Nouvelle plateforme Europass pour bâtir son CV et son projet pro à l'échelle de l'Europe



La Commission européenne a lancé le 1er juillet 2020 une nouvelle plateforme Europass. Elle permet de se bâtir un profil professionnel en 29 langues et dans 35 pays... et d'y trouver des offres d'emploi et de formation sur toute l'UE !





Nouvelle plateforme Europass pour bâtir son CV et son projet pro à l'échelle de l'Europe
Pourquoi lancer un nouveau CV européen au moment où tant de séjours à l'étranger sont tombés à l'eau suite à la crise sanitaire mondiale ? Une enquête réalisée par Erasmus+ en avril 2020 établit en effet que 75% des 142 000 personnes qui se trouvaient en séjour Erasmus+ en Europe en février 2020 sont rentrées chez elle.

Mais la Commission européenne veut relancer l'emploi des jeunes, puisque selon l’Organisation internationale du travail, un jeune sur six aurait déjà perdu son emploi depuis le début de la pandémie !

Pour cela, le plan de relance #NextGenerationEU va financer de nouveaux projets pour booster la mobilité à l'échelle de l'Europe. Elle a ainsi décidé de doubler le budget du grand programme Erasmus+ sur 2021-2026.

Dans ce cadre, le lancement de la nouvelle plateforme Europass tombe à pic pour ceux qui voulaient déjà bouger, mais aussi ceux qui cherchent de nouvelles opportunités.


Europass : un outil gratuit pour se créer un profil professionnel numérique et européen

La première version de la plateforme Europass permettait déjà de créer un CV européen. Depuis 2004, date de la fondation d'Europass, 152 millions de CV y ont été enregistrés à travers l’Europe, dont 25 millions uniquement en 2019.

Mais la nouvelle plateforme lancée en juillet 2020 passe à la vitesse supérieure. Elle permet non seulement de traduire son CV dans 29 langues (plus besoin de galérer pour traduire votre CV en anglais, en espagnol ou en allemand !), mais aussi d'enrichir la description basique de son parcours.

Grâce à des référentiels intégrés à la plateforme, les formations, diplômes et expériences que vous indiquez sont en effet identifiés et mis en correspondance avec des certifications et des compétences listées au niveau européen.

Deux outils essentiels pour l'emploi et les compétences en Europe

Le Cadre européen des certifications (CEC)
. Ce système commun de classement en 8 niveaux de référence (selon les savoirs, les compétences, le degré de responsabilité) permet de comparer les diplômes et certifications délivrés à l’échelon national. Depuis janvier, le cadre français des niveaux de qualification est calqué sur le CEC.

L'Esco. Comme un dictionnaire en 27 langues, ce portail en ligne identifie et décrit les professions, les certifications et les compétences dans un langage commun à tous les employeurs et demandeurs d’emploi du marché du travail européen.
Rens.: ec.europa.eu/ esco/portal/home

Source : La Croix - spécial Erasmus+ (22 juin 2020)

Des suggestions d'offres d'emploi et des formations en Europe

Europass n'est pourtant pas uniquement un outil de création de CV. Une fois votre profil professionnel traduit et enregistré, vous pouvez bien sûr le partager sur les réseaux sociaux.

Mais le grand avantage d'Europass est de faire "matcher" chaque profil avec des suggestions d'offres d'emploi et de formation provenant de 35 pays d'Europe

Les offres sont celles que répertorie le site Eures, autre portail des institutions européennes. Vous pouvez aussi avoir accès à des informations sur l’emploi en Europe, pays par pays. Ou viser un poste et être aidé à construire un CV en sélectionnant les expériences et compétences pertinentes.

Des formations bâties au niveau européen

Europass est donc un outil incontournable (et gratuit !) pour qui veut élargir le champ de sa carrière et est prêt.e à être mobile. Actuellement, 4,2 % de la population de l'Union travaille dans un autre pays que le sien, mais ce chiffre devrait augmenter dans l'avenir.

La création d'un marché de l'emploi européen peut apporter des solutions aux demandeurs d'emploi qui souhaitent trouver de nouvelles opportunités, mais aussi aux employeurs qui n'arrivent pas à pourvoir certains postes.

Enfin, la Commission commence à créer des formations en partenariat avec plusieurs pays pour aider à la reconversion et à la transition des compétences vers les métiers d'avenir. Un projet piloté par l’Académie de Grenoble a par exemple permis d’élaborer la certification européenne de Technicien de la performance énergétique du Bâtiment.

Un projet appelé Skill4Smart travaille sur les compétences à développer dans le secteur en mutation du textile, habillement, cuir et chaussures, qui représente 2 millions d’emplois dans l’Union.

Erasmus+ : pour les stagiaires et les apprentis aussi

Depuis 2014, le programme Erasmus+ qui finance les échanges étudiants aide aussi de plus en plus les jeunes qui cherchent des stages, les apprentis ou les jeunes en formation professionnelle (Lire : Qui profite du programme Erasmus+ ?)

En 2019 en France, près du tiers des séjours financés par Erasmus+ a concerné les filières professionnelles : 23 722 apprenants (lycéens professionnels, apprentis, demandeurs d’emploi…) et près de 7 999 enseignants et formateurs, soit un total de 31 721 personnes. 

- Découvrir la plateforme Europasshttps://europa.eu/europass/fr



Rédigé par le Vendredi 3 Juillet 2020 modifié le Vendredi 3 Juillet 2020

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests | Le site reussirmavie







Vos articles préférés !



Inscrivez-vous à la newsletter et téléchargez gratuitement le guide "La checklist pour réussir ses études"
Pour connaître mes droits sur le respect de la vie privée, je consulte les conditions générales de service.



Guides à télécharger