Facebook propose aux "donneurs d'organes" de l'indiquer sur leur profil


Les utilisateurs américains et britanniques de Facebook peuvent désormais ajouter le statut "donneur d'organes" à leur profil. Le réseau social les incite ainsi à s'inscrire sur les listes des donneurs officiels.





Facebook propose aux "donneurs d'organes" de l'indiquer sur leur profil
C'est une nouvelle bonne idée de Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook. Elle lui serait venue lors d'un diner avec sa petite amie, Priscilla Chan, étudiante en médecine qui lui racontait que nombre de ses jeunes patients risquaient de mourir s'ils ne recevaient pas de greffe. D'après Donate Life America, une ONG américaine, environ 18 personnes meurent chaque jour aux Etats-Unis, faute d'avoir pu être recevoir un nouvel organe.

Du coup, Facebook a décidé de donner un coup de main aux associations de donneurs : c'est simple, les membres américains et britanniques peuvent désormais ajouter s'ils le veulent à leur profil le statut de "donneur d'organes". Et Mark Zuckerberg a été l'un des tout premiers membres du réseau social à cocher ce statut sur son profil. Les utilisateurs peuvent alors expliquer leur choix à leurs amis... qui peuvent ainsi se trouver sensibilisés, voire interpellés... et décider de faire de même.


Des milliers de vies pourraient être sauvées

On comprend tout de suite comment l'effet Facebook peut faire boule de neige et faire monter en flèche le nombre de donneurs. Car ceux qui se déclarent "donneurs d'organes" sur FB ont accès à des liens conduisant aux associations tenant les registres de donneurs...
"Nous voulons rendre les choses simples, a expliqué Mark Zuckerbert à la télévision. Vous n'avez qu'à indiquer le pays ou l'Etat dans lequel vous habitez, et nous vous redirigeons vers les registres" de donneurs d'organes. Nous pensons que tout le monde peut participer à cette prise de conscience. Cela peut contribuer à résoudre la crise" que rencontre le don d'organes, a déclaré le fondateur du réseau social qui comporte 800 millions de membres..

Pour la petite histoire, Mark Zuckerberg explique qu'en voulant promouvoir le don d'organes, il pense aussi à son ami défunt, Steve Jobs. Le co-fondateur d'Apple décédé en 2011d'un cancer du pancréas à 56 ans, avait en effet reçu une greffe du foie en 2009.
"Son histoire n'en est qu'une parmi tant d'autres, celle de quelqu'un qui a reçu une greffe qui a prolongé sa vie. Il en était très reconnaissant", a confié M. Zuckerberg.

"Des milliers de vies vont être sauvées grâce à cette initiative", a déjà estimé David Fleming, président de l'ONG Donate Life America. Un bon point pour le réseau, qui devient ainsi encore plus "social".

Sur le même thème, lire :
\\"Accepter le don d'oganes, c'est aider à sauver des vies\\"


Samedi 5 Mai 2012
La rédaction

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie



S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger



Vos articles préférés !