Départ18:25 : une nouvelle offre de vacances pas chères pour les jeunes



L'Agence nationale pour les Chèques-Vacances (ANCV) lance le programme "Départ 18:25". Des offres de vacances à petit prix en France et en Europe pour tous les 18-25 ans et des aides financières pour les apprentis, les boursiers, les jeunes en emplois d'avenir...





Départ18:25 : une nouvelle offre de vacances pas chères pour les jeunes
Toujours en vacances, les étudiants ? Cette image répandue n'est pourtant qu'une illusion car en réalité, 40% des 18-25 ans ne partent pas en vacances, ce qui en fait la classe d'âge qui part le moins ! Eh oui : à l'âge où l'on n'a plus vraiment envie de partir avec papa-maman, on n'a pas toujours le budget pour envisager de grandes choses, à commencer par les voyages qui font pourtant bien envie.
D'autant que beaucoup d'étudiants profitent aussi de l'été pour trouver un job et engranger des économies pour l'année...

Du coup, on peut vraiment saluer l'initiative de l'ANCV, l'Agence nationale des chèques-vacances, qui lance une nouvelle opération qui devrait concerner "30 000 jeunes à l'horizon 2016". Nom de code "Départ 18:25"...

Le tourisme et les loisirs se réservant aujourd'hui sur le Net, tout se passe sur le nouveau site internet www.depart1825.com

Que propose l'opération Départ 18:25 ?

D'abord, des offres de séjours à petit prix par région, pays, type d'hébergement (camping, village-vacances, hôtels)... Pour y avoir droit, il suffit d'avoir entre 18 et 25 ans (à justifier avec une pièce d'identité) et de résider en France.

Bien sûr les prix varient selon la période, ils sont plus chers en août, et selon le standing... Mais le moteur de recherche peut vous dégoter par exemple "un séjour en gîte (3 pièces pour 4 à 5 personnes) dans les Landes, entre océan et forêt, pour 7 nuits, à partir de 77 euros par personne"... Ou des appartements en résidence de vacances dont le coût sera d'autant plus bas que vous le partagez à plusieurs.

Comme sur tous les sites, il y a aussi des "promotions" et des offres "dernière minute". L'ANCV dit sélectionner "des offres exclusives très attractives de courts ou longs séjours, issues d'opérateurs privés et d'acteurs du tourisme social". Après avoir créé un compte et sélectionné votre séjour, vous pouvez réserver en ligne.

Une aide financière pour les boursiers, les revenus modestes, les apprentis...

En plus de cette sélection de séjour que tout jeune peut réserver, l'ANCV offre en plus à certains une aide financière.

Il s'agit cette fois d'une aide sous conditions, qui concerne "les jeunes aux revenus modestes (salariés justifiant d'un revenu fiscal de référence inférieur à 17 000 euros pour une part fiscale), étudiants boursiers, mais pas uniquement : l'aide peut aussi s'appliquer aux jeunes en contrat d'apprentissage, à ceux qui occupent un emploi d'avenir, aux volontaires du service civique ou à tout jeune bénéficiant d'un "contrat aidé" (contrat de génération, Civis, etc.)

Au final, cela peut donc concerner tout de même pas mal de monde !

Et à combien peut s'élever cette aide ? Si vous y avez droit, cela représentera 50% du coût du séjour, dans la limite de 150 euros. Pour en bénéficier, la demande doit être faite sur le site : un simulateur vous permet d'abord de savoir si vous y avez droit. Puis vous soumettez votre demande : l'aide accordée est directement déduite de votre facture. Un coup de fil permet de confirmer le dossier : c'est fait, réservé, vous pouvez partir !

Des fiches sur tous les bons plans pour partir

D'autre part, l'ANCV propose sur le site depart1825.com des conseils en ligne sous forme de fiches pratiques pour organiser ses vacances : vous pouvez découvrir les avantages de tous les types d'hébergement (que vous réserviez ou pas sur le site) : tout ce qu'il faut savoir sur les villages-vacances, les campings, les auberges de jeunesse, les voyages en train, en autocar, le covoiturage...

Au final, plein de bons plans qui permettent de partir en vacances en réduisant les coûts. Si vous ne trouvez pas votre bonheur sur le site depart1825.com, n'oubliez pas qu'il existe en effet d'autres pistes pour s'aérer sans se ruiner en utilisant justement des réseaux bâtis pour les jeunes comme par exemple les auberges de jeunesse.

D'autres aides financières :

- Certaines régions proposent aussi des aides au départ pour des jeunes qui ont de faibles ressources, par exemple la région Rhône-Alpes sur son site www.jeunesenvacances.fr

- Certains départements comme les Deux-Sèvres : http://deux-sevres.pourlesjeunes.com

- Certaines missions locales comme celle de la région de Lens : www.missionlocale-pmc.fr/

- Certaines villes comme Dunkerquie : www.ville-dunkerque.fr/vivre-a-dunkerque/jeunes-a-dunkerque/je-pars-en-vacances/aide-aux-departs-autonomes/
La ville de Paris propose aussi un chéquier vacances d'un montant de 100 euros intitulé "Coup de pouce pour les vacances".


Mercredi 30 Avril 2014
la rédaction

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie



S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger



Vos articles préférés !