Les prix Ingénieuses 2020 distinguent des élèves et des femmes ingénieures



Les lauréates du concours Ingénieuses 2020 ont été dévoilées : plusieurs écoles d'ingénieurs, INP Grenoble, l'Ensim, l'ESItech ou EPF, mais aussi 2 étudiantes et 2 femmes ingénieures sont distinguées pour leur parcours ou leurs initiatives.





Les prix Ingénieuses 2020 distinguent des élèves et des femmes ingénieures
Lancé en 2011 par la Conférence des directeurs des écoles françaises d'ingénieurs (CDEFI), le concours Ingénieuses tente chaque année de s'attaquer à la défection des filles pour les études d'ingénierie et pour les sciences en général.

Malgré quelques progrès, les chiffres restent parlants : si les résultats scolaires des filles au lycée sont un peu supérieurs à ceux des garçons, elles sont toujours beaucoup moins nombreuses à s'orienter vers les filières ou les études scientifiques.

Ainsi, en 2017, les filles ne représentaient encore que 41,5% des terminales scientifiques (S, ST2ID et STL). En écoles d'ingénieurs, elles ne sont plus que 28% et parmi les ingénieurs en activité seulement 21%.

Au final cela renforce le manque de mixité de nombreux secteurs (numérique, industrie, bâtiment, mécanique...) et prive de nombreuses filles des vastes opportunités de carrière du monde des sciences et des techniques.

Prix écoles d'ingénieurs : une vingtaine de projets nominés

Le concours Ingénieuses récompense donc les initiatives d'information ou de sensibilisation menées par les écoles d'ingénieurs pour donner envie aux filles d'aller dans ces métiers, pour casser les idées reçues qui pourraient les arrêter, ou pour les informer sur les métiers qu'elles pourraient exercer...

Des projets en faveur d'une plus grande égalité hommes-femmes en entreprise ont aussi été présentés. En 2020, une vingtaine de projets très variés étaient donc nominés.

Beaucoup, comme le podcast "Les conversations de Bordeaux INP" donnent la parole à des étudiantes et des femmes ingénieures.

ESIEE Paris organise aussi depuis 2012 une table ronde annuelle intitulée "Et Si Ingénieur s’Ecrivait avec un E", qui met en relation des femmes ingénieures et des lycéennes grâce à une application mobile permettant de poser des questions en direct. Près de 2 000 lycéennes ont participé à cet événement depuis sa création.

IngénieuseMans : une action de l'ENSIM, prix de l'école la plus engagée

Parmi les écoles distinguées, l’ENSIM est lauréate du prix de l’école la plus engagée avec un projet porté par une association de l’école qui a monté le projet "IngénieuseMans" pour un public de lycéens.

L'équipe du projet a organisé une journée d’immersion dans l'école intitulée "2x4H de l’ingénieure", pour permettre aux lycéennes d’échanger avec les élèves-ingénieures, de participer à une exposition numérique et à un atelier pratique de team building.

Interview d'une ingénieure chercheuse en optique (réalisée pour le projet IngénieuseMans)


Secondaire2ESITech : le prix du projet le plus original porté par l'ESItech

Créé en septembre 2019 par des étudiants de l'ESItech, le projet Secondaire2ESITech vise les collèges et lycées populaires de Rouen. Le but est de faire découvrir aux jeunes issus de milieux défavorisés les sciences de l’ingénieur et d'expliquer la multitude des parcours possibles.

L’association propose un programme découverte ludique adapté aux collégiens, et un programme lycée organisé autour d’une conférence et d’une visite des locaux de l'ESITech.

La crise du COVID a empêché de tenir certaines activités en 2020, mais le projet est toujours en cours !

D'autres actions ont été primées comme celles de Grenoble INP ou EPF.

Maud Cadoret, lauréate du prix de l’élève-ingénieure France

Mais rien ne vaut les prix désignant des femmes elles-mêmes et notamment des étudiantes dans lesquelles des lycéennes peuvent plus facilement se projeter.
En 2020, 144 élèves ont participé au concours. Elles devaient présenter leur parcours, et écrire un texte de 1000 mots sur l'égalité hommes-femmes.

Et la lauréate est... Maud Cadoret, étudiante en 5ème année à l'UTT (Université de technologie de Troyes). Maud est spécialisée en Génie mécanique mais en plus de ses études, elle a fondé l'association leFuturauFéminin, pour promouvoir les sciences auprès des filles plus jeunes. Elle méritait donc doublement son prix.


Cécile Charrel : lauréate du Prix de la Femme ingénieure

Enfin, le concours a distingué pour le prix de la femme Ingénieure Cécile Charrel, diplômée de l'ISEP, qui s'est orientée vers les télécoms et l'électronique.





Rédigé par le Mercredi 7 Octobre 2020 modifié le Mercredi 7 Octobre 2020

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests | Le site reussirmavie







Vos articles préférés !



Inscrivez-vous à la newsletter et téléchargez gratuitement le guide "La checklist pour réussir ses études"
Pour connaître mes droits sur le respect de la vie privée, je consulte les conditions générales de service.



Guides à télécharger