Parcoursup : la phase complémentaire, nouvel espoir pour les lycéens sans admission


Tags : Parcoursup

Alors que la phase principale d'admission de Parcoursup a repris après le bac, la phase complémentaire a débuté le 26 juin : les lycéens peuvent formuler jusqu'à 10 nouveaux voeux dans les filières où il reste des places.





Parcoursup : la phase complémentaire, nouvel espoir pour les lycéens sans admission
Le 27 juin 2018, le tableau de bord de Parcoursup indique que 168 542 lycéens ou étudiants n'ont pas encore reçu de proposition d'admission ou sont sur liste d'attente pour poursuivre des études dans une formation postbac.

De leur côté, 643 508 ont reçu au moins une proposition. Et parmi ceux-ci, 357 682 ont accepté définitivement une offre. Tout le monde n'est donc pas encore fixé sur son sort, loin de là, même si les lycéens sont maintenant tenus de répondre (et de se désister s'ils ont plusieurs réponses positives) dans les trois jours.

L'embouteillage devrait donc continuer sa décrue jusqu'à la fin de l'été, mais en parallèle, la phase complémentaire a été ouverte le 26 juin à 14 heures.


Qu'est-ce que la phase complémentaire ?

Rien de nouveau puisque le système APB avait déjà ce système. La phase complémentaire redonne la possibilité aux lycéens et aux étudiants de refaire des voeux, mais uniquement dans les formations où il reste des places

C'est en effet l'étrangeté du système : alors que certaines formations connaissent de longues listes d'attente, d'autres peinent à faire le plein. Pour les découvrir, il faut aller dans votre espace personnel Parcoursup, puis cliquer sur "voeux" et sur "Voeux en phase complémentaire".

Vous pouvez alors utiliser le moteur de recherche pour voir quelles formations sont proposées. Si cela vous intéresse, pensez à renouveler l'opération souvent car Parcoursup ayant retenu un système continu de gestion des candidatures, la liste des places libres en phase complémentaire doit être remise à jour chaque matin.

Qui peut candidater en phase complémentaire ?

Du temps d'APB, la procédure complémentaire était réservée aux candidats qui n'avaient encore fait aucun voeu, par oubli ou par erreur, et à ceux à qui aucune proposition n'avait été faite. Les autres avaient un accès beaucoup plus restreint à ces places.

Parcoursup propose un fonctionnement plus souple et un libre accès de tous à cette phase complémentaire. Certes, le petit Guide qui en explique le fonctionnement indique qu'elle "s’adresse principalement à : 

- ceux qui n’ont pas encore reçu de proposition d’admission (ou sont en liste d'attente) ;
ceux qui n’ont pas confirmé de vœux au 31 mars ;
- et ceux qui ne se sont jamais inscrits sur Parcoursup" (ils doivent alors créer leur espace sur la plateforme jusqu’au 21 juillet inclus.)

Mais la phase complémentaire est aussi ouverte à tous ceux qui ont déjà accepté une proposition d’admission en phase principale. Rien ne vous empêche donc de refaire de nouveaux voeux en phase complémentaire.

Prenez toutefois le temps de consulter les "attendus" de chaque formation, de bien lire son descriptif et d'examiner ses débouchés et ses taux de réussite. Car même si la formation a des places, elle peut ne pas vous admettre s'il s'agit d'une filière sélective, ou vous admettre sous condition (en vous répondant "oui si") si la formation est non sélective mais que votre profil ne semble pas tout à fait adapté.
Enfin, pour chaque candidature, vous devrez rédiger un "projet de formation motivé", sorte de lettre de motivation, comme dans la phase principale de janvier à mars.

Combien de voeux peut-on faire en phase complémentaire ?

Il est possible de faire jusqu'à dix voeux en phase complémentaire. Parmi ces dix voeux, vous ne pouvez pas mettre une formation que vous aviez déjà demandée en phase principale (si elle avait encore des places).

Mais vous pouvez peut-être demander la même formation dans une autre académie, ou un autre établissement, par exemple le même BTS ou la même licence dans une autre région.

Une fois votre candidature validée, la formation doit vous répondre sous huit jours. Quant à vous, si la réponse qu'on vous fait est positive, il vous faut absolument vous prononcer en disant si vous l'acceptez ou pas dans un délai de plus en plus court : dans les trois jours (à J+2) en juillet et août, puis le jour-même en septembre.

Le feuilleton Parcoursup va durer tout l'été !

La phase complémentaire est en effet ouverte jusqu'au 21 septembre 2018.

Si les nombreux lycéens encore sur liste d'attente reformulent des voeux cet été sur ces places vacantes, cela va à nouveau venir gonfler le nombre de candidatures et ralentir la résorption de l'embouteillage.

Cependant cela pourrait permettre au final de mieux faire coïncider l'offre des formations avec les demandes des jeunes. C'est le choix fait par le ministère qui a préféré un système laissant plus de liberté et de choix aux candidats, qu'un système comme APB administré de façon plus centralisée. Au risque de créer une "pagaille organisée".

Ce qui veut dire que le feuilleton Parcoursup risque bien de durer jusqu'à la rentrée. Et qu'il faudra attendre l'automne pour tirer un vrai bilan d'un système sans doute injustement décrié.

Pour en savoir plus

Ne manquez pas de consulter attentivement le petit mode d'emploi de la phase complémentaire.

Téléchargez le Mode d'emploi en cliquant sur le fichier pdf ci-dessous :



le Mercredi 27 Juin 2018 modifié le Mercredi 27 Juin 2018

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie







Vos articles préférés !

S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger