CPGE : une étude lève le voile sur la vie en classes prépa



Quelle vie mène-t-on en prépa ? L'EDHEC NewGen Talent a réalisé une enquête auprès d'élèves en classes préparatoires aux écoles de management. Plutôt bien dans leur peau, ils semblent apprécier leurs études et ne pas trop souffrir de la pression.





CPGE : une étude lève le voile sur la vie en classes prépa
"La prépa me tente mais cela me fait peur..." Chaque année, au moment de l'orientation, des centaines d'élève hésitent à tenter une classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE), voie royale pour accéder aux concours d'entrée en écoles d'ingénieurs ou de management.

C'est la raison qui a poussé l'Edhec, une de ces grandes business schools, à réaliser une enquête sur des étudiants de prépa. Entre mai et juin 2017, son centre d'étude EDHEC NewGen Talent a interrogé 1275 puis 2774 étudiants en classes préparatoires économiques.

Comment ressentent-ils concrètement la prépa ? Apprécient-ils ces études ? Pourquoi ? Ont-ils encore des loisirs ? Les mêmes centres d'intérêt que les jeunes de leur âge ?

Les résultats sont sans appel : les élèves de prépa interrogés sont loin d'être reclus comme des moines. Ils supportent plutôt bien la pression des études et trouvent encore le temps d'avoir des activités extra-scolaires.

Les principaux résultats de l'étude

Les classes prépa ont la réputation d'exiger des élèves une énorme quantité de travail et de les soumettre à un rythme soutenu de contrôles et d'examens blancs.

Alors, cette pression ? Sur une échelle de 1 à 10, les élèves interrogés la placent à 7. Mais ils trouvent cette pression "motivante". Globalement, les études en prépa sont pour eux une expérience plutôt heureuse : ils sont même un certain nombre à la trouver "passionnante".

Comme points positifs, ils citent : l'envie de se dépasser, la stimulation intellectuelle, le soutien de leurs proches, l'acquisition de compétences, la qualité de l'enseignement.

Et dans les qualités utiles qu'ils ont développées en prépa : la capacité de travail (97%), la persévérance (93%), l'adaptabilité (91%), l'organisation (90%) et le goût du challenge (89%) arrivent largement en tête, loin devant la créativité (29%), la patience (14%), le sens du collectif (12%), le sens des responsabilités (10%) et la communication (9%).


Les 3/4 ont une activité extra-scolaire

C'est peut-être un des aspects les plus intéressants de cette étude. On découvre que les 3/4 des élèves interrogés parviennent à garder une activité extra-scolaire, et qu'ils y consacrent même plus de 6 heures par semaine (en 1ère année), plus de 4 heures en 2ème année.

Le sport arrive en bonne place, surtout pour les garçons, mais 22% ont aussi une activité associative. Voilà qui vient contredire l'idée souvent répandue que l'élève de prépa devrait faire une croix sur toute vie hors les études.

Les autres questions brossent d'ailleurs le portrait d'étudiants aimant les séries américaines, s'intéressant à la vie du monde, se passionnant pour la Coupe du monde de foot et les JO, ayant des goûts musicaux très variés, bref tout à fait semblables à d'autres jeunes. 
CPGE : une étude lève le voile sur la vie en classes prépa

Une réserve tout de même

L'étude ne précise selon quels critères les étudiants interrogés ont été choisis et si l'échantillon est représentatif.

70% d'entre eux ont une vision de l'entreprise positive de par l'expérience de leurs parents. Ce qui laisse supposer que les étudiants interrogés sont issus de catégories sociales plutôt favorisées.

Notons aussi que l'enquête, qui dresse un portrait plutôt flatteur, est réalisée par une cellule dépendant de l'Edhec, une grande école de management qui recrute elle-même ses étudiants parmi les élèves de prépa. Et qui a donc tout intérêt à encourager les bons étudiants à choisir la prépa.

Pour découvrir l'intégralité de l'enquête, téléchargez le fichier pdf ci-dessous :


Qu'est-ce que les classes préparatoires aux grandes écoles ?

Il s'agit de deux années d'études (hors redoublement) durant lesquelles les étudiants préparent les concours d'entrée en grande école.

On distingue trois familles de prépa : les classes préparatoires littéraires, les classes préparatoires scientifiques (qui conduisent aux écoles d'ingénieurs), et celles qui conduisent aux écoles de commerce sur lesquelles porte l'étude de l'Edhec. 

Les classes prépa sont proposées par des lycées, publics ou privés. Le rythme d'étude est intensif, avec un gros volume horaire de cours et des interrogations écrites et orales régulières obligeant les étudiants à fournir un travail personnel quotidien.

Le cycle s'arrête avec le passage des concours en fin de deuxième année. Certains étudiants choisissent de redoubler la deuxième année pour retenter les concours s'ils ne sont pas satisfaits de leurs résultats. La première année ne peut être redoublée et certaines classes préparatoires n'autorisent pas le passage de tous les étudiants en deuxième année.



Rédigé par la rédaction le Vendredi 19 Janvier 2018 modifié le Vendredi 19 Janvier 2018

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie







Vos articles préférés !

S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger