Championnats de France de natation 2013 : cap sur les mondiaux


Tags : sport

A Rennes lors des championnats de France de natation du 9 au 14 avril 2013, les meilleurs nageurs français sont venus chercher un titre mais surtout, gagner leur qualification pour les prochains championnats du monde en juillet à Barcelone. 25 nageurs ont gagné leur ticket.





Championnats de France de natation 2013 : cap sur les mondiaux
Après leur moisson de médailles olympiques à Londres, les stars de la natation française n'ont pas eu trop de mal à confirmer ou à conquérir un titre de champion national. Ainsi Yannick Agnel, Florent Manaudou ou Camille Muffat sont-ils arrivés en favoris à Rennes sur leur distance favorite :
le 100 m et 200 m nage libre pour Agnel, le 400 m pour Camille Muffat, et le 50 m pour Florent Manaudou.

Mais des résultats et des chronos de ces championnats de France dépendaient aussi les qualifications pour les championnats du monde qui ont lieu l'été prochain à Barcelone.

Au final, 15 nageurs et 10 nageuses ont réalisé les temps minimums nécessaires. Les favoris ont bien confirmé leur suprématie mais des outsiders ont réussi à s'engouffrer dans leur sillage pour conquérir un titre et gagner leur ticket pour Barcelone.

Retour sur ces six jours de compet.

Camille Muffat au rendez-vous, Frédérick Bousquet de retour

Dès mardi 9 avril et la première finale, la championne olympique du 400 mètre nage libre Camille Muffat a conquis sans problème le titre et le visa pour les mondiaux sur cette spécialité en 4:04.16, son meilleur temps de l'année qui n'atteint toutefois pas son record personnel. Dans son sillage, Coralie Balmy (4:09.81) a également décroché son ticket pour Barcelone. Sur le 50m papillon, le contingent pour l'Espagne a doublé avec Mélanie Henique (26.47) et Marie Watteil (26.56).

Autre temps fort du jour, le 50 m papillon où Frédérick Bousquet a retrouvé le titre (en 23.00), qu'il avait concédé à  Amaury Leveaux en 2012. Le compagnon de Laure Manaudou a donc pris sa revanche, lui qui n'avait même pas été à Londres ! Pour la note émotionnelle, on est comblé puisque c'est... Florent Manaudou prend la deuxième place 14 centièmes plus loin. Tous les deux ont validé les minima pour Barcelone : on jubile dans le clan Manaudou...

Un outsider inattendu sur 1500 m !

Mercredi 10 avril, Florent Manaudou et Frédérick Bousquet ont moissonné l'or et l'argent ainsi que les minima mondiaux du 50 nage libre (en 21.55 et 21.73) confirmant qu'ils formaient bien là un duo gagnant.

Autre duo de choc, sur 100 m dos, Jérémy Stravius et Camille Lacourt, respectivement 1er (53.09) et 2ème (53.65) seront du voyage pour la Catalogne.

Heureusement, un outsider est venu apporter un peu de surprise : le 1500 mètres nage libre messieurs a révélé un lauréat inattendu, Enzo Vial Collet, nageur du Mulhouse ON : il a coiffé les favoris et validé les minima pour les mondiaux en 15:19.72 !

Et aussi sur 100 m face à Yannick Agnel

Autre surprise, vendredi 12 avril, sur l'épreuve "reine" du 100 mère nage libre messieurs. On attendait bien sûr Yannick Agnel pour un second titre consécutif, tant il avait impressionné ses adversaires en séries et en demi-finales.

Mais c'est William Meynard, nageur de Marseille, qui l'a emporté, coiffant le champion olympique de 9 centièmes de seconde : 48.53 pour Meynard et 48.62 pour Agnel. En bronze, Fabien Gilot a terminé 3ème (48.74) et Amaury Leveaux 4ème (49.18).

Autre confirmation à Rennes, Jérémiy Stravius : à 24 ans, il est devenu le premier nageur français à décrocher 5 billets individuels lors des championnats de France, qui plus est dans trois nages différentes, ce qui n'était non plus jamais arrivé.

Dimanche 14 avril, il a remporté le 100 m papillon (52.04), 2ème meilleure performance mondiale 2013 puis a fini 2ème sur 200 m libre (1:45.48), à seulement 13/100e du vainqueur, le champion olympique de la distance, Yannick Agnel, lors d'une course de folie. Il faut dire que Yannick se remettait à peine d'une gastro...


Toutefois à Barcelone, Stravius ne nagera ni le 100 m papillon ni le 200 m libre pour se concentrer sur sa distance de prédilection ainsi que sur 50 m dos et 200 m 4 nages.

Un seul record de France avec Jérémy Stravius, en super forme

Au final ces championnats de France se sont achevés sur un bilan de 25 nageurs et nageuses (15 hommes, 10 femmes) qualifiés pour les mondiaux, ce qui est une très belle promotion !

Au chapitre des records et meilleures performances actualisés, on dénombre sept nouvelles références dont un seul record de France par Jérémy Stravius au 200 m 4 nages.

Quant au trophée élite, il a hiérarchisé 104 clubs et c'est l'Olympic Nice Natation qui émarge en tête, devant le CN Antibes et les Dauphins du TOEC.


Lundi 15 Avril 2013
la rédaction

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie



S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger



Vos articles préférés !