Michel Desjoyeaux double vainqueur du Vendée Globe


Le navigateur Michel Desjoyeaux a franchi dimanche 1er février la ligne d'arrivée du Vendée Globe aux Sables d'Olonne à 16 h 10. Il remporte non seulement ce tour du monde à la voile en solitaire et sans escale pour la deuxième fois, mais bat le record de l'épreuve en 84 jours. Un exploit !





Michel Desjoyeaux double vainqueur du Vendée Globe
Qui aurait donné Michel Desjoyeaux gagnant lorsque début novembre, au début de la course, il doit rebrousser chemin et revenir aux Sables d'Olonne pour réparer une avarie ? Ses adversaires filent alors à vive allure vers le sud et ont déjà deux jours d'avance... Mais en navigateur expérimenté - il a déjà gagné de nombreuses courses au large - Michel Desjoyeaux sait qu'un tour du monde, c'est long...

84 jours et trois jours plus tard en effet, c'est le retour en tête aux Sables d'Olonne : non seulement le skipper breton a comblé son retard, mais il fait la fin de la course en tête, à l'incroyable allure de 14 noeuds. Virtuose de la météo, habitué des courses au large - il a déjà gagné le Vendée Globe en 2001, la Solitaire du Figaro trois fois en1992, 1998 et 2007, la Route du Rhum en multicoque en 2002, la Transat Anglaise en monocoque en 2000 et en 2004 - il bat cette fois le record de l'épreuve détenu par Vincent Riou en 87 jours.

Trois jours après le départ, dans l'Atlantique Sud


A l'arrivée aux Sables d'Olonne le 1er février

Michel Desjoyeaux double vainqueur du Vendée Globe
Plusieurs milliers de personnes attendaient Michel Desjoyeaux ce dimanche 1er février aux Sables d'Olonne. Après avoir pris une petite demi-heure avec sa famille, les medias l'ont saisi pour lui faire raconter, autant qu'il pouvait le faire, ces 84 jours d'aventure;

Mais s'il est heureux, le Breton n'a pas la grosse tête :"J'ai mis 84 jours, mais c'est anecdotique". Pas de grosses difficultés selon lui sur la course, il a juste "bien fait avancer Foncia, le monocoque de 18 mètres qu'il a conçu lui-même. "Une victoire comme ça, on y arrive en allant au charbon tous les jours, en manoeuvrant, en souffrant, en cherchant le vent"...


Michel Desjoyeaux double vainqueur du Vendée Globe
"Jules Verne n'a qu'à bien se tenir, ajoute-t-il. Dans les prochaines éditions, on passera sous la barre des 80 jours. Il faut juste quelques conditions favorables, notamment des glaces un peu moins au nord, mais il n'y a rien qui me fait dire qu'on a été trop vite".


Vendredi 13 Février 2009

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie



S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger



Vos articles préférés !