Top Chef : une leçon de persévérance et de réussite



La victoire de Pierre Augé lors du concours télévisé Top Chef 2014 a mis en lumière de jeunes cuisiniers talentueux mais surtout persévérants. Et un jury de chefs exemplaires par leur pédagogie positive. La crème des profs !





Pierre Augé, Top Chef 2014.
Pierre Augé, Top Chef 2014.
A ceux qui n'auraient pas suivi cette édition 2014 du célèbre concours de cuisine de M6, rappelons que la grande finale, le 21 avril, a "sacré" Top chef Pierre Augé.

Sur les 16 jeunes cuisiniers qui s'alignaient au départ, trois avaient gagné leur ticket pour cette ultime épreuve : Noémie Honiat, Pierre Augé et Thibault Sombardier. Mais c'est finalement Pierre et Thibault, Noémie ayant été éliminée au début de la finale, qui se sont affrontés lors du repas de gala final à préparer pour 100 convives.

Si leurs prouesses techniques face aux fourneaux restent stupéfiantes, permettez-nous de souligner surtout les qualités de caractère de ces candidats à commencer par leur persévérance dans le travail.

Parmi les trois vainqueurs de la demi-finale, deux étaient en effet d'anciens candidats qui ont déjà participé à Top Chef et ont choisi de remettre leur tablier pour prouver leur progrès et retenter leur chance.

Noémie Honiat : une lumineuse 'machine de guerre'

Noémie, 24 ans, avait déjà participé à Top Chef en 2012 et avait échoué aux portes de la demi-finale. En 2014, elle a été jusqu'à la finale, sans toutefois pouvoir faire partie du duel final. Championne de pâtisserie, Noémie a irradié chaque épreuve par sa combativité joyeuse. Ce n'est pas sa maîtrise technique qui étonne le plus, mais sa résistance à l'adversité, sa façon de s'accrocher, de rebondir et de repartir au combat.

Fait-elle une chute douloureuse devant les fourneaux ? Pas le temps de se plaindre, elle repart. Rate-t-elle la cuisson de sa selle d'agneau en demi-finale ? Elle décide de recommencer la cuisson, adoptant une autre technique pour servir une viande cuite à point, dont la perfection sera soulignée par les chefs. Belle leçon de force face aux échecs, non ?

D'autant que ce courage à toute épreuve produit son fruit : en 2014, elle a eu sa demi-finale et même, sa finale (sans parvenir toutefois à faire partie des deux finalistes). Comme elle l'a confié aux chefs en demi-finale, elle s'est sentie affermie, encouragée... Et son sourire en dit long sur la joie du travail bien fait.


Pierre Augé : l'important, c'est de repartir

A 34 ans, Pierre est aussi un ancien candidat et non des moindres. Lors du premier Top Chef en 2010, il avait accédé à la finale, mais avait tiré la mauvaise lame. Echec cuisant aux portes de la gloire dont il s'est relevé de façon exemplaire.

Ouvrant son restaurant qui ne désemplit pas à Béziers, il a surtout affiné son style de cuisine et voulu se remettre en danger en participant au concours 2014. Sans prétention, avec talent et professionnalisme, il a à nouveau franchi toutes les étapes jusqu'à cette nouvelle finale du 21 avril 2014.

Encore une belle leçon de persévérance et de courage. Qui a dit qu'on pouvait toujours tirer parti  de ses erreurs ? Lui ne le dit pas, il le prouve !


Steven Ramon : j'ai repris confiance en moi

Un petit coup de chapeau aussi à tous les candidats éliminés au fur et à mesure de la compétition. Comme par exemple Steven, sorti lors de la demi-finale, et touchant par sa façon de vivre... l'échec. Au fil de l'émission, dans les diverses épreuves, on l'a souvent vu tourmenté, anxieux d'être reconnu et confirmé dans sa vocation de cuisinier. Lui l'ancien élève au parcours difficile a cru trouver sa voie en travaillant durant dix ans dans un restaurant étoilé où il a gravi les échelons, de commis à chef de cuisine.

Le 14 avril, il échoué aux porte de la finale. La vidéo où il reçoit le verdict est là encore touchante à plus d'un titre : le jeune cuisinier commence par dire sa déception, avant de faire un bilan positif de l'expérience. "Je ne repars pas les mains vide, j'ai repris confiance en moi"...



Le jury des chefs : la crème de la pédagogie positive

Si tous ces candidats nous donnent une belle leçon d'ardeur au travail et de résistance à l'adversité, notez qu'ils ont la chance exceptionnelle d'être coachés et jugés par quatre grands chefs exceptionnels.

Exceptionnels par leur talent, mais aussi leur humanité et leur regard toujours positif sur chaque candidat. Le moment où chacun dit un mot au candidat malheureux est à cet égard un moment magnifique dont tous les profs gagneraient à s'inspirer. "Tu nous as démontré que tu possédais un style, une personnalité, c'est le plus précieux pour un cuisinier, lui dit l'excellent Jean-François Piège. Cette personnalité, laisse la s'exprimer. La vie va te servir, et tu auras plus souvent le sourire que les larmes aux yeux".

Ah si tous les profs et les élèves du monde se parlaient ainsi !


Mardi 22 Avril 2014

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie



S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger



Vos articles préférés !