Rentrée 2009 : du nouveau pour mieux choisir son orientation



Sans attendre la délicate réforme du lycée, le ministère de l'Education met le paquet pour améliorer l'orientation des collégiens et des lycéens. Dès cette année scolaire 2009, de nouveaux outils sont mis à la disposition des élèves et des familles. Enfin !





Luc Chatel, ministre de l'Education nationale
Luc Chatel, ministre de l'Education nationale
Tous ceux qui ont planché sur l'école ces derniers mois l'ont dit et redit : l'orientation en France est le maillon faible de notre système éducatif. Trop d'élèves manquent d'information et d'accompagnement pour faire des choix importants.
Des propositions ont donc été faites, et sans attendre la future réforme du lycée, beaucoup sont mises en place dès l'année 2009-2010. Un bon point pour le ministère.

Quoi de neuf au collège ?

Les initiatives qui existaient déjà sont conservées : l'option de "découverte professionnelle" et le stage d'observation en entreprise en troisième, les forums des métiers...
Mais le "parcours de découverte des métiers et des formations" va commencer en 5ème, et en 4ème, les élèves pourront aller passer une journée dans un établissement du second cycle : lycée général et technologique, ou lycée professionnel, ou CFA... Histoire d'anticiper pour éviter certaines orientations par l'échec dans la voie professionnelle après la troisième.

Quoi de neuf pour l'orientation au lycée ?

Des entretiens personnalisés d’orientation devront avoir lieu en première et en terminale (ainsi qu'en seconde aussi en lycée professionnel), et en première, les lycées auront une journée d’immersion dans un établissement d’enseignement supérieur (fac, IUT, école). Enfin, en terminale, un conseil de classe sera entièrement consacré aux projets d’orientation des élèves, idée issue de la première réforme du lycée proposée par Xavier Darcos.

En terminale aussi, la procédure "d'orientation active" lancée en 2007 va être poursuivie : pour s'inscrire en fac, il faut d'abord fournir son dossier. On reçoit ensuite un avis sur ses chances de réussite. Mais beaucoup de lycéens à qui on conseillait une autre voie étaient souvent pris de court. D'où l'idée là encore d'aider les élèves à anticiper au maximum pour bâtir un projet leur convenant tout à fait et cela dès la première.

Pour tous : de nouveaux outils gratuits

  • Un livret de suivi
"Un livret personnel de suivi  permet à l’élève de ranger, à chaque étape de son parcours, les informations reçues ou recherchées, les productions réalisées sur projet ou commande, ses réflexions personnelles, etc." explique le ministère. Autrement dit, chaque élève garde des traces de ses rencontres, ses impressions, ses idées, ses découvertes... Et cela de la 5ème à la terminale.

L'idée est intéressante : un support peut en effet permettre de concrétiser une recherche, de faire le lien entre deux stages, de comparer ses rencontres avec des professionnels, de faire cheminer sa réflexion au fur et à mesure que l'on grandit et que l'on mûrit. Il peut surtout aider à bâtir un projet vraiment personnel. Reste à voir s'il restera dans le fond du sac à dos où sera vraiment utilisé.
  • Un site Internet et des réponses gratuites aux questions pesonnelles
Un nouveau site Internet, complémentaire de celui de l'ONISEP est mis en place : www.monorientationenligne.fr
De conception très claire, il permet de poser directement sa question par mail ou par téléphone et d'obtenir une réponse personnalisée gratuitement. On peut aussi participer à des tchats sur des thèmes liés aux débouchés.

D'autre part, six plateformes multimédia vont être mises en place en France à :
-Amiens
(Amiens, Lille, Nancy-Metz, Reims, Rouen, Strasbourg).
-Bordeaux
(Bordeaux, Clermont-Ferrand, Limoges, Montpellier, Toulouse)
- Créteil
(Paris, Créteil, Versailles)
-Lyon et Grenoble
(Aix-Marseille, Besançon, Dijon, Grenoble, Lyon, Nice)
-Martinique
(Guadeloupe, Guyane, Martinique)
-Nantes
(Caen, Nantes, Orléans-Tours, Rennes)
Dans ces centres, on pourra être informé de toute l'offre de formation régionale, soit par Internet, soit en prenant un rendez-vous.

  • Une banque de stages dans chaque académie
Chaque académie devra aussi répertorier des offres de stages, par exemple des stages d'observation de troisième. Une bonne idée, pour permettre aux collégiens et lycéens d'aller plus facilement en entreprise. Mais deviendra-t-elle réalité ?

Cette première année va incontestablement servir de test  à toutes ses nouveautés. On n'a pas fini d'entendre parle de l'orientation.


Vendredi 18 Septembre 2009

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie



S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger



Vos articles préférés !