#CNEnactus : I'IESEG remporte la compétition Enactus France



Une vingtaine d'associations étudiantes d'entrepreneuriat social du réseau Enactus se sont retrouvées le 4 juin 2014 à Paris pour la compétition nationale. C'est l'IESEG Business School qui l'a emportée et qui représentera donc la France lors de la compétition mondiale à Pékin.





L'association Enactus IESEG remporte la compétition française.
L'association Enactus IESEG remporte la compétition française.
Pour tous les étudiants membres d'une association Enactus en France, les compétitions sont à la fois des temps de challenge mais aussi de fête.

Le challenge ? Chaque école vient présenter devant un jury, le plus brillamment possible et en anglais, les projets qu'elle développe dans l'année dans le cadre d'Enactus, le réseau d'entrepreneuriat social étudiant. Développement durable, sécurité routière, aide aux plus démunis, insertion professionnelle, éducation... Parrainés par un réseau d'entreprises partenaires d'Enactus, les étudiants rivalisent de créativité en lançant chaque année des actions nouvelles. C'est à l'association qui sera la plus dynamique, la plus novatrice et saura le mieux communiquer sur son action !

En 2014, la compétition a démarré la veille au soir par une soirée de gala autour d'un grand buffet, dans le cadre de la Cité internationale à Paris. "C'est super, chaque école présente ses projets sur un stand, on rencontre plein étudiants d'autres écoles et aussi des cadres d'entreprise, des entrepreneurs et des permanents d'Enactus, on se fait plein de contacts", raconte Anne-Claire, membre d'Enactus Esdes.
D'autant que la soirée est rythmée par les interventions de diverses personnalités autour de "l'esprit d'entrepreneuriat". "Il n'y a jamais eu autant d'occasions d'entreprendre", dit ainsi Philippe Hayat, fondateur de "100 000 entrepreneurs".

17 minutes pour convaincre, un vrai show à l'américaine,

NEOMA BS Reims présente son projet lors de la grande finale.
NEOMA BS Reims présente son projet lors de la grande finale.
Le lendemain matin, place à la compétition. Chaque équipe avait 17 minutes pour présenter ses projets à un jury de professionnels de l'entreprise. "On entre en musique, à l'américaine", raconte une étudiante.

Réparties par poule, les associations se succèdent. Ce ne sont pas des idées fumeuses qu'elles exposent, mais des réalisations déjà en cours, pour lesquelles les étudiants ont établi un business plan, trouvé des financements, travaillé et parfois recruté.

Du côté des écoles d'ingénieurs, de plus en plus nombreuses à créer une association Enactus, on joue la carte de l'innovation technologique. Ainsi Enactus EBI (Ecole de biologie industrielle) a-t-elle développé le projet IRYSEE : l'équipe a mis au point un lecteur de code-barre à synthèse vocale destinée à aider les mal-voyants au quotidien. Grâce à ce projet, elle a raflé le "challenge Fondation Vinci", l'un des prix accordés par des entreprises partenaires en parallèle de la compétition Enactus.

 A midi, il reste quatre finalistes, vainqueurs de chacune des quatre poules : ECE, NEOMA Reims, NEOMA Rouen et l'IESEG Business School.

And the winner is...

C'est finalement, l'Enactus IESEG qui l'a emporté. Composé de plus de 100 étudiants de l'école de commerce, l'association a porté en 2013-2014 six beaux projets : ainsi Clic & Pass, une action de soutien scolaire qui a réalisé des vidéos de maths pour des élèves de 3ème, en accès libre et gratuit sur internet. Egalement le projet Green Phone, qui recycle des mobiles inutilisés dans un atelier, filiale d'Emmaüs. Handilink, qui veut favoriser l'emploi des personnes handicapés, Cassez la graine, qui aide l'agriculture locale et biologique, et IAM India qui soutient des entrepreneurs indiens.

Après l'université de Nantes en 2013, l'association Enactus de l'IESEG, école de commerce postbac basée à Lille, aura donc le privilège de représenter la France lors que la compétition Enactus mondiale qui aura lieu en octobre 2014 à Pékin !

Enactus : une ONG internationale, présente dans 1600 universités dans le monde

Tous les Enacteurs rassemblés. Photo : Enactus France
Tous les Enacteurs rassemblés. Photo : Enactus France
Les étudiants français sont en effet loin d'être les seuls à vouloir s'engager dans des initiatives solidaires. Née aux Etats-Unis en 1975, l'ONG internationale Enactus est présente dans 37 pays et 1 600 universités. Elle offre ainsi à 62 000 étudiants sa structure associative et son réseau d'entreprises partenaires pour lancer des projets solidaires efficaces. Son intuition qu'il faut pousser les jeunes à entreprendre pour faire advenir un monde meilleur est donc devenue une réalité.

Un message que les nombreux entrepreneurs présents le 4 juin à Paris ont porté haut et fort en donnant leur témoignage : "Ce n'est pas parce que l'objectif est social que l'on est dispensé de la compétence", rappelle André Dupon, président du groupe Vitamine T. Une leçon que les étudiants engagés dans Enactus mettent en application dans tous leurs projets.

Lire aussi :
Enactus : l'entrepreneuriat social séduit de plus en plus d'étudiants


Vendredi 6 Juin 2014

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie



S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger



Vos articles préférés !