Réussir sa vie : des pistes de réflexion pour construire son projet de vie




Reussir ma vie

Suivez-nous sur
Facebook
Twitter
Rss



Etudiant et web-entrepreneur : à 22 ans, il peut vivre de ses blogs



Son BTS en poche, Quentin a créé son premier site internet pour vendre ses fiches de révisions. Piqué par le succès et le goût du webmarketing, il a plongé dans l'entrepreneuriat tout en achevant ses études. Portrait d'un étudiant-entrepreneur.




Quentin Haguet. © Droits réservés reussirmavie.net
Quentin Haguet. © Droits réservés reussirmavie.net
"Après le bac, je ne savais pas du tout ce que je voulais faire ; j'étais perdu et j'ai fait un BTS d'assistant manager sans savoir du tout en quoi cela consistait".

Voilà de quoi rassurer ceux qui peinent à trouver leur voie. Quand il décroche son bac STMG en 2016, Quentin Haguet est encore dans le brouillard quant à son avenir.

"J'ai postulé à plusieurs BTS commerce, mais j'ai pris finalement le premier qui se présentait". Pas de lettre de motivation miracle ni de stage d'exception. Un étudiant français semblable à beaucoup d'autres en somme.

Admis en grande école, il choisit une voie plus directe

Ces années de BTS l'aident pourtant à se découvrir : "J'ai tout de suite vu que l'option gestion-finance que j'avais prise ne me convenait pas, raconte-t-il. Par contre, j'adorais certaines matières comme le management ou la gestion de projet".

Il veut alors poursuivre ses études et tente le concours Passerelle, qui permet d'intégrer des grandes écoles de management par la voie des admissions parallèles à niveau bac+2. "J'ai été admissible à toutes les écoles que j'ai présentées et admis dans l'une d'elle". Bingo !

A ce moment-là, Quentin pense poursuivre classiquement vers un bac+5 en école de commerce. Mais il va bifurquer vers une autre voie, plus courte et plus directe, pour épanouir sa propre "vocation" d'entrepreneur.

Du talent pour faire des fiches... et pour les vendre

Quentin en tournage © DR reussirmavie.net
Quentin en tournage © DR reussirmavie.net
"En BTS, je faisais des fiches de révisions en continu dans toutes les matières, et la plupart des élèves de ma classe me les empruntaient car elles les aidaient bien", se souvient-il.

En deuxième année, ce sont même les profs qui renvoient souvent aux "fiches de Quentin". Son BTS en poche, durant l'été, il a donc l'idée de commercialiser ses fameuses fiches - comme beaucoup d'étudiants le pratiquent d'ailleurs sur des sites de partage de documents.

Mais lui veut faire mieux : il crée son propre site de conseils, coursbtsam.fr, lance sa chaîne Youtube, enregistre ses vidéos, envoie ses premières newsletters... et très vite, ses ventes montent en flèche.

Il obtient le statut d'étudiant-entrepreneur et développe son projet

Saisi par le virus du webmarketing, il se voit mal désormais renoncer à tout cela pour passer trois ans sur les bancs d'une école. Et s'il faisait un autre choix ? Un problème de santé l'aide à franchir le pas : il décide d'arrêter l'école de commerce pour se donner à fond à ses activités sur internet.

Mais pour ne pas rester seul, il pousse la porte de "Beelys" l'incubateur de l'université de Lyon, où les jeunes créateurs d'entreprise peuvent être accompagnés. Il obtient au passage l'avantageux statut d'étudiant-entrepreneur créé par le ministère de l'Enseignement supérieur en 2014 pour aider les étudiants à entreprendre.

"On avait accès à l'espace de coworking, mais aussi à des formations très intéressantes et j'étais suivi par deux tuteurs, raconte Quentin.  j'ai beaucoup appris sur la rédaction du business plan ou les techniques de négociation. Et puis, surtout, c'est un lieu où on rencontre plein d'autres entrepreneurs. Découvrir les idées des autres, c'est génial."

Un an plus tard, à l'automne 2019, il obtient son D2E (diplôme d'étudiant-entrepreneur) qui sanctionne ce parcours.

A 22 ans, il vit des revenus de ses blogs et conseille les autres

Conseils aux étudiants de BTS © Chaîne Youtube BTS AM
Conseils aux étudiants de BTS © Chaîne Youtube BTS AM
En parallèle, son site de fiches de révisions "fait des petits". Il le duplique avec l'aide d'un ami et d'une enseignante pour le BTS Professions immobilières...

Il lance aussi un site (aujourd'hui fermé) sur le concours Passerelle, et un autre sur le développement personnel et les thérapies comportementales et cognitives qu'il a lui-même expérimentées. 

Enfin, à l'automne 2019, il lance le Blog autonome  où il partage toutes ses astuces de webmarketing et ses bons plans avec tous ceux qui veulent devenir infopreneur. "J'ai la chance de pouvoir vivre de mes blogs, confie Quentin, et j'apprends aux gens à trouver une niche rentable". Pas mal à 22 ans, non ?!

Il fait une licence pro sur l'entrepreneuriat en alternance

Pourtant Quentin n'en a pas tout à fait fini avec les études. Après l'année comme étudiant-entrepreneur, il a rempilé pour une licence professionnelle "Métiers de l'entrepreneuriat et de la création d'entreprise" à l'université Lyon III.

Une formation en alternance à petits effectifs (11 étudiants seulement) qui lui permet de travailler sur son propre projet trois jours par semaine et de continuer à se former. 

 "J'ai de la comptabilité, du management, du droit, du développement de réseau d'affaires... Cela m'apporte aussi un cadre, un minimum de contraintes horaires, et des notions qui me manquaient notamment au niveau juridique", raconte Quentin.

Mais ce qui lui plait le plus est que les enseignants sont tous des entrepreneurs actifs ! "Ils nous partagent leurs expériences et leurs conseils hyper concrets". Comme quoi l'université peut proposer des cursus aussi professionnalisants que les écoles de commerce.

... et rêve de développer son business depuis la Thaïlande

Durant ses voyages, il alimente ses blogs © DR reussirmavie.net
Durant ses voyages, il alimente ses blogs © DR reussirmavie.net
Et demain ? Quentin se voit bien sûr poursuivre ses activités sur internet... mais plutôt hors de France.

Déjà, depuis quelques mois, il s'offre régulièrement des voyages pour découvrir d'autres horizons et profiter de l'incroyable liberté de l'infopreneur : "On peut travailler sur ses blogs depuis n'importe quel endroit du monde, dit-il, c'est l'avantage. Alors, je me verrai bien vivre en Thaïlande par exemple".

L'aventure ne fait que commencer.

Mardi 26 Novembre 2019


Orientation | Méthodes de travail | Vie étudiante | Paroles d'étudiant | Partir à l'étranger | Spécial Bac










Inscrivez-vous à la newsletter et téléchargez gratuitement la checklist pour réussir ses études"
Pour connaître mes droits sur le respect de la vie privée, je consulte les conditions générales de service.






Guides à télécharger