.
Pourront-elles poursuivre ces conventions ? On l'ignore encore.

Se préparer à réussir le ou les concours de la Paces

La nouvelle Paces : les études médicales à la rentrée 2010
Pour vous aider à réussir votre concours, vous pouvez téléchargez notre guide de méthodologie "spécial concours " : "Réussir sa première année d'études de santé".

Rédigé par le docteur Chantal Régnier, il vous propose une méthode spécifique pour utiliser au mieux votre mémoire et vos outils cognitifs dans l'optique du concours. Au fil des 5 chapitres et des 57 pages de ce guide : Apprendre à gérer le stress, savoir gérer son temps, optimiser les performances de sa mémoire, travailler sa concentration pour travailler efficace, organiser ses révisions, conseils aux primants... et aux doublants.

A télécharger (7 euros via Paypal) : Réussir sa première année d'études de santé

Notre dossier :
Les études de médecine de A à Z
La réforme de la première année d'études de santé en place à la rentrée 2010


Samedi 17 Juillet 2010

Qu'en pensez-vous ?

1.Posté par margouze le 15/12/2009 10:10
Juste une petite remarque , dentaire et odontologie c'est la meme chose , par contre on appelle le métier de sage femme la maïeutique.

2.Posté par legoffe le 17/01/2010 21:56
bonjour,
je voudrais savoir si un etudiant qui a échoué deux fois en PCEM1 pourra dans la nouvelle réforme tenter pharmacie comme c'était possible jusqu'à présent

3.Posté par Lauren94 le 28/03/2010 17:01
Quand est-ce qu'on saura si on peut faire kiné après la premiere année? Pour les élèves de terminale qui sont en train de s'inscrire pour le post-bac c'est vraiment le bazard on ne sait pas quoi faire. A part la voie privée il ne reste plus aucune alternative.

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie



S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger



Vos articles préférés !