Avoir une sexualité responsable, c'est quoi ?



On parle beaucoup de "sexualité responsable", mais que veut-on dire par là exactement. Pour vous, que signifie "avoir une sexualité responsable" ? Nous avons posé la question à plusieurs spécialistes : médecin, psychologue, animateur de jeunes...




Avoir une sexualité responsable, c'est quoi ?
Marie-Sophie Ligot est conseillère conjugale et familiale. A l'hôpital Mignot du Chesnay, dans les Yvelines, elle coordonne un "plan de prévention et d'éducation sur la sexualité des jeunes" dans le département. Pour elle en effet, la prévention et l'éducation doivent aller de pair :
"Avoir une sexualité responsable, c'est pouvoir être acteur de sa vie, explique-t-elle, ne pas subir, et pour cela, se connaître pour mieux s’aimer et aimer l’autre ; savoir anticiper. Prendre le temps. Avant d'avoir une relation sexuelle, c'est se demander : « suis-je prêt(e)? Et l’autre ? Qu’est-ce que j'engage dans cette relation ?", et réfléchir aux enjeux tant sur le plan affectif que physique avec les risques liés aux IST, ou à une grossesse. L'information technique est là, mais c'est souvent la réflexion qui manque".

Les IVG augmentent de 8% chaque année chez les adolescentes

Avoir une sexualité responsable, c'est quoi ?
Signe de ce manque de réflexion, les nombreuses trop jeunes filles enceintes qui arrivent en détresse à l'hôpital Mignot. "Les IVG augmentent de 8% chaque année !", déplore la conseillère.

Le chef du service de gynécologie obstétrique a donc ouvert ici un  un lieu d'accueil, d’écoute (www.accueiljeunes.fr où les jeunes sont reçus 24h/24 et accompagnés dans cette réflexion. Marie-Sophie Ligot fait partie des 5 conseillères qui les reçoivent : "Beaucoup ont une forte mésestime de soi ce qui les amène à prendre des risques et à se mettre en danger. Dans des entretiens, nous les aidons à mieux se connaître, à penser leur vie affective,  et à prendre soin d'eux-même."

Il faut se respecter soi-même pour pouvoir respecter l'autre

Avoir une sexualité responsable, c'est quoi ?
"Il faut se respecter soi-même pour pouvoir respecter l'autre. C'est en développant la relation à soi et à l'autre qu'on peut avoir une sexualité épanouie", conclut Marie-Sophie Ligot.

Une psychologue, Sophie Génin, confirme qu'en amour, la technique ne sert à rien si la relation n'est pas satisfaisante. "La sexualité est un ensemble de comportements, mais avant tout une relation de désir qui engage deux personnes, dit-elle. Comme ces deux personnes sexuées fonctionnent différemment, c'est une richesse mais une exigence : pour comprendre l'autre, il faut apprendre comment "il est fait", comment il pense, et cela prend du temps."

''Beaucoup de relations sexuelles ont lieu sous l'emprise de l'alcool''

Prendre du temps ? Pas évident quand on a 20 ans et qu'on se sent follement attirés l'un par l'autre. Pourtant, tous les spécialistes insistent :  "Pour les jeunes, la sexualité responsable exige une maturité à la fois physique, psychique et intellectuelle. Avant d'aller vers l'autre, il y a une connaissance de soi à avoir, dit un médecin scolaire en collège et lycée. Il faut également savoir ne pas brûler les étapes, car le respect des étapes fait partie de la responsabilité. Pour cela, il faut pouvoir faire la distinction entre une pulsion purement sexuelle et une relation amoureuse."

Et l'enfant ? "Dans ma pratique, je suis frappée par une chose : les jeunes filles savent qu'elles peuvent être enceintes, mais cela ne les empêche pas de passer à l'acte. On a beau faire de la prévention, le nombre d'IVG ou de recours aux pilules du lendemain ne diminue pas", se désole le médecin scolaire.  Alors, ses conseils ? "Il faut au moins se renseigner sur les moyens contraceptifs, savoir comment ils fonctionnent. Cela fait réfléchir et permet d'éviter l'IVG qui est un vrai traumatisme, ou le recours à la pilule du lendemain qui est une contraception d'urgence.." 

Last but not least, pour cette spécialiste des jeunes, restez SO-BRE, car "beaucoup de relations sexuelles ont lieu sous l'emprise de l'alcool : cela explique les conduites à risques : les jeunes boivent et ont un rapport sexuel au cours d'une soirée. Ce n'est pas une sexualité responsable !"

''L’autre n’est pas un objet que j’utilise pour satisfaire mon attirance''

Le logo de TeenStar : l'adolescent (teen) est comme une étoile (star)
Le logo de TeenStar : l'adolescent (teen) est comme une étoile (star)
Il y a donc du pain sur la planche pour ceux qui veulent aider les jeunes à se former pour mieux vivre leur sexualité. C'est le cas de Christian Théry, responsable de l'association Teen-Star France qui organise des parcours d'éducation sexuelle pour adolescents. "Je suis frappé dans les parcours que Teen-Star organise, par la joie des jeunes à mieux se connaître pour faire des choix responsables. Etre responsable, explique-t-il, c’est agir consciemment, en connaissant les conséquences de ses actes. Nous faisons des choix dans notre vie, vis-à-vis de nous même, de l’autre ou des autres. Pour choisir il faut connaitre et donc se former."

D'où la démarche de ces parcours où tout est abordé : le corps, les pulsions, mais aussi les sentiments, les relations à l'autre, la fécondité et le projet de vie. L'objectif : faire l'unité entre tout ça pour garder les commandes de sa vie. "En matière de vie affective, si je me laisse mener par mes pulsions, je n’agis pas de manière responsable, explique  Christian Théry. "Et puis, ajoute-t-il, l’adolescence est la période forte de l’apprentissage de la relation à l’autre. Avoir une sexualité responsable, c’est bien sûr vis-à-vis de soi même, mais c’est aussi avoir le souci de l’autre, c'est-à-dire vouloir son bien, notamment en matière de prévention des infections sexuellement transmissibles ou IST. L’autre n’est pas un objet que j’utilise pour satisfaire mon attirance, je suis responsable de la relation que j’ai avec cette personne."
Contact : www.teenstar.fr

''L'animal se reproduit, mais l'homme a inventé l'amour''

Avoir une sexualité responsable, c'est quoi ?
Pour finir, c'est un sexologue, Olivier Florant, qui nous a dit ce que signifie une sexualité responsable : "Pour moi, c'est une sexualité ou chaque  geste ou attitude permet  à la fois de respecter son partenaire dans  toute la profondeur de sa personne, et de se respecter soi-même, dans la partie la plus noble de son être. Cela suppose une relation où les partenaires se sentent pleinement respectés et reconnus, en tant que femme et  homme, aussi bien sur le plan du corps que de l’esprit. Pour cela, il faut  qu'ils sachent maîtriser leurs pulsions égoïstes, pour ne pas faire subir à l’autre ce qu’ils n’aimeraient pas subir eux-mêmes."
"C’est pourquoi dans les émotions et les actes sexuels, poursuit ce spécialise, il s’agit de faire preuve de maîtrise de soi pour garder l’attention nécessaire aux émotions et réactions de l’autre, afin de la/le satisfaire dans toutes les dimensions de son être."
Un programme qui ne s'adresse pas qu'aux jeunes mais à tous les couples d'amoureux. Ce sexologue devient même philosophe lorsqu'il conclut :  "L'animal se nourrit mais l'homme  a inventé la cuisine, l'animal se reproduit, mais l'homme a inventé l’amour".

Vendredi 7 Juin 2013
Propos recueillis par Michèle Longour

Qu'en pensez-vous ?

1.Posté par Eric le 12/06/2012 22:27
" On a beau faire de la prévention, le nombre d'IVG ou de recours aux pilules du lendemain ne diminue pas", se désole le médecin scolaire. Alors, ses conseils ? "Il faut au moins se renseigner sur les moyens contraceptifs, savoir comment ils fonctionnent. Cela fait réfléchir et permet d'éviter l'IVG "

Ce médecin ne réfléchit pas loin. La contraception conduit inévitablement à l'avortement, car la logique est la même: pas d'enfant.
Pousser les jeunes à une sexualité active est une attitude de pyromane. Tant / grossesse que / MST.

L'amour suppose la durée et donc la fidélité.
Et pourquoi ne pas parler de chasteté? De se préserver avant l'union définitive?
La France rechigne à promouvoir cette attitude profondément humaine, certains pays anglo-saxons n'hésitent pas, ni en Afrique.

Avoir une sexualité responsable, c'est rester vierge avant de s'engager pour de bon.

2.Posté par Josué Nun le 11/09/2016 18:37
la sexualité impacte l' être au delà du sexe

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Psycho | Corps et sexualité | Amour | Couple | Un bébé ? | Addictions










Vos articles préférés !

S'abonner à la newsletter gratuite




Découvrir le cycle féminin : un guide "spécial débutantes" à télécharger pour apprendre à mieux vous connaître et observer vos signes de fertilité. Un bon complément à nos articles. (cliquez sur l'image pour accéder au fichier)