Etudes littéraires : handicap ou atout ?


Tags : littéraires

Trouver un emploi après des études de lettres, de philo ou de sciences humaines, est-ce toujours la galère ? En février 2010, un colloque sur ce thème a réuni à Paris des chefs d'entreprise, des étudiants, et des universitaires. Morceaux choisis et vidéos.





"Sciences humaines, de nouvelles ressources pour l’entreprise ?" Tel était le thème de ce colloque  réuni au ministère de l'Enseignement supérieur.
D'entrée, une étude réalisée en février 2010 pose le problème : parmi les formations en lettres, langues, sciences humaines ou sociales, les recruteurs et les étudiants estiment que ce sont les sciences économiques (respectivement 78% et 57%), le droit (61% et 45%) et les langues (48% et 42%) qui sont les plus adaptées au monde de l’entreprise. Viennent ensuite les langues étrangères appliquées, l’administration économique et sociale, la psychologie et la sociologie. Et seuls 11% des recruteurs et 15% des étudiants pensent que la filière lettres est adaptée à l’entreprise !

Autre problème : l'accès à l'emploi. 81 % des recruteurs et 87 % des étudiants ont le sentiment que trouver un emploi dans une entreprise privée pour des étudiants en sciences humaines est difficile.

Les atouts des littéraires

Il faut donc défendre les étudiants en lettres et sciences humaines et Christophe Barbier, directeur de l'Express, le fait magnifiquement. Regardez.

Une table ronde entre chefs d'entreprise et étudiants sur ce qui marche

Il y a pourtant quelques expériences qui marchent comme le programme Elsa ou Phénix : conscientes qu'il leur faut diversifier les profils de leurs salariés, des grosses entreprises comme Coca Cola ou la Société Générale ont bâti un programme pour recruter des diplômés de master recherche en langues et sciences humaines. Et ça marche !

Et une autre table ronde pour passer à la vitesse supérieure

Les expériences sont bonnes en qualité, mais insuffisantes en quantité a conclu Valérie Pécresse. D'où cette table ronde pour voir comment progresser encore dans l'intégration des littéraires en entreprise... La ministre a même annoncé la création d'un label pour les entreprises qui embaucheront des littéraires !


Mardi 27 Avril 2010

Qu'en pensez-vous ?

1.Posté par Olivier le 19/05/2010 16:09
Absolument d'accord avec cette approche et, en particulier, avec le propos de Barbier ! Pur produit de l'ancienne filière A, j'ai été débauché en khâgne pour faire du marketing qualitatif (analyse du discours consommateur) puis, après Sciences Po et une première expérience administrative et politique, j'ai rejoint l'industrie (minière) en envoyant au siège des comptes rendus ethnologiques de la situation (complexe) que j'avais à gérer. Cet enchaînement lettres - politique - communication a été passionnant à vivre et je confirme qu'il a permis d'apporter une vraie différence, et une différence stimulante et utile, à l'entreprise.

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie



S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger



Vos articles préférés !