Le portail Parcoursup met en ligne l'offre des formations postbac 2019



Le site Parcoursup.fr a été ouvert le 20 décembre 2018 pour présenter toutes les formations postbac accessibles en 2019 aux lycéens. Ceux-ci pourront rentrer leurs voeux sur la plateforme à partir du 22 janvier.





Etudiants de l'IAE Lyon, une des 14000 formations répertoriées sur Parcoursup.
Etudiants de l'IAE Lyon, une des 14000 formations répertoriées sur Parcoursup.
Il se veut plus clair, plus simple et mieux articulé avec d'autres services. Le portail parcoursup.fr sur lequel les bacheliers français feront leurs voeux d'orientation postbac en 2019 a été mis en ligne par le ministère de l'Enseignement supérieur le 20 décembre 2018.

Pour l'instant et jusqu'au 22 janvier 2019, les jeunes et leur famille peuvent s'y informer sur toutes les formations disponibles et sur l'organisation du dispositif, son calendrier, la façon dont chaque lycéen pourra créer son espace, rentrer ses voeux, recevoir ses réponses, etc.

La phase principale de formulation des voeux, elle, se déroulera sur le portail du 22 janvier au 14 mars, mais la phase de collecte d'informations ouverte dès maintenant est essentielle pour préparer paisiblement ses choix alors que la première semaine dédiée à l'orientation s'achève en terminale dans les lycées.

Pour en savoir plus sur la procédure, lire 
Parcoursup : comment inscrire ses voeux sur la plateforme ?

Un portail remanié suite à une enquête utilisateurs

Ce sont d'ailleurs des utilisateurs, sondés par le ministère, qui ont demandé que cette phase d'information soit allongée. En 2018 en effet, elle avait été très courte du fait de la mise en place de la réforme Parcoursup.

D'autres améliorations ont été apportées au portail en 2019 suite à l'enquête utilisateurs :​
  • une frise chronologique dynamique rappelle sur chaque page ce qu'il ne faut pas oublier à chaque période ;
  • une rubrique “Questions fréquentes” a été enrichie et mise en avant : vous y trouvez réponse à quasiment toutes vos questions ;
  • des tutos vidéos supplémentaires seront proposés pour aider les candidats à comprendre et anticiper les étapes de calendrier ;
  •  toute l’information sur les démarches "vie étudiante" de demandes de bourses et de logement va être rendue plus visible ;
  • un fil Twitter (@parcoursup_info) est intégré à la page d’accueil.
Globalement, le site devrait être de plus en plus clair et simple d'utilisation, quoique les difficultés connues par Parcoursup ne semblent pas liées au portail en lui-même : 85% des candidats interrogés étaient à l’aise avec le fonctionnement de la plateforme et autonomes pour l’utiliser.

D'autre part, 73% des candidats interrogés disent avoir pris des décisions éclairées grâce aux informations proposées sur la plateforme sur les formations.

Améliorer la lisibilité d'une jungle de formations !

Par contre, les jeunes utilisateurs de 2018 ont souligné la difficulté à comprendre l'intitulé de certaines formations ou parcours. D'autre part, même si toutes les formations doivent présenter leurs contenus, ces explications sont souvent trop denses et trop textuelles.

Sur ce plan, le ministère a donc tenté quelques améliorations : 
- Certains acronymes de formation difficiles à comprendre pour les candidats ont été supprimés ou explicités ; 

- La notion de double-diplôme est mieux expliquée : le double diplôme est une formation “augmentée” qui permet la délivrance de deux diplômes à la fois. La notion peu claire de "bi‑licence" est supprimée.

Quant à la description de chaque formation, cela reste de la responsabilité de chaque établissement. Cependant les étudiants disposent du mail de chaque responsable pédagogique de formation et rien ne les empêche de lui poser une question. 
Ils disposent également sur la fiche de chaque formation de la date des Journées Portes ouvertes ou des journées d'immersion, temps extrêmement précieux pour se faire une idée précise et vivante de la réalité d'un cursus.

Enfin, quelques universités ont mis en ligne des cours en ligne gratuits ou MOOC d'orientation spécialement destinés aux lycéens souhaitant s'orienter dans certaines filières (droit, psycho, Staps, IUT sciences humaines...)

Une offre de 14 000 formations à découvrir d'ici janvier

Mais un des points forts du portail Parcoursup est qu'on y trouve désormais quasiment l'ensemble des formations postbac. En effet d'année en année, de plus en plus d'établissements ont rejoint le dispositif et tous ceux qui sont reconnus par l'Etat devront le faire d'ici 2020.

En 2019, on trouve donc  14 000 formations sur Parcoursup, soit 1 000 de plus qu'en 2018. Une nouveauté majeure est l'arrivée dans le dispositif des 350 Instituts de formation en soins infirmiers (Ifsi) et de 150 Etablissements de formation au travail social (EFTS).

Pour les jeunes qui envisagent de s'orienter vers le métier d'infirmier(e) et les métiers du social, c'est un progrès considérable puisque l'arrivée sur Parcoursup signifie la disparition des concours, remplacés par une admission sur dossier et entretien, et la possibilité de candidatures multiples sans frais (ce qui n'était pas le cas avant, chaque concours étant payant).

Une offre à explorer grâce à un puissant moteur de recherche

Cette offre de formation très riche peut être découverte dès la phase d'information ouverte le 20 décembre sur le site Parcoursup en allant dès la page d'accueil dans l'onglet "Formations" puis "Rechercher une formation".

Très puissant, le moteur de recherche permet de faire remonter les formations par type de filière, par lieu, puis par domaine, mention, spécialité... On peut aussi ajouter des filtres très intéressants pour trouver des formations en apprentissage, ou avec enseignement à distance, avec internat, pour les sportifs de haut niveau, pour les artistes de haut niveau, etc.

Il vaut donc la peine d'aller explorer cette offre en partant de ses centres d'intérêt ou des filières (CPGE, BTS) que l'on recherche. 

Des informations précises et détaillées sur chaque formation

Une fois que vous trouvez les formations qui vous intéressent, vous pouvez consulter la fiche de présentation de chacune en cliquant sur le bouton "Détails".

Vous obtenez alors des informations précises sur le contenu de la formation, les enseignements, la sélectivité ou pas de la formation, et les "attendus" nationaux et éventuellement locaux, c'est-à-dire les compétences requises pour être admis.

On vous donne également les critères généraux d’examen des dossiers, le nombre de places disponibles et le nombre de candidats l'année précédentes. 
Par exemple, pour une licence Droit-Economie à l'université Paris Nanterre, vous apprenez qu'il y avait 98 places en 2018 et qu'il y a eu 1724 candidatures (!) ce qui peut vous amener à faire d'autres candidatures pour pouvoir faire du droit par exemple.

On vous donne également les taux de réussite par série de bac. On apprend ainsi que pour la licence de droit à Paris Nanterre, le taux de passage en deuxième année est de 45,2% pour les bacheliers généraux, de 6,2% pour les bacheliers technologiques et de 0,9% pour les bacheliers professionnels.

Un précieux outil pour affiner vos choix

C'est dire que l'examen attentif de plusieurs formations s'impose si vous voulez bien préparer vos choix, c'est-à-dire repérer les cursus qui correspondent vraiment à votre profil et préparer en amont vos candidatures (lettre de motivation).

A ce stade, c'est un travail d'exploration très important pour pouvoir faire des voeux réalistes et relativement groupés à partir du 22 janvier

A cette date et jusqu'au 14 mars, les lycéens de terminale et les étudiants en réorientation pourront alors créer leur "espace candidat" et commencer à émettre leurs voeux, en sachant qu'on ne peut en faire que dix au maximum, avec parfois des sous-voeux.

L'expérience prouve que ce sont les candidats qui ont le plus anticipé leur orientation, c'est-à-dire qui ont bien réfléchi en amont à leur projet et ont pris le temps de bien se renseigner qui font les voeux les plus pertinents et obtiennent le plus facilement de réponses positives.

 Le portail Parcoursup met en ligne l'offre des formations postbac 2019
Un parcours pour mieux se connaître avant de s'orienter

Pour vous aider à faire des choix d'orientation bien adaptés à votre profil, le site Reussirmavie a bâti avec une coach un parcours en ligne intitulé "Bien se connaître pour bien s'orienter".  

Avec des vidéos et de petits exercices, il vous propose d'avancer par étapes pour découvrir votre personnalité, vos talents, vos motivations et vos rêves, vos centres d'intérêt, puis commencer à bâtir un projet qui vous ressemble.  

Le parcours est entièrement accessible en ligne au tarif étudiant de 9 euros et peut être réalisé au rythme qui vous convient. Des entretiens personnels via Skype sont proposés en option complémentaire à ceux qui le désirent.  

- Découvrir le parcours Bien se connaître pour bien s'orienter

Ce qui change en 2019

Le dispositif Parcoursup en lui-même ne connait pas de modifications majeures par rapport à 2018, simplement, comme cela avait été annoncé lors du bilan de Parcoursup 2018, le calendrier 2019 est resserré.

La différence avec l'année dernière est que les candidats devront donner leurs réponses définitives aux offres qui leur sont faites au plus tard le 19 juillet au lieu de septembre. Cela devrait permettre d'accélérer la libération de places pour les candidats en liste d'attente et éviter l'impression de gigantesque embouteillage ressentie en 2018.

Les universités devraient aussi être mieux organisées pour assurer l'examen de milliers de dossiers, ce qui était pour elle une nouveauté absolue en 2018.

Le problème des listes d'attente

Parcousup 2019 parviendra-t-il à résoudre le problème des longues listes d'attente généré par la procédure ? En permettant en effet aux candidats de faire jusqu'à 10 voeux non classés pour lesquels ils reçoivent une réponse, le système génère automatiquement un blocage de places, puisque certains candidats reçoivent plusieurs réponses positives, occupant des places d'autres candidats alors mis sur liste d'attente.

Certes, le blocage est temporaire, puisque quand un candidat accepte une offre, il libère ses autres places. Mais le fait pour les candidats de pouvoir garder plusieurs voeux en attente même s'ils ont une réponse positive a manifestement engorgé le système.

Enquête sur Parcoursup auprès des lauréats sur concours Avenir

Une enquête réalisée en octobre 2018 auprès des lauréats du Concours Avenir (qui donne accès à 8 écoles d'ingénieurs postbac) confirme ce comportement d'attente :

92% des élèves ont reçu une réponse favorable à l’un de leurs vœux (tous vœux cumulés) dès le premier jour des résultats.
  • 18% d’entre eux n’ont obtenu qu’une seule réponse et 62% ont reçu jusqu’à 10 réponses favorables.
  • 56% d’entre eux ont obtenu entre 1 et 10 propositions en liste d’attente.
Parmi les candidats ayant reçu au moins une réponse favorable, 54% ont obtenu leur vœu préféré. Pourtant seulement 57% d’entre eux ont décidé de s’inscrire tout de suite !
Les 43% restants ont préféré répondre favorablement mais en conservant d’autres vœux sur liste d’attente et se sont inscrits plus tard.

De façon globale, 56% des répondants reconnaissent même « honnêtement » avoir conservé des vœux en liste d’attente par simple curiosité. La grande majorité des répondants indique qu’ils avaient une idée précise de leurs préférences AVANT les résultats du 22 mai 2018 et pour 76% d’entre eux, les résultats n’ont pas influencé ou modifié ces choix.

Il faut donc espérer que le raccourcissement des délais en 2019 résolve ce problème.



le Jeudi 20 Décembre 2018 modifié le Jeudi 24 Janvier 2019

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Le site reussirmavie







Vos articles préférés !



Inscrivez-vous à la newsletter pour ne rien rater de l'actu Jeunes, Orientation, Métiers...
Pour connaître mes droits sur le respect de la vie privée, je consulte les conditions générales de service.



Guides à télécharger