Réveillon : appel à la prudence de la Sécurité Routière


À la veille du Nouvel An, les ministres Jean-Louis Borloo et Dominique Bussereau appellent ceux qui vont faire la fête à organiser leur retour de soirée pour éviter que le réveillon ne se transforme en drame. Des spots radio et télé, un groupe sur Facebook, des sites Internet et des éthylotests à la pelle... Tout ce qu'il faut pour organiser sa sortie... et son retour.





Chaque année, c'est la même chose. Pour des centaines de personnes, dont de nombreux jeunes, la nuit du 31 est celle de l'accident. Manque de sommeil, excès d'alcool, routes verglacées... Tous ces risques se conjuguent pour faire des nuits de réveillon les plus dangereuses de l'année. Sans compter que tous les automobilistes étant fatigués par la veille, vous pouvez aussi être victimes du véhicule qui arrive en face si vous n'êtes pas en état de réagir au quart de tour...

Ethylotests : soufflez, vous saurez !

D'où l'appel solennel de Jean-Louis Borloo, le ministre de l'Ecologie et du développement durable :
"Pour profiter en toute sécurité de ces moments de fête, j’appelle chacun à organiser son retour de soirée avant de sortir, en désignant celui qui conduit et qui ne boit pas. Rappelons également que la seule solution fiable est le recours à l’autocontrôle d’alcoolémie avec un éthylotest pour vérifier son aptitude à conduire en toute sécurité. L’éthylotest peut sauver des vies. Soufflez, vous saurez !", souligne Jean-Louis Borloo.

Concrètement, vous pouvez trouver des éthylotests dans les supermarchés, et même dans certains bars ou boîtes qui en proposent à leurs clients. Certaines discothèques mettent aussi à disposition de la clientèle une borne éthylotest électronique (on peut trouver leur liste sur le site www.securite-routiere.gouv.fr
Voir aussi le site www.soufflezvoussaurez.fr

Des idées et des consignes pour être prudent

Concrètement, voici des pistes concrètes proposées par la Sécurité routière :

- Désigner, dès la préparation de la fête, "Sam, celui qui conduit c’est celui qui ne boit pas", un conducteur qui s’engage à ne pas consommer d’alcool pour raccompagner ses proches.
- Utiliser un éthylotest normé NF pour contrôler si vous êtes en état de prendre la route
- Ne pas laisser ses amis reprendre le volant lorsqu’ils ont bu.
- Refuser de monter dans un véhicule dont le chauffeur n’est manifestement pas en état de conduire parce qu’il a trop bu ou fumé du cannabis.
- Prendre les transports en commun, quitte à attendre leur remise en service au petit matin, appeler un taxi ou rentrer à pied.
- Savoir attendre que l’alcool soit éliminé par l’organisme avant de reprendre la route, en finissant la nuit sur place après une fête. Pour s'en assurer, soufflez dans un éthylotest
- Prendre contact, avant la soirée, avec les associations qui organisent des raccompagnements (certaines boites de nuit les proposent).
- Une fois au volant, redoublez de vigilance, même sur de courts trajets.
- Si vous ressentez le moindre signe de fatigue ou de somnolence, arrêtez-vous et éventuellement dormez dans la voiture.

Pour en savoir plus sur les "boites idéales" qui font de la prévention, organiser une soirée, se renseigner sur les sanctions vous pouvez aller sur le site Jeunes de la Sécurité routière : www.sortezrevenez.fr


Vendredi 2 Janvier 2009

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie



S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger



Vos articles préférés !