#ObjectifPremierEmploi : l'Apec lance une opération pour les jeunes diplômés en galère



Alors que les offres d'emplois pour les jeunes diplômés sont en chute de 42% en 2020, l'Apec lance une opération d'accompagnement. Avec l'aide de l'Etat, l'association va aider 50 000 jeunes à travers l'atelier #ObjectifPremierEmploi.





#ObjectifPremierEmploi : l'Apec lance une opération pour les jeunes diplômés en galère
L'Apec, vous connaissez ? L'Association pour l'emploi des cadres (APEC) aide traditionnellement les cadres qui ont un "accident de carrière" à rebondir. Elle dispose aussi d'un service "jeunes diplômés", à vrai dire assez peu connu.

Mais durant l'été 2020, les antennes de l'Apec ont vu trois fois plus de jeunes diplômés venir frapper à leur porte qu'en 2019. Motif : la crise économique provoquée par l'épidémie de Covid qui a gelé les projets de recrutement des entreprises.

Sur le site apec.fr, les offres d'emplois déposées entre janvier et août 2020 ont chuté de 42% pour les jeunes diplômés par rapport à la même période en 2019. Pour les autres profils, la baisse est de 34%. Les juniors sont donc parmi les premières victimes de la crise d'où le plan d'urgence monté par l'Apec.

#ObjectifPremierEmploi : un atelier et un accompagnement

Le dispositif consiste à déployer à grande échelle ce que l'Apec sait faire : conseiller et accompagner chaque candidat dans sa recherche d'emploi. Environ 210 000 diplômés de licence ou de master arrivent en effet sur le marché du travail chaque année.

Un format d'atelier de 4 heures appelé "Objectif Premier Emploi" a donc été monté. Il pourra accueillir jusqu'à 12 participants dans le respect des règles sanitaires, et cela dans tous les lieux où l'Apec a des bureaux, mais aussi dans des écoles ou des lieux partenaires.

Des ateliers à distance seront aussi proposés.

Un atelier pour quoi faire ?

Voilà ce qu'indique l'Apec : "Durant 4 heures d’échanges, chaque jeune bénéficie des conseils d’un.e consultant.e, travaille son projet, s’exerce et participe à des exercices de mise en situation, en interaction avec les autres.

A l’issue, chacun repart avec les bonnes méthodes et un plan d’action concret et personnalisé, à mettre en œuvre immédiatement pour trouver son premier emploi". 

Le jeune diplômé peut alors soit poursuivre sa route en solo ou dans d'autres réseaux, ou bien demander à être suivi personnellement par l'Apec.

Une campagne sur Insta et Konbini pour faire connaître les ateliers

Actuellement en test, les atelier doivent démarrer en octobre 2020 et se poursuivre jusqu'à l'été 2021. L'objectif de l'Apec est d'y accueillir 50 000 jeunes diplômés, soit deux fois plus que les années précédentes.

Pour faire connaître ce dispositif, l'association n'a pas lésiné : une campagne de communication virale va être lancée sur Instagram et Konbini ainsi que des spots radio.

L'Etat soutient financièrement l'opération à hauteur de 3 millions d'euros dans le cadre du plan #1JEUNE1SOLUTION ; cela permettra notamment de recruter des consultant.e.s en CDD pour animer les ateliers. 

 

Comment s'inscrire ?

#ObjectifPremierEmploi : l'Apec lance une opération pour les jeunes diplômés en galère
Il suffit d'aller sur le site apec.fr pour trouver la liste des ateliers #ObjectifPremierEmploi.

Vous pouvez aussi en profiter pour créer votre profil car le portail Apec propose des offres d'emploi.

Enfin, vous pouvez utiliser le simulateur d'entretien d'embauche ou l'outil de recherche "Quel job avec mon diplôme ?" basé sur les données rentrées chaque année par des milliers de candidats.




Rédigé par La rédaction le Vendredi 25 Septembre 2020 modifié le Vendredi 25 Septembre 2020

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests | Le site reussirmavie







Vos articles préférés !



Inscrivez-vous à la newsletter et téléchargez gratuitement le guide "La checklist pour réussir ses études"
Pour connaître mes droits sur le respect de la vie privée, je consulte les conditions générales de service.



Guides à télécharger