Ce mystérieux cycle féminin



Ce fameux cycle influe en profondeur sur les humeurs, le bien-être, le désir sexuel et bien sûr, la fertilité de chaque femme… Mais à part les règles, bien peu savent repérer et comprendre ce que se passe en elles mois après mois. Dommage car cette connaissance conduit en général à une plus grande confiance en soi.




1 Les règles : un début qui est une fin

Ce mystérieux cycle féminin
Le premier jour des règles marque le premier jour du cycle. Mais en réalité, les saignements sont la conséquence des événements du cycle précédent : l’ovule n’ayant pas été fécondé et aucune grossesse n’ayant démarré 14 jours plus tôt, la muqueuse qui tapissait l’intérieur de l’utérus se détache (voir l'anatomie de l'appareil génital féminin).
On pourrait dire que l’utérus fait le ménage puisque aucun locataire n’est venu l’habiter. Le signal est donné par la variation des taux d’hormones dans le sang : le taux de progestérone – l’une des deux hormones féminines – chute plus ou moins brutalement provoquant la desquamation de la muqueuse et une certaine variation d’humeur.

2 Juste après les règles : calme plat de durée variable

Ce mystérieux cycle féminin
On parle parfois de période de latence pour désigner ces jours. En effet, les deux ovaires – lieux de fabrication des ovules et de sécrétion des hormones – sont au repos. En réalité, ils sécrètent déjà un peu d’œstrogène, l’autre hormone féminine, mais pas suffisamment pour provoquer une ovulation.
La muqueuse utérine, elle, s’est réparée après les règles mais reste peu développée. Le col utérin est dur, en position basse et fermé par une glaire épaisse et collante qui ne permet pas le passage des spermatozoïdes.

On le comprend : une union sexuelle durant cette période ne peut donner de grossesse. Ce qu’on peut observer : au niveau de la vulve, la femme a une sensation de sécheresse, et elle ne ressent ni n’observe aucun écoulement de glaire. Cette période est de durée variable. Elle peut durer 1, 2, 3, 10 jours ou davantage, comme ne pas exister. Ce temps varie d’une femme à l’autre, mais aussi, de façon moindre, d’un cycle à l’autre pour une même femme.

3 La période de fertilité : la grande forme !

Ce mystérieux cycle féminin
Cette fois l’ovaire, stimulé de plus en plus par l’hypophyse, sécrète suffisamment d’ oestrogènes pour qu’un ovule mûrisse à l’intérieur d’une enveloppe nommée follicule. Cette augmentation du taux d’œstrogènes provoque aussi l’épaississement de la muqueuse utérine, et la sécrétion par le col de l’utérus d’une glaire, substance blanche qui devient de plus en plus fluide et transparente. En cas d’union sexuelle, cette glaire peut garder en vie les spermatozoïdes jusqu’à l’ovulation. Lorsque les sécrétions d’oestrogènes sont à leur maximum, un follicule éclate et libère un ovule arrivé à maturation : c’est l’ovulation, le moment de plus grande fertilité bien sûr. L’ovule ne vit que 12 à 24 heures, pendant lesquelles il est fécondable, après quoi il se désagrège. L’ensemble de la période fertile dure environ 8 jours.

Ce qu’on peut observer : Cette période est très facilement repérable par toute femme (à condition de ne pas être sous pilule car alors l’activité de l’ovaire est bloquée et il n’y a pas d’ovulation). Au début de la période de fertilité, la femme peut sentir seulement un peu d’humidité au niveau de la vulve, ou trouver dans ses sous-vêtements des sécrétions blanches plus ou moins élastiques. Au fil des jours, cette glaire devient de plus en plus filante, liquide et transparente jusqu’à l’ovulation. Certaines se sentent carrément mouillées ou «glissantes». C’est le signe que l’ovulation est proche ou en train de se produire. On peut aussi ressentir une douleur au ventre aux alentours de l’ovulation. Sur le plan des humeurs, les sécrétions d’oestrogènes ont tendance à booster la forme : le moral est au beau, les émotions plutôt positives, et le désir sexuel nettement éveillé.

Des questions perso ? Participez à notre forum de discussion

Lundi 11 Février 2013
Michèle

Qu'en pensez-vous ?

1.Posté par aicha la marocaine le 12/12/2007 19:22
c interessant cet article je vous remercie infiniment

2.Posté par Chantale le 03/01/2008 10:04
tres interessant cet article,et qu en est il pour une femme qui possede une seule trompe?

3.Posté par MATE le 04/01/2008 15:22
Merci pour ces informations tres utiles. je vais commencer à m'observer regulierement pour en savoir plus sur moi.
Ce pendant pourriez vous me donner les tous premiers signes de grosse que l'on pourrait observer les tous premiers jours. ce n'est peutre pas le lieu mais si pouvez me repondre ça me ferait bcp plaisir.

4.Posté par Blache Marie-Pierre le 20/01/2008 18:47
chère MATE,
Il faut bien se représenter comment se passe la première semaine de l'embryon, de J0, le jour de la fécondation, à J6 ou J7, jour de la nidation: entre ces deux dates le petit être nouveau fait un long voyage (à son échelle il doit cheminer de la trompe jusqu'à l'intérieur de l'utérus sur une distance d'environ 15 cm alors qu'il ne mesure que 0,14 mm). A ce stade la grossese est totalement secrète et la femme enceinte en est à J21 de son cycle quand se produit la nidation. Cependant le corps jaune se constitue dans l'ovaire (à la place du follicule qui a maturé et donné l'ovule)et par un jeu chimique complexe en cas de fécondation, commence de secréter l'hormone chorionique gonadototrophe(HCG) qui va se répandre dans le corps de la femme en quantité croissante; La progestérone se maintient à un taux elevé qui fait monter un peu la température du corps(o,5 à 1°)mais pas davantage que dans un cycle habituel non fécond.C'est grâce à ce taux élévé au bout de quinze jours environ, c'est-à-dire à la fin du cycle, dans l'attente des règles, qu'on peut sentir un gonflement assez conséquent de la glande mammaire (sein) qui peut être un tout premier signe de grossesse. Il peut s'accompagner d'hypersomnie. Les possibles nausées apparaîtront un peu plus tard quand le "retard de règles" se sera bien établi;Le dosage de l'hormone HCG dans l'urine constitue ce qu'on appelle le test de grossesse. Il en existe qui donnent leur réponse dès le premier jour de retard de règles. Mais attention au faux positif ou faux négatif. Il est préférable de vérifier si on est enceinte seulement après quatre jours de retard de règles.j'espère avoir répondu à votre question, même un peu en retard car je la découvre ce jour.

5.Posté par Blache Marie-Pierre le 20/01/2008 18:54
chère Chantale,
Nous sommes des créatures merveilleuses qui avons un certain nombre d'organes en double, parmi eux:les yeux, les reins, les poumons, les ovaires, les trompes, et pour les hommes les testicules.Ce qui permet la compensation par l'un si l'autre est atteint, et ne peut plus fonctionner.C'est ainsi q'un seul ovaire, ou une seule trompe peuvent assurer la fertilité de la femme malgré tout. Je connais nombre de femmes qui ont eu une grande famille tout en étant théoriquement moins fertile après l'ablation d'un ovaire ou d'une trompe; Donc pas de souci, tout fonctionne à partir de l'ovaire et de la trompe restant....

6.Posté par GERMAINE le 22/01/2008 12:40
COMMENT cela fonctionne si l une des tropmpes ne fonctionne pas. DS L ANNEE COMBIEN DE FOIS PUIS JE ETRE FECONDE.AUSSI JE VEUX ETRE RASSURE SI TOUTE LES FEMMES POSSEDE CETTE GLAIRE TREMPARENTE ET FILANTE.

7.Posté par Germaine le 22/01/2008 12:54
Mais est ce vrai que nous avons 6 chance /12 dans l annee de tomber enceinte. puisque les deux avaire ovule a tour de role et que si ovaoire ovule qu il n ya pas de trompe pour le mecanisme alors c est difficile
Merci de me repondre c est aussi mon cas que chantale

8.Posté par Blache Marie-Pierre le 26/01/2008 22:20
Chère Chantale,
je réponds à vos deux questions.1) le rôle des trompes.Vous avez certainement compris que le rôle de la trompe, de chaque côté, est de recueillir l'ovule le jour J de l'ovulation, quand celui-ci est "éjecté" de l'ovaire. Ayez bien en tête la taille de l'ovule:1/10ème de millimètre.(si vous faîtes un point minuscule avec la pointe d'un crayon bien taillé,regardez le, c'est la taille de votre ovule....)à peine visible... Une trompe, à son extrémité, est garnie de franges souples qui ondulent dans le liquide péritonéal;Quelques jours avant l'ovulation la trompe concernée reçoit un signal hormonal qui la fait se recroqueviller à la surface de l'ovaire pour être sûr de ne pas manquer le minuscule ovule et ainsi pouvoir le capter quand il va sortir....Génial non?C'est alors que l'ovule est recueilli au niveau du pavillon de la trompe. Si des spermatozoïdes arrivent là en temps voulu la fécondation a de grandes chances de se produire.C'est le deuxième rôle de la trompe d'abriter cet instant déterminant.Une fois l'embryon constitué, du jour 0 au jour 6 ou 7, la trompe va être le chemin actif (cils vibratiles, flux propulseur, mouvements péristaltiques )d'un premier voyage qui va l'emmener jusque dans l'utérus où il pourra se nicher et se développer.C'est le troisième rôle de la trompe d'assurer ce premier voyage autonome de l'être humain à ses débuts!
Bien sûr si une des deux trompes a été lésée par une infection (salpingite) où par une grossesse extra-utérine, ces mécanismes délicats seront peut-être perturbés, voire impossibles.Il faut donc au moins une trompe en bon état pour pouvoir "tomber enceinte", et en effet, dans ce cas, la fréquence des possibilités est diminuée, mais encore très honorable.
2)la glaire cervicale . La fabrication de la glaire cervicale à l'intérieur du col est sous influence hormonale, qui ne doit pas être réduite à néant par la prise de pilule par exemple.Une jeune femme en bonne santé, avec des cycles naturellement ovulatoires, qui commence à s'observer, deviendra de plus en plus perspicace pour distinguer les différentes sortes de glaire qui se succèdent selon les jours.Il arrive aussi que ce fonctionnement soit sujet à variations et anomalies;En cas de bilan de stérilité ,on cherchera à savoir si la glaire cervicale est de bonne qualité, parmi d'autres examens.Je vous sens un peu inquiète peut-être sur vos chances d'être un jour enceinte. Il y faut quelquefois de la patience( en moyenne on ne commence pas d'examens avant un an et demi d'essais infructueux chez un couple ayant des relations sexuelles fréquentes et régulières, qui désire un enfant)et...de la détente! un petit voyage en amoureux ,un projet autre et important, suffisent quelquefois à distraire le couple et à lui éviter de ne penser qu'à ça....et ça marche!

9.Posté par Germaine le 01/02/2008 11:33
Je voudrais une repose precise, est ce que si mon ovaire gauche ovule ce mois de janvier , au mois de fevrier c est le tour de l ovaire droit?
ou les deux ovaires ovulent tous les mois,enfin a chaque cycle.
JE VOUDRAIS UNE REPONSE CLAIRE S IL VOUS PLAIT
MERCI

10.Posté par Blache Marie-Pierre le 12/02/2008 20:22
Chère Germaine,
je vous donne UNE REPONSE CLAIRE car cela a l'air important pour vous:
Oui, les ovaires travaillent alternativement:si l'ovaire gauche ovule en janvier, c'est l'ovaire droit qui ovule en février...
Mais!.... comme nous ne sommes pas des machines mais des femmes,un cycle sans ovulation,de temps à autre c'est possible. A moins aussi qu'une fois de temps en temps, vos deux ovaires, fassent mûrir chacun un ovule de chaque côté, dans le même cycle, en même temps! cela peut produire...des jumeaux....

11.Posté par mourad le 23/02/2008 15:54
quand peut_on ejecler dans le vagin de ma femme sans la fecondité de l'ovule et sans utiliser la capote,avant l'arrivée du prochain cycle

12.Posté par de man le 02/03/2008 17:40
premiere jour regle 30 janvier mais je sais pas oui non bebe? j ai 38ans pff merci repond

13.Posté par aurelie le 17/03/2008 16:39
bonjour ,voila sa fait 3 jours que je suis en retard de mes regles ,j'ai fait un test vers 9h30 ce matin et Negatif !!Est ce que c possible que je suis quand meme enceinte?pourriez vous me repondre svp

14.Posté par Blache Marie-Pierre le 17/03/2008 18:45
Aurélie, vous pourrez remarquer que je réponds volontiers (voir ci-dessus) et en détails, quand ceux ou celles qui posent une question se donnent un peu de peine pour situer en quelques phrases leur contexte de vie. Pour vous, pas beaucoup de détails, mais la question est quand même claire: vous voulez savoir si vous êtes enceinte, au bout de trois jours de retard de règles avec un test négatif ce matin.Y at'il tant d'urgence pour vous à savoir d'une façon certaine? bébé accident ou bébé voulu?les tests de grossesse sont en général assez fiables mais il peut y avoir des petits décalages hormonaux lors d'un début de grossesse ce qui rend le test "faux négatif "alors qu'en le refaisant trois ou quatre jours plus tard il sera franchement positif.Avez-vous des cycles réguliers? avez vous remarqué une tension dans les seins ?
je ne peux rien vous dire de plus que....patienter pour savoir....

15.Posté par manon le 18/03/2008 20:48
je voulais s avoir a partir de combien de jours de retard de regles on pouvez faire un test qui s averera possitif

16.Posté par un fille le 25/03/2008 21:50
j'ai une question !! peut on avoir encore des pertes blanches après la fecondation de l'ovule? s'il vous plait repondez moi vite

17.Posté par Auteur article le 03/04/2008 23:40
A vous toutes : pour les questions perso, on va maintenant répondre dans le forum de discussion sur le cycle féminin et on vous demande maintenant d'aller là pour poser toutes vos questions : ce sera plus pratique pour discuter...
alors qu'ici, nous sommes sur des commentaires, simplement pour compléter l'article.
Donc par exemple, la réponse à la question 16 est sur le forum (catégorie sexualité, cycle féminin, bébé)... Allez-y vite on se retrouve là-bas...

Psycho | Corps et sexualité | Amour | Couple | Un bébé ? | Addictions









Vos articles préférés !

S'abonner à la newsletter gratuite




Découvrir le cycle féminin : un guide "spécial débutantes" à télécharger pour apprendre à mieux vous connaître et observer vos signes de fertilité. Un bon complément à nos articles. (cliquez sur l'image pour accéder au fichier)