53 athlètes français sélectionnés pour les JO


C'est fait. Après les championnats de France d'athlétisme qui se sont déroulés à Albi les 26 et 27 juillet, on connaît la liste exacte des athlètes français qui iront à Pékin dans quelques jours. Il fallait en effet réaliser des temps minima pour décrocher sa qualification. En tout, ils seront 53.





53 athlètes français sélectionnés pour les JO
Au total, la liste comprend 35 athlètes qualifiés en individuel (18 qui étaient présélectionnés, 16 qui ont décroché leur qualif grâce aux minima, et 1 qui a été repêché). Il faut y ajouter 17 athlètes retenus dans les collectifs relais.
On retrouve des noms déjà bien connus comme Ladji Doucouré (110 m haies), Manuela Lebrun (marteau), Romain Mesnil (perche), Leslie Djhone (400 m)...
Deux noms ont été retirés de la liste un peu au dernier moment "par manque de sérieux" : Eddy de Lépine (relais 4x100) champion du monde en 2005, et Nicolas Fillon (4x400). Ils auraient manqué des points de suivi. Mais les déçus font des heureux qui gagnent leur billet pour Pékin au dernier moment : De Lépine est remplacé dans le relais 4x100 m par Christophe Lemaître, champion du monde juniors. Chanceux aussi, Samuel Coco-Viloin (110 m haies) a été repêché "car il est 16e aux bilans mondiaux à trois athlètes par pays", a précisé le DTN.

Entre deux et quatre chances de médailles en atlhétisme

Au total, sur ce beau bataillon d'athlètes, combien ont une chance sérieuse de monter sur le podium ? En réalité, la lutte sera rude vu le niveau mondial qui ne cesse de s'élever et le combat de géants qui s'annonce à Pékin entre les USA et la Chine. Réalistes, les sélectionneurs français parlent de deux à quatre médailles possibles à Pékin en athlétisme (et 30 à 35 avec les autres sports).
Les favoris ? Yohann Diniz, champion d’Europe et vice-champion du monde du 50 km marche, et Mehdi Baala, double champion d’Europe du 1500 m. Pour Mehdi, qui a 30 ans, ces JO viendraient couronner une carrière. Il a d'ailleurs semblé en bonne forme ces derniers temps et s'est préparé pour pouvoir donner tout à fond à Pékin. Mais comme il le dit lui--même, la compétition est très ouverte et aux JO "ça peut venir de partout". Autre inconnue pour les coureurs de fond, la pollution atmosphérique. Mais ce handicap sera le même pour tout le monde.

Au revoir Eunice

Côté regret, Eunice Barber, ancienne championne du monde d'heptathlon et de longueur, a dû aussi renoncer à sa qualification. Avec un saut à 6,60 mètres, elle a manqué les minima requis de 18 centimètres en restant très loin de son record de France (7, 05 m). Sans surprise toutefois.. A 33 ans, Eunice Barber, qui s'entraine aux Etats-Unis, avait subi il y a quelques mois une blessure qui l'avait empêchée de revenir à son niveau.

Lire les articles de notre reporter à Pékin


Mercredi 20 Août 2008

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie



S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger



Vos articles préférés !