Reussir ma vie
Suivez-nous sur
Facebook
Twitter
RSS

Foyers et maisons d'accueil pour vivre sa grossesse



Quand une grossesse survient de façon imprévue, nombre de jeunes femmes ont besoin d'un toit et d'un soutien pour préparer la naissance. Les centres maternels départementaux mais aussi les logements gérés par des associations sont là pour accueillir les futures mamans. Et les aider à écrire cette page de leur vie.




Foyers et maisons d'accueil pour vivre sa grossesse
A Vannes, en Bretagne, une grande maison abrite cinq studios et un T2. C'est "La Tilma", du nom de l'association qui l'a ouverte, et qui évoque la protection offerte par le manteau traditionnel mexicain ou "tilma".

Ici des femmes enceintes peuvent en effet trouver un havre pour vivre leur grossesse. Quand on se trouve enceinte de façon inattendue, il est si important d'avoir un lieu de vie sécurisant ! A la Tilma, on accueille des femmes majeures dès leur premier mois de grossesse et jusqu'au sixième mois du bébé. Certaines sont en situation de précarité, d'autres vivent dans l'insécurité.

Avoir un logement permet alors d'être indépendante, de s'éloigner éventuellement du père de l'enfant, de sa famille ou de ceux qui ne voient pas d'un bon oeil cette grossesse. A la Tilma, les jeunes femmes ne sont pas seules pour autant mais sont accompagnées par l'association. Une maîtresse de maison, un travailleur social, une spécialiste de la naissance les guident dans leurs démarches et le suivi de leur grossesse.

Des bénévoles les aident à bâtir un projet d'avenir. "Pour moi, avoir un enfant, cela veut dire pouvoir m'assumer, avoir un travail et un logement.", disent la plupart des jeunes femmes. C'est bien là l'objectif de ce type d'association : offrir un abri et un tremplin.

Contacter la Tilma : contact@latilma.com - tél. : 07 77 26 28 23.

La maison Magnificat en Touraine

La maison Magnificat en Touraine
La maison Magnificat en Touraine
En Touraine, une autre maison d'accueil  située à la campagne est gérée par l'association "Magnificat Accueillir la Vie". Elle peut accueillir dès les premières semaines de grossesse jusqu'à huit femmes enceintes dans un esprit communautaire et chaleureux. L'esprit est empreint de valeurs chrétiennes, mais chacune des jeunes femmes accueillie est libre de ses convictions.

On peut y vivre sa grossesse et rester avec son enfant jusqu'à ce qu'il ait quatre mois environ, le temps d'avoir formé un projet de vie. "On pense souvent que nous sommes toujours au complet mais c'est faux car la maison s'emplit et se désemplit souvent, alors n'hésitez surtout pas à nous appeler, conseille Marine, l'une des responsables. Nous pouvons sûrement vous aider à trouver une solution !"

La maison accueille aussi des demandes d'accouchement anonyme en vue de l'adoption. Dans tous les cas, une éducatrice spécialisée accompagnée de quatre autres professionnels assurent l'accueil et l'accompagnement psychologique, matériel, humain des futures mamans. On aide ainsi chaque femme à prendre librement les décisions qui lui conviennent et à former un projet d'avenir.

Une personne s'occupe des tâches ménagères avec les résidentes et deux personnes sont secrétaires de l'association. De nombreux bénévoles apportent leur concours tandis que les relations sont assurées avec les services de maternité-gynéco, la CAF, la CPAM, Pole Emploi et la mission locale.

Contact : Tél. : 02 47 59 63 07 Adresse: 11 avenue des Martyrs 37240 LIGUEIL - E-mail: magnificat.am@gmail.com

La Maison de Marthe et Marie : des colocations solidaires en ville

Foyers et maisons d'accueil pour vivre sa grossesse
Il y a aussi des propositions dans les grandes villes. Fondée en 2010 par des jeunes couples, l'association La Maison de Marthe et Marie a lancé une nouvelle forme d'accueil. Les femmes enceintes en difficulté sont accueillies dans des appartements, en colocation avec des étudiantes ou de jeunes professionnelles qui souhaitent se rendre "solidaires".

Outre le logement, une aide sociale est apportée pour aider les colocataires qui attendent un bébé à trouver une solution d'avenir stable.

La première colocation a ouvert à Lyon en décembre 2011 : un grand appartement de 162 m2 avec 7 chambres (notre photo). Une autre a ouvert en 2014 sur Paris (11ème) dans un appartement comportant 4 chambres pour des femmes enceintes. Et une autre se prépare à ouvrir dans le centre de Metz, en partenariat avec l'association Foyer de Malberg. Une page Facebook permet de suivre la vie de l'association et celle des "colocs". Pas triste du tout apparemment.

Pour être accueillie, envoyez un mail à info@martheetmarie.fr

Les maisons Tom Pouce

Accueil d'une jeune femme à la maison Tom Pouce de Seine-et-Marne
Accueil d'une jeune femme à la maison Tom Pouce de Seine-et-Marne
Joli nom pour ces lieux où l'on prépare l'arrivée de tout petits. L'association "Maison de Tom Pouce" a ouvert en 1987 une première maison en Seine-et-Marne. En 2008, une deuxième maison s'y est ajoutée, à quelques kilomètres. Aujourd'hui les deux maisons peuvent accueillir jusqu'à 22 femmes, dont 4 avec leur enfant. Leur particularité est de pouvoir accueillir toute femme en difficulté, même mineure.

L'ambiance est familiale, chaleureuse, on mange ensemble autour d'une grande table. Des ateliers sont organisés. Une sage-femme et une puéricultrice viennent régulièrement pour aider les futures mamans à préparer l'arrivée de leur bébé. Il y a des chambres individuelles et d'autres de deux ou trois lits, plus trois lits "d'urgence".

Là encore, on cherche à trouver une solution d'avenir stable (logement, travail) pour la future maman et le bébé, d'autant que la maison n'a que 4 chambres pour maman et bébé. Après la  naissance, la plupart des occupantes doivent donc avoir une autre solution. "C'est pourquoi il est important d'arriver dès le début de la grossesse", disent les responsables.

Contacts :
Tel. : 06 19 82  71 10 ; on peut appeler 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 Site : www.lamaisondetompouce.com ; E-mail: contact@lamaisondetompouce.com

Les maison Tom Pouce de Seine-et-Marne ont fait des petits :

- Au Mans : une autre maison est gérée par l'association "la Maison Sarthoise de Tom Pouce" . Tel : 02 43 82 64 37.
- dans le Maine, à Fresnay-sur-Sarthe, elle est gérée par l'association "la Maison de Tom Pouce du Maine". tél. : 02 43 33 05 85
e-mail : tompoucedumaine925@orange.fr

Les Maisons Bethléem à Toulon

C'est au sein d'un immeuble qui sert aussi de permanence d'accueil et d'écoute que les futures mamans sont accueillies dans 13 studios indépendants. Il faut donc être majeure et autonome financièrement. On peut rester après la naissance avec son bébé mais l'accueil total ne peut durer plus de 12 mois. On peut aussi arriver avec son enfant s'il a moins de trois ans. Même si chaque locataire est indépendante, des ateliers et des activités en groupes sont proposés : loisirs ou méthodes pour trouver un emploi, un logement, gérer son budget, etc.

Des mères de famille bénévoles assurent l'accueil plus une conseillère en économie sociale et familiale qui guide dans les circuits complexes des aides sociales. Cette maison a été créée à la demande de l'évêque de Fréjus-Toulon mais elle est bien sûr ouverte à toutes les femmes quelle que soit leur religion ou leur situation.

Adresse : Maison Bethléem - 26 rue des riaux à Toulon - Tél : 04 94 27 97 10 (du lundi au vendredi de 9 h à 11 h) ou 06 76 73 41 47.

Les centres maternels, financés par les départements

Il existe aussi des structures publiques pour accueillir les femmes enceintes en difficulté. Ainsi chaque département finance normalement un "centre maternel", géré par les services d'aide sociale à l'enfance du département s'il est public, ou par une association, s'il est privé (la Croix Rouge, par exemple). En principe, il en existe un par département, mais ce n'est pas systématique. On en compte une centaine aujourd'hui sur l'ensemble du pays, qui offrent 4000 places.

Quels logements ? Ils vous proposent un hébergement de 10 à 50 lits en moyenne, en chambres individuelles ou en appartements, un accompagnement, une aide matérielle, éducative et psychologique. Une crèche est prévue pour votre enfant. Dans la mesure de vos possibilités, vous devez participer financièrement à vos frais de séjour.

Pour qui ? Les femmes enceintes d'au moins 7 mois ou des mères isolées, avec un enfant de moins de 3 ans. La plupart n'accueillent que des femmes déjà majeures, certains acceptent les mineures (par exemple La Villa Jeanne ). Le mieux est d'appeler le centre maternel le plus proche de chez vous pour vous renseigner sur ce point.

Où trouver leurs coordonnées ? au service social de votre mairie, ou sur le site du conseil général de votre département. Voir aussi la liste des centres d'accueil mère-enfant par département.

D'autres maisons et logements

- Deux appartements à Nancy sont loués par l'association "SOS la VIE" qui assure la permanence d'accueil. Tel: 03 83 56 22 22

- La Maison Cécile et Marianne à Poitiers accueille 4 à 5 femmes enceintes en difficulté par an parmi d'autres femmes en situation de détresse. tél. : 05 49 88 44 20, mail : res.cma@free.fr

- A Carpentras, l'association "AMADO" dispose d'un foyer d'accueil pour toute femme enceinte majeure, quelles que soient la nature de ses difficultés et l'ancienneté de sa grossesse. Des appartements meublés tout confort peuvent accueillir jusqu'à six jeunes femmes enceintes en difficulté. Un réseau éducatif, médical et social les soutient pendant leur grossesse.
Adresse : 75 rue des marins 84200 CARPENTRAS Tél. : O4 90 60 28 94 site : www.maison-amado.org


- A Neuilly-sur-Seine (92), le Foyer El Paso a ouvert en 2010 à l'initiative de religieuses : il accueille les femmes enceintes majeures de toute religion et toute croyance. Chaque femme dispose d'une chambre individuelle, les repas sont pris en commun. Un accompagnement humain et social est proposé. Une contribution financière est demandée.

Retour à l'article A l'aide, je suis enceinte

Des numéros où appeler et des lieux d'écoute

Avec la collaboration de Marie-Pierre Blache
Dimanche 11 Septembre 2016



Qu'en pensez-vous ?
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

139.Posté par magfie le 22/05/2017 09:43
Pfffff ! Il y a dix ans de ça, je me suis retrouvée enceinte de 7 mois à la rue et j'ai eu beau faire le tour complet des assistantes sociales de la ville et de villes avoisinantes... On m'a laissée dormir dans ma voiture (40° à l'ombre à ce moment là) avec tout les risques que cela comportait tant au niveau médical que sécuritaire.
J'en garderais toujours un souvenir amère et beaucoup de rancoeur. Beaucoup, beaucoup, beaucoup de rancoeur...

138.Posté par Modératrice le 24/04/2013 09:37
Charlotte,

Où habites-tu, dans quelle région ? Y a-t-il des adresses des maisons qu'on donne qui sont près de chez toi ?
En tout cas tu peux appeler le téléphone donné pour la maison Magnificat ou envoyer un mail : elles te conseilleront rapidement. De ^même pour les autres.
courage !

137.Posté par charlotte le 24/04/2013 07:28 (depuis mobile)
Bonjour je m''appelle Charlotte je suis enceinte de 1 mois et mon copain m a quitter depuis qu''il a su que j était encore enceinte je ne sais pas quoi faire pour men sortir jai 23 ans pas de logement pas de revenu aidez moi s il vous plait

136.Posté par olivia le 05/03/2013 20:45 (depuis mobile)
Bonjour, je suis enceinte d'un mois et j'ai 20 ans. je vis chez ma mere et mes grands parents mais je ne peux pas rester le temps de ma grossesse ni apres mon accouchement car ma grossesse n'est pas acceptee. Je suis a la recherche d'un travail.

135.Posté par Cindy le 21/02/2013 23:10 (depuis mobile)
Bonjour, je suis maman d'un bébé de 17mois et je vis chez mes parents mais la situation ne peux plus durer c'est sans cesse des disputes. Avec mon maigre chômage et ni de garant et de caution je ne trouve pas de logement ! Je ne sais plus quoi faire

134.Posté par Aurore Maison d'Accueil Magnificat le 12/02/2013 10:36
Chère Marion,
Appelle à la Maison d'accueil Magnificat : 02 47 59 63 07, ou répond à ce message.
Des mamans viennent y vivre le temps de leur grossesse, et plus... le temps de faire le point et de repartir de bon pied avec son bébé...
Surtout n'hésite pas à aller sur le site internet pour plus d'information !
www.magnificat.asso.fr
Aurore

133.Posté par marion le 20/01/2013 02:50 (depuis mobile)
Bonjour, je m'apel marion j'ai 19 ans je suis enceinte de bientot 3 mois je vie actuellement chez mes beau parents je ne suis plus avec le père je l'ai quitter car il me tape dessus en étant enceinte et j'ai peur qu'il recommence jai besoin daide svp

132.Posté par mel le 16/12/2012 00:34 (depuis mobile)
Bjr je mapelle mel jai 20 ans jai une petite fille de deux ans et je suis enceinte de 6 mois je suis heberger chez ma soeur parce que mon petit ami me frapper et terroriser ma fille je dois trouver quelque chose pour acceullir mon bb je touche le rsa

131.Posté par kamilla le 15/12/2012 01:35 (depuis mobile)
jui une fil de 18 anenceinte dbiento 2 moi mn entourage ne lacpte il mete ma grosesse en danger jle cach a mn pere sinn i me tuerer il me veum pa avk lenfan met moi jl veu jai pas demploi ni le papa jsui ch ma copine ltemp de trouver kk chpee aide

130.Posté par Sarah le 01/12/2012 03:53 (depuis mobile)
Bonjour je suis femme enciente de 4mois et le papa il m''a quite depui Kil la du que jetait enciente il veux plu rien savoir de moi ni de ma grossesse je suis herberge ches une amie mais il veux que je sort de ches lui je sais pas ou allé aidez moi

129.Posté par Michèle Longour le 12/11/2012 16:06
bonjour à vous,

Si vous êtes en quête d'un hébergement et surtout d'un cadre chaleureux, je vous signale qu'il y a de la place en ce moment à la maison Magnificat, qui est en Touraine.
Voir le téléphone dans l'article.

Bon courage.

128.Posté par Amandine le 12/11/2012 00:28 (depuis mobile)
Bonsoir,
Je suis maman d un petit garcon de 5 ans et suis enceinte actuellement de 8 mois. Malheureusement le papa du bebe est decedé pendant ma grossesse. Je vis chez ma mere mais c est tout petit c est un f2 et je suis dans le 91. Merci

127.Posté par Lyli le 27/07/2012 18:41 (depuis mobile)
Bonjour.

Amira je suis dans le même objectif que Toi! Moi même vivant dans le nord je souhaite rejoindre le sud pour bien vivre ma grossesse. Actuellement enceinte de trois mois et seule, ma "mère" veut que je quitte sa maison. SVP aidez moi!!

126.Posté par amira le 09/07/2012 13:42
bonjour

originaire du nord je souhaiterais partir m installer dans le sud du coté de perpignan, j'ai 29ans enceinte d environ 4mois, ma famille n est évidamment pas au courant c'est pourquoi j aimerais partir peur de représailles
je voulais savoir s il y a des foyers maternels dans cette région svp ??
je suis dans l urgence

125.Posté par sarah le 13/05/2012 12:56
bonjour je mapel sarah j'ai 18 ans & je suis actuelemen enceinte d'1 mois et demi ma mere ne m'accepte plus cher moi et mon copain n'a pas encort trouver de situation je cherche donc un centre qui pourrais meberger le temp que mon conpagnon trouve une solution ceci ne devrai pas etre lomg mais je suis dans l'urgence et une grande peur de perdre mon bebe pourriez vous me donner vos conseille merci

124.Posté par maria91 le 07/05/2012 23:16
bonjour jai accouché dun petit gracon il ya 1moi je sui dan une grosse dificulté je recherche de laide svp

si il ya une fille serieuse ki et capable de payé un loyé je souhaiterai kel me contacte .


en effet jai eu lidéé de prendre un apparte avec une file dans la mm situation ke moi et ke lon paye ensemble le loyé... voila pour plus dinfo voila mon email mi_mie_91@hotmail.fr

123.Posté par betombo le 29/04/2012 13:25
t'habite ou lilou car si t'habite au midi pyrenée peut etre ma cousine pourrait trouver une solution

122.Posté par tamimi le 26/04/2012 22:55
Merci Jennifer, j'ai suivi une partie de tes conseils pour la caf et autre, le papa est très impliqué et je ne voudrais pas que mon bébé me reproche plus tard de lui avoir volé le bonheur de connaître son père alors je vais faire la déclaration en couple, ce n'est certes pas beaucoup mais cela a le merite de ne pas me faire culpabiliser. Merci à tous, vous êtes geniaux

121.Posté par lilou le 25/04/2012 00:29
bonsoir

voilà je suis enceinte c tout récent je vis toujours chez mes parents, j ai 28ans étant maghrébine je garde ce secret, je vais devoir prochainement partir mais jne sais pas où, je suis véhiculée, comme revenu j'ai le rsa et je cheche de l'aide dans mes démarches svp





120.Posté par fleurs le 09/04/2012 12:26
Posté par amissatou le 05/03/2012 11:55

amissatou as tu trouver une solution a ton probleme,
je peux eventuellement d aider

119.Posté par maguy le 04/04/2012 09:41
bjr , j ai 32 ans et je suis enceinte de 4 mois , je vis tres mal cette grosse car le pére de cet enfant avec qui je vis actuellement dans des situations tres difficile dans une chambre en sous location dans une residense univercitaire est devenu violant avec moi . je crain beaucoup pour ce bébé que je porte et je n ai pas ou aller , je n ai méme pas d ami , je suis tres desesperé et j aimerai que l on m aide car je n ai aucun resource pour pouvoir vivre loin du pére de mon bébé et aceuillir mon bébé dans de bonne conditions ..

118.Posté par jennifer le 29/03/2012 09:23 (depuis mobile)
Pr tamimi...vas à la caf..ta grossesse de donné d droits et avc c alloc tu peut vivre et payer un loyer.declar toi seul et demande un organisme garant et caution pr un appart..fai d demande en hlm..tou les mois tora un peti revenu du 5me mois de grossesse o 3 ans de ton enfant plus une allocalloc ki pay une parti du loyer et 8ème mois tu as 900e de ptite naissance pr t équiper de tou pr ton bb..tu peu faire un prêt caf pr te meublé et pr la sécu ta le froi à une couverture cmu pr tou t soin et ceux de ton bb 0606764896 si tu ve je pe t expliker touca avc plaisir..je c ke c dur mai c pà impossible accroche toi...si mon num pe intéressé d autre maman je ve bien aider..

117.Posté par jennifer le 29/03/2012 09:12 (depuis mobile)
Bjr. Je ss tombée sur ce.site par azzard en fesant une recharge suite.à l émission sur m6 du hier soir.je voudrai échanger avc coralie 17 ans foyer d accueil les domamour.jai le mm parfoi mon ex me frappé g mi ma fille o monde en foyer à 15ans.on me disai ke je pouvai pas partir car el ete en danger avc moai..ect...et ojourdhui jai 24 ans.g pac bcp de moment et d étape difficile mais g ma vie ma maison mon homme depui 4ans et un otre bb de kelke mois dc mm avc d debu difficile.c tjrs possible il fau sen donner les moyens..ne pas croire ke les paroles et acte des decy son contre toi o contraire...ne pas réagir avc violence mn d crie ou la fuite prouv ke t pa ac sereine pr élever ton enfant seul...timagine l angoisse ke ton enfant recen kan t comme ca.?? Moi il ma fallu d heure de couffin avc un psy pr évacuer mon enfance difficile et les lourde valise que je trainer pr enfin être une jeune maman sereine posé et réfléchi ou lieu de l impulsive révolter et pleine de fierté ke gt..profite detre encore entouré pr faire une formation pr toi et ton enfant..car seul apres c moins facil et passe ton permi...mm t educ veron ke tu penc à ton avenir et cel de ton enfant...et devient une maman ki fai tjrs pac le bien être de son enfant dabor...fai ton rythme de vue en fonction de ton enfant et non l inverse..ne lui impose pas le tien..jespere ssincèrement mes mot parlerons à certaines et arriver à communiquer avc elodie d domamour..courage à etes les jeunes maman un bb c le plus bo cado avc ou san le papa c le debu d une vie rempli de choi et de fierté que de voir ton enfant bien évoluer...profitez de chake moment cà pac telement vite...

116.Posté par Thierry le 28/03/2012 16:33
Bonjour Sam, vous pouvez prendre contact sur Grenoble, en lien avec un travailleur social, avec :
CENTRE MATERNEL LE CHARMEYRAN 04.76.01.43.30
LE FOYER DE L'OISEAU BLEU 04.74.43.52.20
AU 38 PETITS PAS :09 52 86 44 23
Bon courage,


115.Posté par tamimi le 25/03/2012 16:36
Bonjour, je suis étudiante de 27 ans qui a appris récemment l'arrivée de bébé. Je vis en cité U et dans quelque temps je serais à la rue car sans soutien familial ici. Je suis très angoissé et parfois j'en viens a regretté dd'être enceinte. Je cherche un logement mais mes rendez vous avec les assistantes sociales ont été des echecs: "Peux rien pour vous"," vous ne saviez pas qu'une femme enceinte n'est pas acceptée en cité" me répondent elles. Face à cet abandon je ne sais vers qui me tourner. Mon copain et moi pouvons payer un logement pas trop cher mais notre statut d'étudiant ne nous ouvre pas les portes. Aides moi je crains pour mon bébé depuis qu'il est là j'alterne entre angoisse e crise de larmes

1 2 3 4 5 » ... 6
Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Psycho | Corps et sexualité | Amour | Couple | Un bébé ? | Addictions









Vos articles préférés !



Inscrivez-vous à la newsletter et téléchargez gratuitement le guide "7 clés pour réussir ses études"
Pour connaître mes droits sur le respect de la vie privée, je consulte les conditions générales de service.






Découvrir le cycle féminin : un guide pratique de 20 pages pour apprendre à observer chaque jour vos signes de fertilité (glaire, température). Un complément à nos articles (cliquez sur l'image pour accéder au fichier).