Réussir ma Vie ...
 
Retrouvez-nous sur
Facebook
Twitter
RSS


Quel BTS commerce choisir ?



Faire un BTS du tertiaire reste un très bon choix d'orientation postbac : en deux ans, vous pouvez vous professionnaliser et entrer en entreprise ou poursuivre des études jusqu'à un bac+3 voire un bac+5. Reste à choisir le BTS qui vous convient car l'offre est large, et à bien préparer votre dossier.




Quel BTS commerce choisir ?
Il y aurait 100 000 emplois de commerciaux non pourvus en France, selon l'association des Dirigeants commerciaux de France (DCF). Des emplois pour lesquels les entreprises recherchent souvent des bac+2/3 opérationnels, aptes à démarcher de nouveaux clients, à ouvrir de nouveaux marchés ou inventer de nouveaux canaux de vente intégrant le digital... Autrement dit : des BTS (brevet de technicien supérieur) à orientation commerciale.

Ces diplômes d'Etat de niveau bac+2
offrent des débouchés dans tous les secteurs : le commerce et la grande distribution bien sûr, mais aussi l'industrie, les services, la banque, l'informatique, la filière du luxe ou des biens culturels...

Armé d'un BTS et d'une bonne expérience de stages, vous pouvez donc viser une insertion rapide ou bien poursuivre des études en 3ème année de bachelor, licence pro ou école de commerce. Le développement de l'alternance vous permet aussi de choisir une voie médiane en poursuivant des études en apprentissage. 


Un vaste éventail de BTS dans le tertiaire ou le commercial

Quel BTS commerce choisir ?
Mais encore vous faut-il choisir la spécialité la plus adaptée à votre profil et à votre projet professionnel dans une offre très large que nous présentons ici :

Les BTS commerciaux généralistes
Les BTS commerciaux spécialisés
Les autres BTS tertiaires : compta, informatique
Comment choisir son BTS ?

A quel niveau peut-on entrer en entreprise avec un BTS ?

Sur des postes d'assistant, de "cadres intermédiaires", de secrétariat de direction. Vous n'accédez pas aux postes de cadres, en tout cas en grandes entreprises, réservés aux bac+5.

Toutefois, vous pouvez ensuite évoluer au fil de votre carrière. Cela dépend beaucoup de votre profil personnel (motivation, talents, compétences), de vos formations éventuelles, du secteur et des entreprises dans lesquelles vous évoluerez. Sachez que l'accès à des postes de responsabilité sera toujours plus aisé dans les PME que dans les grands groupes ainsi que dans les secteurs en forte croissance qui créent de l'emploi plutôt que dans ceux en difficulté. Les secteurs moins "glamour" attirant moins de candidats sont aussi plus porteurs : l'industrie, le commerce entre entreprises, le transport ou la logistique par exemple.

Les salaires : entre 1 000 et 1 500 euros pour un salaire net (après les déductions) en moyenne. A savoir : sur certains postes, des commerciaux sont souvent rémunérés sur un fixe + des commission ou des primes en fonction de leurs résultats. Les grandes entreprises peuvent offrir d'autres avantages non négligeables : 13ème mois, intéressement, etc.

Les BTS commerciaux généralistes

Quel BTS commerce choisir ?
BTS Management commercial opérationnel  (MCO), ancien BTS MUC

C'est un des BTS les plus polyvalents. On y apprend à gérer et à développer la clientèle d'une "unité commerciale" qui peut être un magasin, un rayon en grande surface, une ligne de produits, un porte-feuille de clients dans une banque ou une agence immobilière : développer une offre de produits avec des techniques marketing, mesurer la progression du chiffre d'affaires (gestion), développer un réseau et gérer une petit équipe.

Pour qui ? les élèves de bac STMG (63 % des admis) spécialité mercatique ou comptabilité, de bac ES (17 %), de quelques bac pro commerce

Le bon profil Etre ouvert, dynamique et organisé, aimer le travail d'équipe. Si vous ne savez pas encore quel secteur vous intéresserait (vous hésitez par exemple entre la banque, l'immobilier, l'automobile ou la grande distribution), c'est un bon choix pour garder tout ouvert.


BTS Négociation et digitalisation de la relation client (NDRC), ancien BTS NRC
C'est le BTS des vendeurs, ceux qui doivent rechercher, suivre le client, et obtenir l'achat. La relation client est donc fondamentale dans les études et la formation met l'accent là-dessus ainsi que sur le management d'équipes commerciales.

A terme, vous êtes destiné à encadrer et stimuler une équipe de commerciaux comme chef des ventes. Autres débouchés : télévendeurs, chargé de clientèle banque, gestionnaire de contrats d'assurance...
Rénové en 2019, le programme intègre désormais tout le volet de la digitalisation et des dernières pratiques du marketing.

Pour qui ? les bacs STMG (36% des admis), les bacs pro commerce (33,5%) ou les bacs ES (8,3%)
Le bon profil Il faut absolument être à l'aise dans le face à face avec le client, aimer convaincre, négocier, relever des challenges.. Timides s'abstenir.

BTS technico-commercial
Il forme à la fois un technicien pointu et un fin négociateur. Le technico-commercial a en effet une connaissance parfaite des produits, des solutions industrielles ou des technologies qu'il est chargé de vendre. C'est un commercial, mais avec des compétences techniques.

Dans quels domaines ? Le BTS propose 16 spécialités industrielles : produits et solutions pour la construction, matériels industriels, énergie, contrôle et conditionnement, matériaux souples pour l'industrie et l'habillement, vins, produits issus du bois, végétaux d'ornement... On peut débuter comme négociateur-vendeur, itinérant ou sédentaire.

Ce BTS n'a malheureusement pas la cote auprès des étudiants alors qu'il est assez recherché par les entreprises et permet souvent d'accéder à des postes de responsabilité après quelques années d'expérience, en tant que chargé de clientèle, responsable d'achats, responsable grand compte, responsable commercial, ingénieur d'affaires, etc.

Pour qui ? Les bacs pro (40 %), les bacs STMG (18,2 %) ou les bac STI2D (16,5 %)

Le bon profil il faut bien sûr avoir le double talent : technique et commercial. Il faut surtout aimer le produit que l'on vend ! Prenez le temps d'étudier les spécialités proposées notamment dans votre région car les établissements développent souvent des options liées à l'industrie locale (le bois dans l'industrie forestière par ex.)


BTS Gestion de la PME
Ce BTS prépare à occuper un poste dans une petite entreprise, aux côtés du dirigeant pour l'aider dans les tâches administratives (courrier, organisation de réunions et de voyages), comptables (facturation, suivi des comptes clients et fournisseurs, bulletins de salaire, chiffrage des devis).

Il peut également avoir des fonctions commerciales (accueil des clients et des fournisseurs, gestion de leurs fichiers, gestion des approvisionnements, études de marché et de la concurrence, recherche de nouveaux clients etc.). C'est donc un diplôme assez polyvalent : la formation touche à la fois à la compta, la communication, le secrétariat et le commercial.

Les possibilités de poursuite d'études sont donc vastes : dans la comptabilité, le commerce, la gestion ou par exemple la gestion de paie, une spécialité RH qui recrute beaucoup.

Pour qui ? les bacs pro (38,2 %), les bacs STMG (33,8 %) ou les bacs ES (5,9 %)
Le bon profil Etre organisé, avoir le goût des petites structures, du travail d'équipe, bien communiquer, avoir de l'initiative et de l'autonomie.


BTS Support à l'Action Managériale (SAM) 
Ce diplôme prépare à être l'assistant d'un cadre, à organiser les événements, les déplacements, gérer l'information, ou encore prendre en charge un certain nombre de dossiers administratifs.
Attention : il faut avoir un bon niveau en langue, ce qui permet de travailler dans une structure à dimension internationale (c'est la visée de ce BTS).

Vous pouvez travailler pour une entreprise, une association, une administration, et tout type d'organisation sur des tâches de secrétariat et évoluer (selon votre profil) vers des postes de responsable administratif. Un BTS très (trop ?) féminisé du fait de l'image traditionnelle de la secrétaire de direction.

Pour qui ? Bacs STMG (37,2 %), bacs pro (33,7 %) ou bacs ES (4,8 %)
Le bon profil Etre organisé, dynamique, avoir de l'initiative et de l'autonomie et aimer être "en second" en soutien d'un cadre.


Vidéo : le BTS SAM présenté par un étudiant diplômé


Les BTS commerciaux spécialisés

Quel BTS commerce choisir ?
Le BTS banque
C'est le diplôme qui a été créé sur mesure pour répondre à la demande des banques et du secteur financier. Si vous faites un bon cursus, les débouchés sont donc assurés en agence bancaire ou organisme de crédit.
Au programme de la formation, des matières d'économie générale (2h par sem.), d'économie d'entreprise (2 h), de relation clientèle et communication (4 h), mais aussi d'économie monétaire et bancaire (5 h), et de techniques bancaires (7 h).

Pour qui ? bacs STMG (33 % des admis), ES (19,6 %), autres (21,6 %)

Le bon profil Avant les chiffres, il faut aimer le contact avec le client, la relation de conseil. Mieux vaut donc être ouvert et relationnel, avoir un certain sens de l'accueil et du service. Vu la spécialisation du diplôme, ne vous y engagez évidemment que si l'univers bancaire vous attire.
Faut-il être "bon en maths" ? non, la motivation pour le secteur suffit, les littéraires peuvent tout à fait s'en sortir. Vous pouvez également rentrer dans la banque avec une licence professionnelle préparée en un an après un autre BTS commercial.

A savoir : C'est un BTS qui est souvent proposé en alternance dans un établissement bancaire, bonne piste pour décrocher ensuite un CDI ou pour tester votre goût pour le secteur. Le Centre de formation des professions bancaires (CFPB) propose des centaines de contrats chaque année.


Le BTS Assurance
Là encore, le diplôme conduit directement à des postes dans les compagnies d'assurance, soit au siège, soit dans les agences ou les plates-formes de téléconseiller. Comme dans la banque, les débouchés sont vastes et l'on peut facilement préparer son BTS en alternance.

Notez qu'il s'agit bien d'une formation commerciale : l'agent d'assurance doit vendre des contrats, prospecter la clientèle, analyser ses besoins et lui propose des produits d'assurance, d'assistance voire des produits financiers. Possibilité de s'installer à son compte comme courtier d'assurance.

Pour qui ? pour les bacs STMG (37,8%) , bacs pro (17 %) et les bacs ES (14,7 %)
Le bon profil Il faut à la fois être rigoureux, bon technicien (connaître les produits), et avoir un bon relationnel avec le client : savoir écouter, établir des relations de confiance.


Le BTS Commerce international (CI)
Il prépare à travailler comme assistant commercial dans les services export d'entreprises industrielles ou bien dans les transports, le fret, les assurances ou toute société appelée à travailler à l'international. Les tâches peuvent être administratives (remplir des papiers, s'occuper de formalités de douane), commerciales (communiquer avec des clients, faire des devis, négocier, vendre, acheter) le tout en langues étrangères !

La formation prévoit donc 6 heures de langues par semaine (2 langues), du management international, et une bonne formation à l'outil informatique. Stage obligatoire à l'étranger. Des évolutions sont possibles vers des postes à responsabilité.

C'est un des premiers BTS européens commun à sept pays d'Europe (Espagne, Italie, Slovénie, Grèce, Roumanie, Pays-Bas, Portugal).

Pour qui ? Pour les bacs STMG (30,1 %), les bacs ES (25,6 %) ou les bacs pro (11,9 %)

Le bon profil Il faut maîtriser au moins deux langues mais surtout être à l'aise dans la communication : aimer s'exprimer à l'oral et à l'écrit. Un bon niveau de français (orthographe), une aisance rédactionnelle (d'où le bon score des bacs L et ES) sont indispensables, mais ce n'est pas tout : il s'agit d'une formation commerciale exigeant sens du contact et du service.


Le BTS Communication des entreprises
Un diplôme qui permet de travailler soit dans des services de communication des entreprises ou de collectivités locales (pour élaborer des magazines, s'occuper des relations publiques), soit dans des agences de publicité, d'achat d'espaces, de marketing.
Attention aux débouchés toutefois : énormément d'écoles et de formations occupant déjà ce terrain, il y a beaucoup de concurrence (lire : métiers de la communication : séduisants mais gare à la concurrence)

Pour qui ? bacs STMG (24,7 %), les bacs ES (16,8 %) ou encore les bacs pro (14,6 %)

Le bon profil Bien maîtriser les techniques de communication, être à l'aise à l'écrit ou à l'oral, parler anglais.


Le BTS Professions immobilières
Un diplôme qui comme son nom l'indique ouvre sur toutes les professions immobilières : agent immobilier mais aussi administrateur de biens, syndic de copropriété, gestionnaire en société de HLM, responsable du parc immobilier d'une grande entreprise.

Relativement stable, le secteur de l'immobilier reste une valeur sûre pour décrocher un emploi. Diverses poursuites d'études de niveau bac + 3 à bac + 5 sont possibles pour devenir par exemple gestionnaire immobilier, négociateur, ou spécialiste de l'habitat social.

Pour qui ? bacs pro (27,9 %), bacs STMG (21,5 %), bacs ES (16,5 %)
Le bon profil Aimer le contact, la négociation, mais aussi la précision. Le bagou ne suffit pas : la formation comprend du droit, de la comptabilité, des techniques de gestion.

Les autres BTS du tertiaire : comptabilité, informatique

BTS Comptabilité et gestion (CG) 
Il forme au métier de technicien supérieur comptable pour travailler dans les cabinets comptables, les services comptabilité des entreprises ainsi que dans les banques, les assurances et les administrations. Il établit les documents comptables. Il connaît le matériel et les logiciels spécialisés.

Le BTS offre des débouchés sur ce type de poste toutefois pour une évolution vers le métier de comptable ou d'expert comptable, une poursuite d'études sera indispensable car on ne peut exercer ces métiers qu'avec des diplômes particuliers comme par exemple le DCG (niveau bac+3) pour être comptable. Le BTS donne une équivalence pour une partie des matières du DCG. 
(Lire : La comptabilité, des métiers d'avenir qui cherchent des experts)

Pour qui : bac STMG (36,7 %), bac pro (22,4%), bac ES (11,2 %), bac S (5,3 %)
Le bon profil : Pour la compta, il faut aimer les chiffres, être précis et rigoureux. Et être prêt à faire beaucoup d'heures pour assumer des pics d'activité juste avant les bilans (entre janvier et avril).


BTS services informatiques aux organisations (SIO) 
Ce diplôme forme des techniciens capables de gérer un parc informatique ou d'administrer un réseau en PME. L'option A "solutions d'infrastructures, systèmes et réseaux (SISR)" forme un spécialiste de l'exploitation et de la surveillance des équipements connectés en réseaux. L'option B "solutions logicielles et applications métiers (SLAM)" forme davantage à la programmation de logiciel. 

Dans les deux cas, une poursuite d'études est vivement conseillée : au moins à bac + 3 si possible à bac + 5 niveau où se font la plupart des embauches informatiques. Toutefois, le secteur manquant d'ingénieurs, des techniciens de niveau BTS peuvent évoluer avec de l'expérience en entreprise. (Lire : Informatique : des métiers d'avenir qu recrutent massivement)

Pour qui ? Bacs pro (26,7 %), bacs STI2D (17,7 %), bacs STMG (17,6 %) ou bacs S (12,6 %)
Le bon profil Il ne suffit pas d'aimer l'informatique, il faut aimer la logique et la technologie et être prêt à travailler en équipe.

Comment choisir son BTS tertiaire ?

Il faut tenir compte de :

- vos goûts, vos points forts, votre caractère, ce qui vous motive : les contacts (MCO, NRDC, immobilier, banque), la négociation (NRDC, immobilier), les langues et l'international (commerce international, SAM), l'esprit d'entreprise et le management (gestion de la PME, MCO), les chiffres (compta), la gestion administrative (SAM), la possibilité de travailler dans de grands groupes avec de la sécurité (banque, assurances)...

- votre projet personnel : Si vous voulez travailler le plus vite possible à bac+2, prenez un BTS qui offre de bons débouchés immédiats (banque, assurance, technico-commercial) ; si vous voulez poursuivre des études pour avoir plus responsabilités, prenez un BTS qui constitue une première marche dans une filière professionnelle (commerce international, SIO, comptabilité, MCO, NRDC à condition d'avoir un bon dossier).

- votre projet professionnel : êtes-vous fixé sur un secteur (banque, immobilier, assurance, industrie) ou préférez-vous un diplôme plus polyvalent (MCO, NRDC, gestion de la PME) ?

 Pour vous rassurer :
Chaque BTS a des débouchés variés et pour un type de poste, une entreprise peut accepter des BTS différents. Ainsi les banques n'embauchent pas que des BTS banque, mais apprécient aussi les Négociation et digitalisation de la relations clients ou les Management  commercial opérationnel. Une entreprise industrielle qui cherche un assistant commercial pourra embaucher un BTS technico-commercial, NRDC, MCO, et éventuellement commerce international si elle a des clients à l'étranger.

D'autre part, vous pouvez toujours préciser ou modifier votre choix de BTS par une troisième année en licence professionnelle qui vous permet de vous spécialiser lorsque vous avez mieux cerné votre projet.

Comment présenter un bon dossier de candidature ?

L'entrée en BTS est sélective. Elle se fait sur examen de votre dossier et notamment : 

- vos bulletins scolaires : les notes et les appréciations des enseignants, en particulier dans les matières liées au BTS (par exemple notes de comptabilité si vous visez un BTS CG).

- votre lettre de motivation ou projet de formation motivé : vous devez expliquer pourquoi vous choisissez ce BTS sans vous contenter de dire qu'il vous plaît ou vous intéresse mais pourquoi. Vous pouvez repartir des trois critères de choix évoqués ci-dessus : votre profil personnel (caractère, points forts), votre projet professionnel (ou centres d'intérêt actuels) et votre projet personnel. Il faut faire simple et si possible appuyer ses affirmations sur du concret : "une première expérience dans la vente d'articles de sport a été positive et m'a donné envie de me former aux métier de la relation clients".

- Si vous avez été aux Journées portes ouvertes ou à un autre événement de l'établissement, c'est un point positif à mentionner car cela prouve que vous avez exploré la formation.

- Pour trouver la liste de tous les établissements qui font le BTS qui vous intéresse, vous pouvez utiliser le puissant moteur de recherche du site parcoursup ou le site de l'Onisep. Vous pouvez aussi ajouter des filtres de recherche : par ville, académie, en alternance, avec internat, public, privé, etc.
Dans la rubrique "Détails", vous trouvez notamment les "attendus" dans chaque BTS : ce qu'on demande aux étudiants de maîtriser à l'entrée. Cela vous donne une bonne idée des critères d'examen des dossiers.


Jeudi 31 Janvier 2019
La rédaction

Orientation | Méthodes de travail | Vie étudiante | Paroles d'étudiant | Partir à l'étranger





S'abonner à la newsletter gratuite















Guides à télécharger



















Un blog sur l'actu des débouchés

Systèmes embarqués : EMC recrute 49 ingénieurs et techniciens

Le secteur des transports et de la mobilité est fortement boosté par l'innovation technologique...