Le concours Puissance Alpha diversifie les voies vers les écoles d'ingénieurs



En 2020, le concours postbac Puissance Alpha poursuit sa croissance avec 8 nouveaux programmes et 4500 places offertes dans 16 écoles d'ingénieurs. Mais trois nouvelles voies d'accès sont créées pour tenir compte de la diversification des profils... que va accentuer la réforme du bac.





Un centre d'examen lors du concours Puissance Alpha © Puissance Alpha
Un centre d'examen lors du concours Puissance Alpha © Puissance Alpha
Né en 2018 de la fusion du concours Puissance 11 et du concours Alpha, Puissance Alpha fait la démonstration, comme d'autres banques d'épreuves, du succès des concours communs qui simplifient grandement les candidatures des bacheliers sur Parcoursup.

Choisir le concours Puissance Alpha ne représente en effet qu'un voeu sur les dix autorisés par Parcoursup, mais celui-ci permet, si l'on prépare un bac S, de postuler en "sous-voeux" dans 16 écoles offrant 50 programmes sur 27 campus... et de ne passer qu'un concours écrit, le 25 avril en 2020.

Ce large choix a attiré 54% de candidats en plus sur deux ans, avec une croissance de 23% du taux d'intégration dans les écoles sur la même période.

Une croissance des candidats n'ayant pas un bac S

Les bacheliers scientifiques forment évidemment les gros bataillons de ces candidats, puisque près de 4000 places sur 4500 leur sont réservées en 2020.

Mais le concours offre aussi un accès aux lycéens des séries technologiques STI2D et STL et même à ceux de la série ES option maths dans certaines écoles et/ou programmes. En 2019, le nombre de ces candidats (qui n'ont pas d'épreuves écrites à passer) a augmenté de 28%.

Ainsi, en 2020 :
- 334 places sont offertes aux bacheliers STI2D sur 22 programmes 
- 72 places sur 12 programmes aux bacheliers STL
- 178 places sur 13 programmes aux bacheliers ES option maths

Une façon pour les écoles de diversifier le profil de leurs étudiants pour répondre à la forte demande d'ingénieurs des recruteurs, notamment dans les technologies du numérique. Des écoles comme l'ISEN et HEI Lille et Bordeaux ont ainsi créé un cycle préparatoire innovant baptisé "ADIMAKER" où l'on apprend d'abord par le "faire", d'autres développant beaucoup l'apprentissage.

Trois nouvelles voies d'accès créées en 2020

"Les candidats ont des parcours d'études de plus en plus diversifiés et les entreprises recherchent des candidats aux profils variés", confirme Astrid Woitellier, déléguée générale du concours.

Un constat qui a conduit les écoles de Puissance Alpha à proposer - en plus du concours postbac - 3 nouvelles voies d'admission dès 2019-2020 :

1/ Un concours rentrée décalée pour regrouper les dispositifs de 10 écoles

Cette nouvelle procédure d'admission va être destinée aux étudiants qui souhaitent se réorienter dès le premier semestre d'une première année d'études sans perdre un an, c'est-à-dire en rejoignant une 1ère année en école d'ingénieurs postbac grâce à un programme de rattrapage intensif.
 
Il donnera accès à 10 écoles ​proposant déjà ces "rentrées décalées" tout en permettant de candidater via une procédure unique comme dans le concours postbac : un seul dossier à rentrer, un coût unique, la possibilité d'avoir un résultat différent pour chaque programme.

267 places réparties sur 18 programmes sont ainsi ouvertes dès novembre 2019, la sélection se faisant sur dossier et oral de motivation. La rentrée a lieu en janvier, février ou mars selon les écoles.

Les 10 écoles du concours "Rentrée décalée"

3iL Ingénieurs, EBI, EFREI Paris, ESAIP, ESEO, ESIEE Amiens, HEI, ISEN Lille, 
Source : Puissance Alpha
Source : Puissance Alpha

2/ Un nouveau concours à niveau bac+1 pour une entrée en 2ème année

Cette deuxième voie d'admission s'adresse aux étudiants souhaitant se réorienter après une première année d'études scientifiques validée : PACES, CPGE, BTS, DUT, L1 scientifique, etc.

Il faut toutefois que la première année d'études ait été réussie, sinon vous ne pouvez candidater qu'en 1ère année sur Parcoursup via le concours Puissance Alpha postbac (qui admet les bacheliers de l'année précédente).

La nouvelle voie à bac+1, elle, offre la possibilité d'être admis directement en deuxième année dans 12 écoles du concours Puissance Alpha. 269 places réparties dans 26 programmes sont ainsi offertes en 2020.

A nouveau, la procédure commune permet de faire une inscription unique, de choisir son ou ses programmes, et d'obtenir un classement spécifique à chacun. 

Les candidatures sont à faire entre janvier et juillet 2020. La sélection se fait sur dossier + oraux selon les écoles.

Les 12 écoles du concours bac+1
3iL Ingénieurs, EFREI Paris, ELISA Aerospace, ESAIP, ESEO, ESIEA, ESIEE Amiens, ESIEE Paris, HEI, ISEN Lille, ISEN Ouest, ISEN Méditerranée
Le concours Puissance Alpha diversifie les voies vers les écoles d'ingénieurs

3/ Une nouvelle bannière pour les concours post CPGE

Un accès post CPGE n'est pas vraiment nouveau, puisque 13 écoles de Puissance Alpha étaient déjà présentes dans la banque d'épreuve e3a. Mais celle-ci se rapprochant de la banque d'épreuves Polytech, les 13 écoles vont se regrouper sous la marque "Puissance Alpha - concours CPGE".

Les 13 écoles (3iL Ingénieurs, EFREI Paris, ELISA Aerospace, ESAIP, ESEO, ESIEA, ESIEE Amiens, ESIEE Paris, HEI, ISEN Lille, ISEN Ouest, ISEN Méditerranée, ISEP) vont offrir 732 places pour e3a-Polytech aux filières MP, PC, PSI en 2020.

Les candidatures seront à faire le site SCEI de décembre à janvier.

Vers une diversification encore plus grande avec la réforme du bac

Ces trois nouvelles voies marquent donc à la fois le succès des procédures communes à plusieurs écoles, et en même temps le souci d'accueillir des profils toujours plus variés.

Souci d'autant plus vif qu'en 2021, tous les établissements d'enseignement supérieur devront s'adapter à la disparition des séries de bac dans la voie générale. Les concours comme Puissance Alpha vont donc forcément devoir adapter leur concours très calqué jusqu'à présent sur le programme de la série S.

A partir de 2021, tous les candidats n'auront pas étudié les mêmes spécialités.


Les spécialités de bac préconisées par le concours Puissance Alpha

Justement, quelles spécialités faut-il prendre ? "Nous souhaitons nous inscrire pleinement dans l'esprit de la réforme en imposant le moins possible de spécialités et donc en permettant à 'l'élève de construire son parcours plus librement", indique Olivier Paillet, directeur général de l'ESEO et membre du bureau de Puissance Alpha.

La spécialité maths reste cependant préconisée en première et en terminale, accompagnée en terminale d'une deuxième spécialité scientifique. Faudra-t-il prendre les "maths expertes" ? Le sujet n'est pas tranché, le contenu de l'enseignement n'étant pas encore connu.

Pour l'instant, les directeurs d'école préconisent donc tous de prendre les maths et une spécialité scientifique + une "option du coeur" en première (voir le tableau ci-dessous).
Le concours Puissance Alpha diversifie les voies vers les écoles d'ingénieurs

Vers un concours postbac remanié en 2021

Mais ils devraient préciser leurs préconisations au premier trimestre 2020, afin de permettre aux élèves de première de disposer de toute l'information pour choisir leurs deux spécialités de terminale.

Quant à la physionomie du concours Puissance Alpha postbac à partir de 2021, il faudra encore attendre quelques mois pour la connaître, ainsi d'ailleurs que celle des concours Avenir, Advance et GEIPI-Polytech qui ouvrent tous sur des écoles d'ingénieurs.

Une chose est sûre : les lycéens ont intérêt à réfléchir à leur projet d'orientation de plus en plus tôt, et donc à profiter des journées portes ouvertes des écoles, des rencontres sur le métier d'ingénieur ou des forums métiers organisés dans leur établissement.
 
Le site du  concours Puissance Alpha propose quant à lui une rubrique "Espace orientation" qui peut aider à préparer ses choix. Et un grand nombre de rendez-vous pour poser ses questions à retrouver sur la page Nous rencontrer.

Pour en savoir plus :
www.puissance-alpha.fr

 



Rédigé par le Vendredi 27 Septembre 2019 modifié le Vendredi 27 Septembre 2019

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Le site reussirmavie







Vos articles préférés !



Inscrivez-vous à la newsletter et téléchargez gratuitement le guide "La checklist pour réussir ses études"
Pour connaître mes droits sur le respect de la vie privée, je consulte les conditions générales de service.



Guides à télécharger