Ma thèse en 180 secondes : les jeunes chercheurs français lauréats du concours 2018


Tags : Science

La finale française du concours MT180 a désigné ses lauréats, le 16 juin 2018 à Toulouse. Seize jeunes chercheurs ont pitché leur sujet de thèse de doctorat en 180 secondes chrono ! Les trois premiers participeront à la compétition internationale.





Les 16 finalistes français du concours MT180 © 101prod
Les 16 finalistes français du concours MT180 © 101prod
Si l'on vous dit "Approche eulérienne de l'équation de Hamilton-Jacobi par une méthode Galerkin discontinue en milieu hétérogène anisotrope. Application à l'imagerie sismique"... vous risquez de ne pas suivre votre interlocuteur.

C'est pourtant bien dommage car derrière cet intitulé barbare se cache un sujet de recherche passionnant. Mais comment l'expliquer à un public non averti, parfois non scientifique, et cela en trois minutes à peine ?

Seize jeunes chercheurs français ont relevé le défi, le 16 juin 2018, en montant tour à tour sur la scène du théâtre de Toulouse pour présenter en 180 secondes seulement leur sujet de thèse lors de la finale du concours MT180. Or, figurez-vous que c'est "l'approche eulérienne de l'équation de Hamilton-Jacobi..." qui a emporté la salle !

1er prix : Philippe Le Bouteiller, chercheur en sciences de la terre

Doctorant à l’Institut des Sciences de la Terre à l'université Grenoble Alpes, Philippe Le Bouteille se consacre depuis plusieurs années à la construction d'un modèle sur la propagation des ondes sismiques.

Il aurait pu assommer la France entière avec des équations ou des schémas complexes, au lieu de quoi il a conquis la salle en comparant la propagation des ondes sismiques dans le sous-sol aux embouteillages de nos autoroutes et son modèle de calcul à un super Bison Futé... Résultat : il a fait l'unanimité en remportant à la fois le prix du jury et celui du public !

Découvrez sa présentation à la finale MT180 de juin 2018 :


2è prix : Colin Gatouillat, expert en désportivisation

Le deuxième jeune doctorant nous entraîne vers un tout autre terrain. Il joue dans la catégorie des sciences humaines, à l'Institut des sciences du mouvement Etienne-Jules Marey, au sein de l'université Aix-Marseille.

Il a pourtant lui aussi pratiqué le sport des 180 secondes avec brio, en présentant sa thèse sur la "désportivisation des adolescents" ou, en termes vulgaires, "pourquoi les ados sont de grosses feignasses".

La présentation de Colin Gatouillat lors de la finale 180 du concours MT180 :


3è Prix : Camille Vautier, chercheuse en géosciences

Le troisième lauréat est une lauréate. Camille Vautier poursuit une thèse de doctorat en géosciences à l'université Rennes 1. Elle a séduit le jury avec un sujet de thèse d'une criante actualité : cette Bretonne s'est intéressée à la pollution des eaux et des sols due aux nitrates rejetés par les porcs... Et tente de mettre au point un modèle prédictif en captant l'eau des ruisseaux.

Après avoir remporté la finale de sa région, elle a obtenu le troisième prix du jury, lors de la finale nationale. Après sa thèse, Camille projette d'enseigner : en lycée ou à l'université, elle veut continuer à transmettre, une activité qu'elle pratique déjà avec talent !

La présentation en 180 secondes de Camille Vautier :

 


Une finale internationale en Suisse

Les trois lauréats de la finale française de MT180 doivent participer à la finale internationale qui aura lieu en Suisse à l'automne 2018.

Le concours organisé en France est en effet l'adaptation du concours australien "Three Minutes Thesis". Le concept a été repris en 2012 par l'Association francophone pour le savoir qui l'a étendu à tous les pays francophones (en Europe mais aussi en Afrique et en Asie).

La compétition permet de mettre en valeur ces chercheurs alors que le monde de la recherche est largement dominé par les chercheurs anglo-saxons. 

Mais elle a aussi d'autres vertus : faire découvrir le monde de la recherche, ses enjeux, et peut-être faire naître des vocations de chercheurs parmi les jeunes. 

Enfin, c'est une belle leçon de communication orale et d'éloquence, preuve que l'on peut tout transmettre, à condition de savoir utiliser un discours imagé et truffé d'anecdotes.
 

D'autres présentations de thèses en 180 secondes

Lire De jeunes chercheurs présentent leur sujet de thèse en 180 secondes




Rédigé par le Mardi 19 Juin 2018 modifié le Mercredi 27 Juin 2018

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie







Vos articles préférés !

S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger