Mort d'Isabelle Caro, jeune mannequin anorexique


On a appris fin décembre 2010 la mort d'Isabelle Caro, 28 ans, mannequin et actrice. Elle souffrait depuis de longues années d'anorexie et avait fait campagne pour dénoncer le culte de la maigreur.





Mort d'Isabelle Caro, jeune mannequin anorexique
La photo de son corps nu et décharné avait créé la polémique en 2007 dans les milieux de la mode : Isabelle Caro avait alors posé pour une campagne dénonçant les conséquences de l'anorexie et parrainée par la marque de vêtements "No-I-ita". "La maigreur, ça engendre la mort et c'est tout sauf la beauté, c'est tout le contraire", disait-elle, espérant que les jeunes filles comprendraient quelle réalité morbide est souvent cachée derrière "les belles parures et belles coiffures" des magazines féminins. "Cette photo sans fard et sans maquillage ne me met pas en valeur. Le message est fort : j'ai du psoriasis, la poitrine qui tombe, un corps de personne âgée", avait-elle déclaré, en expliquant sa démarche.

Isabelle Caro, ancien mannequin et comédienne française, est-elle morte à 28 ans de la maladie qu'elle voulait dénoncer ? En réalité, ni les raisons précises de son décès, survenu le 17 novembre et révélé fin décembre par 20 Minutes.ch, ni le lieu n'ont été dévoilés, mais l'affaiblissement provoqué par sa maigreur  n'y est sans doute pas étranger. "Elle avait été hospitalisée pendant 15 jours pour une pneumopathie et dernièrement elle était très fatiguée", a déclaré dans 20 Minutes.ch. le chanteur suisse Vincent Bigler, qui devait enregistrer avec elle un clip vidéo sur la maladie intitulé "J'ai Fin" (sic).

Un long combat pour la vie et contre la maigreur

La jeune femme souffrait d'anorexie depuis l'âge de 13 ans, ce qui l'avait notamment plongée dans le coma en 2006 alors qu'elle ne pesait que 25 kg pour 1m65. Mais elle avait décidé de s'en sortir et avait lutté, annonçant début 2010 avoir atteint le poids de 42 kg.

Hélas, une fois encore, l'anorexie confirme qu'il est bien difficile de sortir du piège de ce désordre alimentaire : à force de vouloir contrôler sa ligne, de taire son appétit, de tout faire pour perdre des kilos, le corps finit par enclencher de nouveaux automatismes. Il ne retient plus rien, n'accepte plus la nourriture, et arrête de se développer, souvent à l'âge où il faut au contraire achever sa croissance. Chez les femmes, les règles s'arrêtent, la peau se plisse. Et le manque d'apports nutritionnels engendre un affaiblissement  qui rend le corps vulnérable à toutes les infections, d'où les décès hélas trop fréquents.

Les milieux de la mode en première ligne

Les modèles de beauté induits par des mannequins filiformes ont déjà été mis en cause, notamment à la suite de la campagne photo d'Isabelle Caro. Dans le milieu de la mode, des professionnels s'étaient engagés à ne pas accepter de mannequins trop maigres. Toutefois, seule l'Espagne recourt aujourd'hui à des règles contraignantes. Madrid a interdit les mannequins en dessous d'un certain indice de masse corporelle en septembre 2006. Seules les jeunes femmes dont l'indice de masse corporelle (IMC, le poids en kilos divisé par la taille au carré) est supérieur à 18 (plus de 56 kg pour 1m75) sont désormais autorisées à défiler.
 
En France, des professionnels de la mode, de la publicité et des médias se sont engagés à proscrire la diffusion d'images de mannequins d'une excessive maigreur.

En Italie, le manifeste anti-anorexie adopté en février 2007 met "en avant un modèle de beauté sain, solaire, généreux, méditerranéen". A Londres, les recommandations du Conseil britannique de la mode - un certificat médical et, si une jeune fille souffre de désordres alimentaires, que la pathologie soit "sous contrôle" - sont désormais obligatoires.

Figure de proue de la lutte contre l'anorexie, le psychiatre Marcel Rufo a réagi sur RTL, déplorant la mort d'un "symbole puissant, énergique, brillantissime de ce combat". "C'est surtout en direction des familles d'adolescentes anorexiques que mes pensées vont, aux anorexiques bien sûr, mais aussi aux survivants de ce combat perdu, dont j'ai envie de me rapprocher. J'ai perdu une combattante importante", a-t-il dit.
L'anorexie touche 30 000 à 40000 personnes en France, selon le ministère de la Santé.

Lire aussi :
Les dangers de l'anorexie
L'anorexie : pourquoi ?


Vendredi 31 Décembre 2010


1.Posté par Thérèse Giguère le 12/07/2011 12:35
Facebook
Ces une vrais Maladie et sa arrive.... ces très triste mourir de faim part choix

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie



S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger



Vos articles préférés !