Ecole d'ingénieurs : un sixième INSA va ouvrir en Centre Val de Loire



Le réseau INSA, classé dans le top 10 des d'écoles d'ingénieurs post-bac, s'agrandit : l'INSA Centre Val de Loire ouvrira ses portes le 1er janvier 2014. Il sera bi localisé à Blois et Bourges et accueillera 1100 élèves-ingénieurs.





Ecole d'ingénieurs : un sixième INSA va ouvrir en Centre Val de Loire
Le nombre d'élèves-ingénieurs en France est passé de 52 000 en 1988 à 108 000 en 2008 : la demande de formation a doublé en 20 ans. Afin de répondre aux attentes croissantes des étudiants, le groupe Institut national des sciences appliquées (INSA) a décidé d'ouvrir un sixième établissement, dans la région Centre.

Celle-ci veut en effet se dynamiser en "permettant l'accueil de nouvelles entreprises qui seraient attirées par le haut niveau de qualification", précise François Bonneau, président de la région Centre. Pour cela, il lui faut des ingénieurs en plus grand nombre. En effet, si cette région se situe au 6ème rang national sur le plan industriel avec une fabrication d'armement et d'aéronautique sur Bourges, elle n'est qu'à la 15ème place en France pour la formation des ingénieurs.

L'INSA Centre Val de Loire vient répondre à ce manque, et va rassembler localement des structures d'enseignement et de recherche qui existaient déjà.

L'apport de l'INSA Centre Val de Loire

Comme l'explique Jean-Marie Castelain, administrateur provisoire, cet INSA va naître en effet de la fusion de deux écoles d'ingénieurs publiques : l'Ecole nationale supérieure d'ingénieurs de Bourges (ENSIB) et l'Ecole nationale d'ingénieurs du Val de Loire (ENIVL). Cette fusion sera effective au 1er janvier 2014 et donnera au dernier-né des INSA des moyens plus larges pour  former des ingénieurs ouverts à d'autres cultures et développer son attractivité internationale.

Selon le modèle des établissements du groupe INSA, l'admission dans l'école se fera via un concours postbac, la sélection s'effectuant sur dossier, et éventuellement un entretien. Les candidats pourront s'inscrire via le site Admission-postbac dès 2014.

Bien que 75% des formations en 1ère année soient communes à l'ensemble des INSA, les élèves-ingénieurs de l'INSA Centre Val de Loire auront le choix parmi les quatre diplômes que proposaient l'ENSIB et l'ENIVL : maîtrise des risques industriels, sécurité et technologie informatique, énergies, risques et environnement, génie des systèmes industriels. Ils seront diplômés à l'issu de cinq années d'études.

Un logement en résidence universitaire pour chaque étudiant en 1ère année

La nouvelle école sera située sur les deux campus de Blois et de Bourges, reliés par un réseau virtuel.

Pour attirer des étudiants à Bourges ou à Blois (pas vraiment le rêve pour des habitués des grandes villes), le nouvel INSA déploie le tapis rouge : chaque élève de première année aura un hébergement réservé en résidence universitaire. Le campus de Blois disposera de 300 places et celui de Bourges, de 250.

Si la capacité initiale d'accueil de cet INSA sera de 1100 élèves-ingénieurs dans un premier temps, elle s'étendra à 1700 dans les cinq années à venir.

Le groupe INSA

Premier groupe français d'écoles d'ingénieurs classées parmi les meilleures postbac, le groupe INSA comporte désormais six établissements : Lyon (créé en 1957), Rennes, Rouen, Toulouse, Strasbourg et Blois/Bourges. L'ENSCI de Limoges est une école partenaire du réseau.

L'INSA attire ! Le nombre de candidats augmente donc chaque année mais les admis sont peu nombreux : en 2012, 2064 lycéens ont été admis, sur un total de 13 570 candidats, soit environ 15%.

Les établissements INSA dispensent une formation d'ingénieur spécialiste et accueillent des doctorants pour développer la recherche scientifique et technologique. Les spécialités vont de l'informatique au génie civil, en passant par l'ingénierie et l'architecture. Les INSA ont l'avantage d'être publics, d'où des frais d'inscription réduits et  ils jouent un réel rôle d'ascenseur social.

On dénombre 78 000  ingénieurs du groupe INSA en France et dans le monde, soit 10% des ingénieurs français. Le nouvel établissement Centre Val de Loire portera le nombre d'ingénieurs formés au sein du groupe à 2 800 par an.


Mardi 2 Juillet 2013

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie



S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger



Vos articles préférés !