Réussir sa vie : des pistes de réflexion pour construire son projet de vie
Réussir sa vie : des pistes de réflexion pour construire son projet de vie
Reussir ma vie



Reussir ma vie

Suivez-nous sur
Facebook
Twitter
Rss



Faire un BTS Management commercial opérationnel (MCO ex MUC) : témoignages d'étudiants



Le BTS Management Commercial Opérationnel (MCO) remplace le BTS MUC à la rentrée 2019. Très prisé des étudiants pour son côté généraliste, il permet d'évoluer dans des unités commerciales de toutes tailles. Ou de poursuivre des études variées.




"J'ai rejoint le BTS MCO avec Parcoursup en septembre 2018 après avoir réussi mon bac STMG. Bien que très généraliste, je trouve que les matières professionnelles ont tout de même une place très importante au sein de ce BTS. L'axe "commercial" ressort dans quasiment toutes les matières."

Comme Meryam, des milliers de bacheliers choisissent chaque année ce BTS commerce extrêmement répandu, puisque quelques 672 établissements le proposent en France.

C'est donc un peu le "couteau suisse" des études commerciales courtes, et il vaut la peine de le présenter en détail d'autant que son intitulé a changé en 2019 : I'ancien BTS  "management des unités commerciales" (MUC) s'appelle désormais "management commercial opérationnel" (MCO) et c'est sous ce nom que vous le trouvez sur Parcoursup.

Voyons tout ce qu'il faut savoir sur ce BTS avant de s'y engager...

A qui s'adresse le BTS Management commercial opérationnel (MCO) ?

Les étudiants admis ont en majorité un bac STMG, un bac pro (spécialité "commerce" la plupart du temps), voire un bac ES. Le BTS MCO s'adresse aux étudiants désirant trouver directement un emploi dans le commerce ou sur des fonctions commerciales à niveau bac+2, ou bien à ceux qui veulent poursuivre des études jusqu'au niveau bac+3 ou bac+5.
 
Il a en effet l'avantage d'être très généraliste, ce qui séduit un grand nombre d'étudiant souhaitant se garder plusieurs portes ouvertes. Vous y étudiez à la fois le management (la façon d'animer une équipe), et toutes les étapes du processus commercial : la définition du produit, le marketing, la communication, la mise en vente, la gestion des stocks, la gestion financière...

Le programme est donc complet, mais professionnalisant, très lié aux pratiques commerciales de terrain que les étudiants découvrent en cours mais surtout dans les stages donc la durée a été allongée.

Quels contenus dans le BTS MCO ?

Le BTS MCO propose 7 matières différentes, soit trois de moins que son ancêtre, le BTS MUC.
  • Culture générale et expression
  • LV1
  • Gestion opérationnelle
  • Vente conseil, développement de la relation avec le client
  • Management de l’équipe commerciale
  • Culture juridique, économique et managériale
  • Animation, mise en dynamique de l’offre commerciale
Mais à l'inverse, les options se voient enrichies de deux nouveautés. Les étudiants du BTS MCO auront désormais la possibilité, en plus de l'option LV2 maintenue, de prendre l'option "entrepreneuriat", ou "parcours de professionnalisation".  

Les stages gardent leurs objectifs de professionnalisation, en prenant même une plus grande importance, puisque ceux-ci seront désormais de 14 à 16 semaines, répartis sur les deux années.

A quels métiers peut-il conduire ?

Il prépare directement les diplômés à prendre la responsable d'une unité commerciale qui peut être un petit magasin, une supérette, mais aussi un rayon dans la grande distribution, une "business unit" dans une entreprise de services ou une ligne de produits  dans le e-commerce.

Les diplômés peuvent ainsi devenir chargés de clientèle, animateurs des ventes, marchandiseurs, conseillers clientèle, mais aussi traffic managers ou téléconseillers. Dans la grande distribution, le niveau BTS donne accès au poste d'assistant chef de rayon, le chef de rayon étant recruté à niveau bac+5.

​Un autre BTS commercial, le BTS "négociation et digitalisation de la relation client" (NRDC), est  davantage orienté vers la prospection de clients, alors que le BTS MCO forme davantage des commerciaux sédentaires qui animent ou gèrent un espace de vente

Pourquoi choisir le BTS MCO plutôt qu'un bachelor en école de commerce ou une licence de gestion à la fac ?

Par rapport à la fac, le gros avantage est l'encadrement. Vous aurez en moyenne 35 heures de cours par semaine, et serez dans des classes comme au lycée, avec un examen à préparer, en plus de deux stages. C'est une transition plus douce vers l'enseignement supérieur, surtout si vous êtes titulaire d'un bac techno ou d'un bac pro.

Par rapport à un bachelor en école de commerce, le gros avantage est le coût : vous avez la possibilité de préparer votre BTS Management commercial opérationnel dans un lycée public où la scolarité est gratuite !

Cela n'empêche pas de rejoindre ensuite une école de commerce après le BTS par la voie des admissions parallèles, et sans avoir fait de classe prépa.

Nos meilleurs conseils pour réussir ce BTS...

Avant toute chose, pour être admis : vous devez être capable de mettre en avant votre motivation soit en vous appuyant sur vos matières favorites au lycée, soit en ayant une idée de votre futur projet professionnel, en termes de poursuites d'études par exemple.

Il est également intéressant de mettre en avant des qualités utiles dans ce type de formation (et de métiers). Par exemple le fait d'aimer travailler en groupe. Vous pouvez faire le parallèle avec une de vos activités scolaires (projet de groupe) ou extras-colaires (joueur dans une équipe de football...) par exemple. 

Ensuite au niveau des études, vous devez être attentif en cours, et surtout, travailler régulièrement, ce que beaucoup d'étudiants peinent à faire. "Les profs nous répètent sans cesse que ça passe très vite", témoigne Meryem. Comme pour tous les BTS, l'obtention du diplôme reste en effet largement lié à un examen final.

Il vous faut donc trouver ce qui "marche" pour vous même : faire des fiches de révisons, réviser vos cours plusieurs fois, vous servir d’exemples pour bien mémoriser…

Des conseils d'étudiants auteurs d'un site de fiches de révisions :


Quelles sont les possibilités de poursuite d'études ?

L'éventail des possibles est très large. La plupart des étudiants poursuivent en bac+3, soit en licence générale à l'université, soit en licence professionnelle.

- La licence pro permet d'acquérir une spécialisation, soit sur une facette particulière de la fonction commerciale (marketing, développement commercial, gestion, marketing digital), soit dans un secteur économique particulier (banque, assurance, informatique, immobilier...)

"Après mon BTS, j'envisage de faire une licence pro banque après avoir obtenu mon diplôme", dit Meryem. Un très bon choix puisque la plupart des groupes bancaires proposent des contrats d'alternance ou des stages de fin d'études sur ces licences afin se constituer un vivier de diplômés à qui sont souvent proposés des CDI.

- La licence générale permet de poursuivre vers un bac+5 (niveau master), ou bien de passer les concours d'écoles de commerce, ce qu'on peut faire avec le BTS à niveau bac+2 (admissions parallèles). Dans les deux cas, il s'agit d'études plus théoriques, notamment à l'université. De plus en plus de cursus sont cependant proposés en alternance. 

- Une voie médiane peut être de faire un institut d'administration des entreprises (IAE), école de management à l'intérieur d'une université.

Dans tous les cas, il vous faut peu à peu choisir vers quels métiers de l'entreprise vous souhaitez aller : même si le BTS MCO prépare aux fonctions commerciales, une poursuite d'études peut vous permettre de vous diriger plutôt vers la gestion, les ressources humaines, le marketing ou par exemple la logistique. Vous pouvez aussi choisir l'entrepreneuriat ou le commerce international...

Le choix est donc vaste d'où l'importance des stages qui, dès le BTS, vous permettent peu à peu de cerner vos goûts, vos talents et de bâtir votre projet professionnel.

Faire son BTS MCO en alternance

Vous avez également le choix de faire votre BTS en alternance : vous alternez les temps de formation dans une école et les temps en entreprise sur un poste commercial. Cela permet d'avoir une rémunération, et d'acquérir une expérience professionnelle, ce qui est un vrai "plus" sur le CV.

Cependant, le rythme est plus soutenu car vous avez moins de temps pour assimiler les cours, et le taux de réussite à l'examen est plus faible. Si vous venez d'un bac pro ou que vous avez des lacunes dans les matières générales, ce n'est donc pas forcément la meilleure formule.

En France, environ 181 établissements proposent aux étudiants de faire leur BTS MCO en alternance. Mais le plus difficile est souvent de trouver une entreprise qui accepte de vous faire un contrat d'apprentissage alors que vous avez à peine 18 ans !

Il est donc conseillé de postuler (sur Parcoursup) en parallèle à un BTS en format classique car si vous ne trouvez pas d'entreprise, vous ne pourrez pas faire votre BTS en alternance (même si un établissement vous accepte). 

Une chose est sure : l'alternance est faite pour les étudiants qui en veulent, déterminés et prêts à s'investir dans ce qui peut-être, sera leur future entreprise. 

Le témoignage d'une étudiante en BTS Muc en apprentissage


Pour en savoir plus :

Deux sites d'étudiants sur le BTS MCO :
www.mon-btsmuc.com
https://revisionbtsmuc.fr/

la page de l'onisep sur le BTS MCO donne beaucoup d'informations sur les débouchés et permet de trouver tous les établissements en France qui le proposent

- Sans oublier le moteur de recherche de Parcoursup (accessible entre décembre et septembre) qui vous donne tous les établissements par lieu,  et permet aussi de filtrer les lycées publics, les formations en alternance, les internats, etc.
En cliquant sur le lien "détail" pour chaque établissement, vous pouvez découvrir les "attendus", les critères d'examen des dossiers, le nombre de candidats l'année précédente, précieux éléments pour préparer son dossier.

Samedi 25 Mai 2019

la rédaction

Orientation | Méthodes de travail | Vie étudiante | Paroles d'étudiant | Partir à l'étranger










Inscrivez-vous à la newsletter et téléchargez gratuitement le guide "7 clés pour réussir ses études"
Pour connaître mes droits sur le respect de la vie privée, je consulte les conditions générales de service.






Guides à télécharger