L'éthylotest devient obligatoire pour tous les conducteurs



C'est au 1er juillet 2012 que l'éthylotest devient obligatoire. Tout conducteur de véhicule doit en avoir un à bord, même si la Police ne verbalisera qu'à partir du 1er novembre. Mieux vaut donc se mettre en règle d'autant plus qu'il peut être bien utile de se tester à la fin d'une soirée arrosée.





L'éthylotest devient obligatoire pour tous les conducteurs
C'est bien en juillet 2012 que le décret qui rend l'éthylotest obligatoire entre en vigueur. Les conducteurs de tout véhicule terrestre, camion, voiture, moto de plus de 50 cm3, sont concernés.

Vous n'étiez pas au courant ? Pas de panique. Si les forces de l'ordre peuvent dès maintenant vous demander de présenter votre éthylotest, ce n'est qu'à partir du 1er novembre 2012 que vous pourrez être sanctionné.

Il s'agit d'avoir au moins un éthylotest en permanence dans le véhicule, et il ne doit pas être périmé. Alors pour ne pas être à cours, la Sécurité routière conseille d'en avoir toujours au moins deux. Car le modèle chimique, le moins cher et le plus courant, est à usage unique.


Deux sortes d'éthylotest

Vous pouvez choisir un éthylotest chimique, ou un électronique. Le chimique a l'avantage d'être peu cher (normalement 1 à 2 euros), mais il est à usage unique. L'électronique ressemble à un boitier un peu plus grand qu'un smartphone et peut être réutilisé de façon illimité, mais il coûte environ 100 euros !

Attention toutefois aux arnaques, car l'entrée en vigueur du décret a fait jaillir des offres de toutes parts et de faux éthylotests"ou des modèles ne marchant pas ont été saisis en Douane. Assurez-vous donc que votre éthylotest porte la norme de qualité NF, et évitez l'achat sur Internet ou à la sauvette sur un marché. On peut normalement en acheter en pharmacie, dans les magasins d'accessoires automobiles (type Norauto), dans les stations-service ou les grandes surfaces.

Nous vous conseillons d'en acheter plusieurs en une fois, mais pas trop tout de même pour éviter qu'ils se périment. Il semble qu'une certaine pénurie ait aussi fait monter les prix...

Un outil bien utile pour les retours de soirée

S'il faut en acheter un pour échapper aux gendarmes, il est encore plus malin de prendre l'habitude d'utiliser cet outil pour tester soi-même son taux d'alcoolémie avant de prendre la route. Des discothèques en proposent d'ailleurs souvent à leurs clients.

Car ne l'oublions pas, l’alcool est responsable de plus d’un tiers des accidents mortels chaque année en France. Pendant le week-end, c'est la moitié des accidents mortels qui sont dus à l’alcool. Rappelons aussi qu’il est interdit de conduire avec un taux d’alcool égal ou supérieur à 0,5 gramme par litre de sang, soit 0,25 mg d’alcool par litre d’air expiré. L’éthylotest vous indique tout simplement si vous êtes en dessous ou au-dessus.

Au delà des risques d’accidents, en cas de contrôle positif par la police ou la gendarmerie, les sanctions sont plutôt salées :
  • Pour un taux d’alcool compris entre 0,5 et 0,8 g par litre de sang : amende forfaitaire de 135 € et perte de 6 points du permis de conduire.
    En cas de comparution devant le tribunal (par décision du procureur de la République ou de contestation de l’amende forfaitaire), vous risquez également une suspension du permis de conduire.
  • POur un taux d’alcool supérieur à 0,8 g par litre de sang : vous risquez d’être puni de 2 ans d’emprisonnement et de 4 500 € d’amende. S’ajoute aussi la perte de 6 points du permis de conduire.
    Attention, le tribunal peut en outre décider de vous infliger une suspension du permis de conduire pour une durée pouvant atteindre 3 ans.
  • Si vous refusez de vous soumettre à une vérification du taux d’alcoolémie, sauf en cas de contre indication médicale précise, vous encourez les mêmes sanctions qu’en cas de dépassement du taux de 0,8 g (voir ci-dessus).
  • Enfin, si vous provoquez un accident en conduisant sous l’emprise de l’alcool, l’amende sera portée à 30 000 € si vous occasionnez des blessures graves et vous serez passible d’un emprisonnement pouvant aller jusqu’à 10 ans et d’une amende pouvant atteindre 150 000 euros si vous provoquez la mort d’un autre usager de la route.
Mieux vaut peut-être souffler dans l'éthylotest alors, non ? Voyons comment ça marche...


Ethylotest mode d'emploi



Vendredi 29 Juin 2012
La rédaction

Qu'en pensez-vous ?

1.Posté par Toursel le 28/09/2012 18:20
il sera obligatoire d'avoir un éthylotest à présenter à la police lors d'un contrôle, si c'est négatif , vous reprenez la route , vous faites 200 kms ! vous changez de département et pan! nouveau contrôle que faut'il faire ?
la police donne t'elle un éthylotest ? je n'ais pas trouvé de réponse !

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie



S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger



Vos articles préférés !