Top Chef 2018 : encore de jeunes cuisiniers en finale



Victor Mercier, 26 ans, et Camille Delcroix, 27 ans, sont les deux finalistes 2018 du célèbre concours culinaire Top Chef. Et un apprenti de 20 ans, Léo Achille, a remporté le concours Jeunes Talents Maitres Restaurateurs.





Victor (à g.) et Camille, les deux finalistes du concours Top Chef 2018. © M6
Victor (à g.) et Camille, les deux finalistes du concours Top Chef 2018. © M6
A nouveau, la  neuvième saison de Top Chef, le célèbre concours culinaire de M6, met en lumière les jeunes talents de la cuisine française qui ne cesse de gagner en popularité. Au point que depuis quelques années, les CFA cuisine font le plein.

Et ce n'est pas près de s'arrêter car ce cru 2018 de Top Chef est particulièrement succulent. 

La finale, diffusée le 25 avril 2018, oppose en effet Victor Mercier, 26 ans, à Camille Delcroix, 27 ans. Chacun incarne un style bien différent que les téléspectateurs prennent plaisir à croquer sur les réseaux sociaux. On se régale.

Victor, une cuisine créative et végétale très tendance

Victor est décidément le candidat le plus tendance. A 27 ans, il ​a tenté Top Chef au retour d'un voyage autour du monde gustatif "à dimension sociale et responsable". Victor est écolo, il aime le végétal, la cuisine que l'on fait au plus près de la nature, les recettes qui respectent les produits, les saisons, l'environnement.

Avec toutes ces sources d'inspiration, exotiques et naturelles, il s'est imposé comme l'un des candidats les plus créatifs. Même si, sur le plan technique, ses réalisations sont parfois approximatives. Le prix de l'audace sans doute. Il faut dire qu'il n'a pas passé comme d'autres candidats des années d'apprentissage dans les grandes cuisines.

Et pourtant, il se lance ! Lors des quarts de finale (qui opposaient trois candidats, Adrien, Victor et Camille), Victor a soumis ses deux adversaires à une épreuve comme il les aime : réaliser un plat de poisson gastronomique sans électricité aucune, rien qu'avec un beau feu de bois !

Une créativité qui ne paye pas toujours

Mais il avait beau avoir pensé l'épreuve, Victor s'est vu raflé le point de l'épreuve par Camille : sa lotte cuite sous terre n'a pas vraiment convaincu. Et sa sauce clémentine au charbon sentait le gaz carbonique !

A côté de lui, le "petit" Camille a impressionné avec de délicieux rougets et leur jus. 

Camille : la gouaille d'un ch'ti et une belle maîtrise technique

Second de cuisine au Château de Beaulieu (restaurant 2 étoiles) où il travaille depuis cinq ans avec le chef Marc Meurin, Camille a un tout autre profil social et culinaire.

Fils d'artisan charcutier du Nord, il a démontré une superbe maîtrise technique en remportant l'épreuve jugée par les MOF (les meilleurs ouvriers de France).

Ce qui ne l'empêche pas de rester simple, et même très humble, et de réjouir les téléspectateurs par ses expressions très "nature" (mais pas de la même nature que celle de Victor). De plus, au fil des semaines, il a démontré sa capacité à inventer lui-aussi des recettes créatives et bien dressées.

La finale promet un beau combat entre deux personnalités et deux styles bien représentatifs des courants qui traversent aujourd'hui la profession : tradition et modernisme, terroir et exotisme, technicité et recherche du naturel..

Léo Achille, vainqueur du concours Jeunes Talents Maîtres Restaurateurs

Un autre jeune cuisinier a remporté une compétition culinaire importante quoique bien moins connue (car non télévisée ), le concours national de cuisine Jeunes Talents Maîtres Restaurateurs organisé par l'Association Française des Maîtres Restaurateurs.

C'est Léo Achille, 20 ans, qui a fait l'unanimité du jury pour la technique puis la dégustation de son plat "Terre et Mer" et de son dessert "Chocolat et Épices". Originaire de Perpignan, Léo est en formation au CFA-CCI de Carcassonne et actuellement en apprentissage au restaurant du "Domaine D'Auriac " auprès du Chef Maître Restaurateur Philippe Deschamps. 

Il a notamment gagné un prestigieux stage de 15 jours dans les cuisines de l'Elysée, sous la direction du chef Guillaume Gomez, qui parrainait le concours des Maîtres Restaurateurs.

Reportage réalisé dans les locaux de l'Ecole Ferrandi Paris où a eu lieu la finale :





Rédigé par la rédaction le Jeudi 19 Avril 2018 modifié le Jeudi 19 Avril 2018

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie







Vos articles préférés !

S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger