Réforme du lycée : les jeux sont faits



Le ministre de l'Education Luc Chatel a fait connaître le 19 novembre ses derniers arbitrages concernant la réforme du lycée. On sait maintenant exactement à quoi ressembleront les trois classe de seconde, première et terminale dans l'avenir. La nouvelle seconde sera mise en place à la rentrée 2010, la première en 2011 et la terminale en 2012.





Luc Chatel présente la réforme à Ermont
Luc Chatel présente la réforme à Ermont
Après un tour de France pour présenter les grandes lignes de la réforme et prendre la température dans les établissements scolaires, Luc Chatel a profité du salon de l'Education à Paris le 19 novembre pour dévoiler les derniers choix du gouvernement concernant les futurs enseignements.

Alors, à quoi vont ressembler les nouvelles classes de  seconde, première et terminale? La réforme va naturellement commencer par la seconde, qui sera réformée dès 2010-2011.

La nouvelle seconde

Réforme du lycée : les jeux sont faits
Les élèves auront tous un tronc commun de 23 h 30 d'enseignement qui comprendra :
  • 4 h de français
  • 3 h d'histoire-géo
  • 5 h 30 de langue vivante 1 et langue vivante 2 (obligatoire)
  • 4 h de mathématiques
  • 3 h de physique-chimie
  • 1 h 30 de sciences de la vie et de la terre
  • 2 h d'éducation physique et sportive (EPS)
  • 0 h 30 d'éducation civique, juridique et sociale (ECJS)
En plus, ils auront tous :
- 2 h d'accompagnement personnalisé, une nouveauté, heures qui seront consacrées soit à du soutien, de l'orientation ou de l'approfondissement.

- 2 X 1 h 30 d'enseignements exploratoires qui comprendront :
  • 1 h 30 d'économie à choisir entre "sciences économiques et sociales" et  "économie appliquée et gestion"
  • 1 h 30 à choisir entre : sciences médico-sociales, biotechnologies, physique et chimie de laboratoire, littérature et monde contemporain, sciences de l'ingénieur, méthodes et pratiques scientifiques, conceptions de produits industriels, arts, une option d'économie non choisir en choix 1.
- 3 heures d'option facultative qui pourront être : LV3, langues anciennes ou arts...

A la fin de la seconde, les élèves s'orientent vers une série de bac soit général (en L, ES ou S) soit technologique (STI, STL, STG ou ST2S). Pas de changement sur ce point. Par contre, l'orientation ne sera plus définitive car on pourra se réorienter en première.

La nouvelle première

La grande nouveauté, c'est que 60% des enseignements, soit 15 heures hebdomadaires sont communs à toutes les sections. Cela rapproches les élèves de sections différentes et rend possible les réorientations soit en cours d'année soit à l'issue de la terminale grâce à des "stages passerelles" qui auront lieu pendant l'année ou les  vacances d'été.
Les classes peuvent aussi mélanger des élèves de sections différentes. Pour les langues, les cours ont lieu par niveau de compétences.

Les enseignements communs :
  • 4 h de français
  • 4 h d'histoire-géo (avec épreuve anticipée du bac pour tous en fin de première)
  • 4 h 30 de langue vivante 1 et 2
  • 2 h d'EPS
  • 0 h 30 d'ECJS
Egalement : 2 h d'enseignements personnalisés, 1 h de TPE (travaux personnels encadrés).

Chaque section a en plus des enseignements spécialisés :
- En première L : 2 h de littérature française, 2 h de littérature étrangère en langue étrangère (nouveauté), 3 h d'enseignement optionnel (LV3, langues anciennes, LV1 ou LV2 renforcée, mathématiques appliquées, arts (5h au lieu de 3h), arts du cirque (8h au lieu de 3h).
Réforme du lycée : les jeux sont faits

- En première ES : 3 h de maths, 1 h 30 de sciences, 5 h de SES.
- En première S : 4 h de maths, 6 h de sciences (3 h de physique-chimie et 3 h de SVT) ou bien 7 h de sciences de l'ingénieur.

Des stages de remise à niveau sont organisés en cours d'année ou durant les vacances pour éviter les redoublements. Si l'on veut changer de série à la fin de la première, c'est possible, mais il faut faire un stage passerelle qui porte sur les enseignements de spécialisations que l'on n'a pas suivis.
 
Réforme du lycée : les jeux sont faits

La nouvelle terminale

C'est en terminale que les enseignements de spécialisations sont le plus développés. Cela peut être, au choix :

- En terminale S : mathématiques, SVT, physique-chimie, ou informatique et sciences du numérique (une nouvelle matière). Au total, les disciplines scientifiques peuvent monter à 18 h 30 hebdomadaires, ceci pour réserver le bac S aux vrais scientifiques. Il n'y a plus d'histoire-géo obligatoire en terminale S.
-En ES : sciences sociales, économie, mathématiques appliquées.
En L : droit et grands enjeux du monde contemporain (une nouvelle matière), langues vivantes et langues anciennes, arts, mathématiques appliquées.

L’élève définit un projet d’orientation sur le temps de l’accompagnement personnalisé (2 h par semaine comme en seconde et terminale). Ces deux heures hebdomadaires d’accompagnement personnalisé peuvent aussi servir à du soutien dans les enseignements de spécialité. Ceux qui le souhaitent bénéficient d’un tutorat.

Les points forts de la réforme

- Le suivi personnalisé : ces 2 heures hebdomadaires prévues de la seconde à la terminale peuvent servir soit à soutenir un élève en difficulté, soit à approfondir une spécialité, soit à aider l'élève à définir son projet d'orientation. Ce temps est toutefois laissé à la libre organisation de chaque établissement. Sa qualité et son utilité seront donc variables d'un lieu à l'autre.

- La souplesse dans l'orientation : la possibilité laissée aux élèves de se réorienter jusqu'en fin de première est une des grandes nouveautés. Les stages de remise à niveau ou les stages passerelles doivent notamment éviter "l'enfermement" des lycéens des séries technologiques... Mais la réorientation fonctionnera-t-elle vraiment "dans tous les sens" ? L'avenir le dira car il ne suffit pas d'assouplir les procédures, encore faut-il que les enseignants suivent et intègrent dans leurs jugements la notion de projet professionnel des élèves.

- La remise à égalité des séries de bac : la réforme veut redorer le blason de la série littéraire, et faire de la section S une vraie filière conduisant aux études scientifiques.
De même les programmes de la série technologiques STI et STL doivent être revus. Là encore, il faudra plusieurs années pour voir si la savant dosage des enseignements de spécialité parvient à inverser la vapeur.

Précédents articles sur la réforme du lycée :
La réforme du lycée se précise


Dimanche 20 Décembre 2009

Qu'en pensez-vous ?

1.Posté par suugaku le 06/12/2009 16:52
Je trouve bizarre que votre post se contente d'un copier-coller du document ministériel. Un lien vers le site du ministère aurait été aussi efficace, puisque vous ne produisez aucun avis personnel.

C'est dommage car un vrai post personnel sur le projet de réforme n'aurait permis, par exemple de montrer que

- la série S sera en fait moins scientifique puisque l'horaire des matières scientifiques en S diminue avec la réforme,

-ou que la série L est encore dégradée puisque les bacheliers de cette série auront moins de cours de lettres et seront les seuls à avoir un bac sans épreuve de mathématiques.



2.Posté par Modérateur du site le 06/12/2009 23:23
L'article se veut en effet purement informatif dans un premier temps. Cela ne nous empêchera pas de donner davantage de commentaires dans d'autres articles et dès maintenant vous pouvez tout à fait ajouter vos propres commentaires, c'est leur but.


3.Posté par Chaussard le 25/01/2010 20:10
Je voudrais savoir si la réforme est passée ou bien alors dans combien de temps elle passe?

4.Posté par Lycéenne à Nantes le 03/09/2010 19:24
Cette réforme est des plus stupides. L'accompagnement personnalisé cité est inutile pour les élèves qui n'ont pas de grosses difficultés. Tout ce cinéma pour rajouter toujours des heures de cours normales qui permettront un programme plus profond. Il parait évident que ces deux heures seront "bouchées" comme les professeurs pourront. Parfois en vie de la classe, parfois en cours normal avant un contrôle, parfois des activités de recherche.
D'autre part, moi qui suis lycéenne puis vous dire que l'enseignement dans la semaine ne dure pas 23h30. Il y a par exemple 4h de langue vivante 1 et au moins 3 de langue vivante 2, ce qui nous amène déjà à 2h30 de plus qu'expliqué dans ce texte.
Je ne vois également pas pourquoi les cours de physique-chimie sont prodigués en 3h par semaine, soit le double des cours d'SVT.

Cette réforme implique aussi et surtout un changement d'emploi du temps net. Les élèves n'ont plus cours du tout le samedi, pour laisser un week-end complet. Bonne idée. À moins que pour réaliser ceci, on ne doive bourrer les journées, qui peuvent durer 10h. Il ne leur reste également que 45 minutes pour manger le midi et ces élèves peuvent finir à 17h50. Ce qui rend la journée interminable et désintéresse l'élève, de toute évidence.

Je suis outrée de découvrir cette réforme, mal faite par rapport au confort des élèves, encore une fois on a penser à leurs études avant tout. Et ça me dépasse.



Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie



S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger



Vos articles préférés !