La Fémis : l'école de cinéma veut recruter en ZEP



La Fémis, grande école des métiers de l'image et du son, propose à des étudiants boursiers ou issus de lycées classés en ZEP de participer à un atelier de trois semaines en juillet. Objectif : les sensibiliser au cinéma contemporain pour leur permettre de passer le concours d'entrée.





La Fémis : l'école de cinéma veut recruter en ZEP
L'égalité des chances en grande école, le sujet est d'actualité avec la polémique sur les 30% de boursiers que le gouvernement veut atteindre.

La Fémis, elle, veut aider les jeunes moins favorisés socialement à pouvoir franchir ses portes en leur offrant, chaque année, la possibilité de suivre un atelier de sensibilisation au cinéma contemporain.

Durant trois semaines en juillet, 10 à 20 étudiants vont rencontrer des professionnels, découvrir des aspects techniques et culturels du cinéma d'aujourd'hui, et réaliser de petits films. L'école précise toutefois qu'il ne s'agit ni d'une classe préparatoire (l'atelier ne dure que trois semaines !), ni d'une formation proprement dite. On pourrait toutefois comparer l'expérience à un stage, qui permet de découvrir  un univers professionnel et de forger sa motivation.

A qui est réservé l'atelier "égalité des chances" ?

Pour présenter sa candidature, il faut être étudiant en première, deuxième ou troisième année d'études supérieures et :
- Etre boursier, ou bien
- Avoir eu son bac dans un lycée de zone d'éducation prioritaire (ZEP).
- Et vouloir présenter le concours d'entrée à La Fémis.

Le dossier de candidature est à retirer sur la site de La Fémis (www.lafemis.fr) entre le 4 janvier et le 31 mars 2O1O pour participer à l'atelier de juillet 2010.

Les études à La Fémis

La Fémis : l'école de cinéma veut recruter en ZEP
Rappelons que La Fémis est considérée comme LA grande école (publique) du cinéma. Elle forme aux métiers de la réalisation, de la production, du scénario, du son, de l'image, du décor et du montage. Comme dans une grande école, on y entre sur concours à niveau bac +2. Dans la pratique, les trois quarts des admis ont un bac + 3 et sont déjà engagés dans une filière audiovisuelle : BTS métiers de l'audiovisuel, L2 Arts du spectacle, diplôme d'école privée de cinéma...

Le concours d'entrée : Il est malheureusement très sélectif. Près de 1000 élèves se sont présentés en 2008 pour 37 places ! Dès l'inscription au concours, il faut opter pour l'une des sept filières : réalisation, scénario, production, décor, image, son ou montage. La sélection se fait ensuite en trois étapes : constitution d'un dossier sur un thème imposé, lettre de motivation et analyse de film, puis tests oraux et écrits portant sur l'option choisie.

L'atelier "égalité des chances" peut-il aider à passer les mailles d'un filet si serré ? Il ne remplacera pas les connaissances techniques acquises durant les deux premières années d'étude, mais peut permettre de comprendre quel est ce "petit plus" requis pour rejoindre les rangs des professionnels du cinéma.


Vendredi 15 Janvier 2010

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie



S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger



Vos articles préférés !