Chavez demande au nouveau chef des FARC d'arrêter le combat


Le président vénézuélien a lancé à la télévision un appel au nouveau chef des FARC, la guérilla colombienne qui détient des otages dont Ingrid Betancourt. "Il y en a assez de la guerre, l'heure est venue de parler de paix", a-t-il déclaré. Cet appel ferme et inhabituel relance l'espoir d'un apaisement et d'une libération des prisonniers.





C'est lors de son programme télévisé dominical, que Hugo Chavez s'est adressé au nouveau chef des FARC, Alfonso Cano, qui a pris la place de Manuel Marulanda dont la mort avait été annoncée il y a quelques semaines (lire). Le ton ferme de ces propos a surpris. Dans le passé en effet, Hugo Chavez, leader de gauche, a été assez proche des FARC et a d'ailleurs servi d'intermédiaire à plusieurs reprises dans des négociations avec eux. Mais cette fois, Chavez prend ses distances avec la lutte armée de ce groupe d'extrême-gauche aux méthodes ultra violentes. "Un mouvement de guérilla n'est plus à l'ordre du jour dans les montagnes d'Amérique latine", a-t-il déclaré, et aussi : "la guérilla appartient à l'histoire".

Ingrid Betancourt tiendra-t-elle le coup ?

Que s'est-il passé pour que Chavez lâche ainsi ses anciens amis ? D'abord, les FARC eux-mêmes sont affaiblis après plusieurs défaites contre l'armée colombienne, de nombreuses désertions, et la mort successive de leurs deux principaux leaders, Paul Reyès et Manuel Marulanda. Ensuite, le Vénézuéla subit des menaces des Etats-Unis qui veulent détruire le mouvement terroriste des FARC.
Le nouveau chef de la guérilla colombienne sera-t-il sensible à l'appel d'Hugo Chavez ? Beaucoup pensent que son nouveau chef, Alfonso Cano, plus modéré, est acculé à accepter les négociations. A plusieurs reprises, le gouvernement colombien a d'ailleurs proposé aux guérilleros de les amnistier s'ils se rendaient. Un accord politique ne paraît donc plus impossible. Et l'hypothèse d'une offensive armée de l'armée colombienne contre les guérilleros s'éloigne. Dans tous les cas, cela relance bien sûr l'espoir d'une libération des otages dont Ingrid Betancourt. Son ex-mari se disait d'ailleurs optimiste après la déclaration d'Hugo Chavez. Mais Ingrid tiendra-t-elle encore le coup ?


Dimanche 22 Juin 2008

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie



S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger



Vos articles préférés !