Réussir ma Vie ...

Suivez-nous sur
Facebook
Twitter
Rss



Face à la crise des stages, de nouvelles solutions pour les étudiants



Le gouvernement a publié le 1er mars 30 000 offres de stages sur la plateforme 1Jeune1Solution. Face à la diminution des stages étudiants, d'autres alternatives sont lancées pour leur offrir tout de même une expérience en entreprise.





Au départ, la plateforme 1Jeune1Solution n'était certainement pas destinée à publier des offres de stages. Lancée en juillet 2020, elle présentait d'abord toutes les mesures prises pour soutenir l'emploi des jeunes dans le cadre du plan de relance.

Mais sept mois après, le gouvernement constate que si les mesures en faveur de l'apprentissage ont bien fonctionné - le chiffre de 500 000 apprentis a été dépassé en 2020 - il y a encore des "trous dans la raquette". En particulier pour les étudiants et les jeunes diplômés.

Les étudiants très impactés par la baisse du nombre de stages

"Les étudiants sont très impactés par la crise sanitaire, notamment parce qu'ils ont du mal à trouver des stages", a reconnu le Premier ministre Jean Castex lors d'un déplacement à Bordeaux le 17 février.

De fait, les étudiants subissent la mise à l'arrêt de certains secteurs (tourisme, restauration, événementiel) et la généralisation du télétravail qui rend compliqué l'accueil et le suivi des stagiaires.

Les offres de stage ont chuté de 20% dans le secteur privé en 2020, tandis que le nombre des étudiants en quête de stage en France a augmenté du fait de l'annulation de toutes les mobilités internationales !

30 000 offres de stage sur la plateforme 1Jeune1Solution

La plateforme 1Jeune1solution a donc ajouté à la présentation des mesures la publication d'offres d'emploi et de stages. Comme sur un jobboard, les entreprises y déposent leurs offres et les candidats peuvent les découvrir et postuler. 

Environ 100 000 offres d'emploi ont donc été mises en ligne sur 1jeune1solution.gouv.fr  en partenariat avec Pôle Emploi. Et le 1er mars, la publication de 30 000 offres de stages a été annoncée. 

Concrètement cependant, à la date du 3 mars, le compteur affiche environ 14 000 offres de stage, et il faudra sans doute attendre quelques jours pour que la barre des 30 000 offres soit atteinte.

L'opération 1Etudiant1Entreprise à Bordeaux

Mais d'autres initiatives se lancent de tous côtés. A Bordeaux, la CPME, organisation patronale qui rassemble les petites entreprises de Gironde a lancé l'opération "1Etudiant1Entreprise".

"Nous avions tous dans notre entourage un.e étudiant.e qui souffrait de suivre tous ses cours dans sa chambre, explique Frédéric Petit, vice-président de la CPME Gironde. Nous avons donc commencé par proposer à des étudiants de venir suivre leurs cours dans les locaux d'une entreprise un ou deux jours par semaine".

En s'inscrivant sur la plateforme 1Etudiant1Entreprise, l'étudiant peut ainsi sortir de chez lui et retrouver des contacts humains. Mais quid des stages ? Car suivre ses cours en entreprise, c'est bien, mais y faire un stage, c'est encore mieux !

La CPME de Gironde a donc lancé fin février le volet "stages" de l'opération. "Nous allons travailler avec nos TPE et PME pour qu'elles puissent accueillir un stagiaire dans leurs locaux en le coachant à distance", explique Frédéric Petit.

L'objectif de la CPME est de convaincre 1000 entreprises de proposer un stage... soit 1000 stages au total.

Un assouplissement des conditions de stage

Par ailleurs, le ministère de l'Enseignement supérieur a assoupli la réglementation des stages afin que certains cursus ne soient pas invalidés. La circulaire du 15 février 2021 acte ainsi que :

- Il devient possible pour un étudiant de remplacer un stage en présentiel par un stage en distanciel : "Etant donné que le télétravail intégral est conseillé dans les entreprises, le stage peut être organisé à distance".

- Si l'entreprise a mis ses salariés en chômage partiel, le stagiaire n'en bénéficie pas mais il peut, si l'entreprise l'y autorise, poursuivre son stage.

- Par ailleurs, le stage peut être effectué "dans des domaines différents de celui initialement prévu (par exemple, pour un cursus d’hôtellerie de luxe, un stage en hôtellerie normale ou en restauration peut être accepté, pour un cursus nécessitant un stage chez un avocat, un stage dans une direction juridique d’entreprise, voire une juridiction peut être acceptée, etc…)". 

- Si le jeune a le statut d'étudiant-entrepreneur, il peut aussi réaliser un "auto-stage" dans sa propre entreprise.

- Enfin, le délai pour effectuer son stage peut être prolongé : un stage comptant pour l'année universitaire 2020-2021 pourra être réalisé jusqu'au 31 décembre 2021.

Tous les établissements peuvent donc appliquer l'une ou l'autre de ces dispositions pour permettre à davantage d'étudiants d'effectuer réellement leur stage.

L'accompagnement des étudiants plus important que jamais

Ces circonstances soulignent en tout cas l'importance pour les étudiants d'être accompagnés pour trouver un stage. Dans les établissements qui le font, la crise peut être en grande partie amortie. 

Ainsi, à Kedge Business School, près de 70 collaborateurs et coachs aident les 14500 étudiants à trouver stages, contrats d'alternance et premier emploi. Le réseau des anciens élèves (alumni) est aussi fortement sollicité.

Résultats : en 2021, 2000 étudiants ont pu trouver un contrat d'alternance, soit 35% de plus qu'en 2020. Et 6200 étudiants ont signé une convention de stage, soit 15% de plus que l'an dernier. "Cela montre que l'accompagnement des étudiants par les écoles, ça marche !", dit Alexandre de Navailles, DG de Kedge.

Face à la crise des stages, de nouvelles solutions pour les étudiants
Même satisfaction à l'IRCOM, école de communication angevine pourtant moins connue.

"Nos étudiants de 2è année de licence ont quasiment tous trouvé un stage, indique Gabriel Morin, responsable pédagogique. Mais nous avons la chance de bénéficier d'un large et riche réseau d'anciens étudiants que nous avons sollicités. Nombre d'entre eux se sont manifestés pour proposer des stages dans leur entreprise par exemple.

L'école a aussi publié un Ebook  sur "40 techniques pour trouver un stage ou une alternance dans la com"

Se professionnaliser autrement

La circulaire du ministère ouvre enfin la possibilité de remplacer son stage par une autre expérience permettant d'acquérir des compétences professionnelles : faire un projet tutoré, un mémoire, mener un projet de bénévolat, faire un service civique, etc.

Là encore, si vous avez une idée, il convient d'obtenir l'accord de votre établissement pour que cette expérience puisse bien prendre la place du stage prévu dans le cursus.

Le module professionnalisant de WEEDDOO

Parmi ces alternatives, la plateforme digitale wweeddoo qui permet aux jeunes de réaliser tout type de projet a créé un module "Projet professionnalisant" que les établissements peuvent proposer à leurs étudiants. 

L'université de Cergy a par exemple intégré ce module pour ses étudiants en L3 Sciences de la vie. Ils peuvent déposer sur wweeddoo un projet dans le domaine de la biologie ou du développement durable.

La réalisation de ce projet leur permet de valider le stage en entreprise. Et surtout : ​le module permet de rendre visibles auprès des recruteurs les compétences acquises et de faire apparaitre le lien du projet dans un CV.

Sans oublier de cultiver son réseau

Reste que si vous voulez tout de même mettre le pied en entreprise, il ne faut pas négliger les grands jobboards étudiants comme par exemple JobTeaser, dont le Job Center est déjà utilisé directement par beaucoup d'écoles.

La plateforme propose de nombres offres d'alternance, d'emploi ou de stages. Elle délivre aussi de bons tips et conseils pour booster sa recherche ou préparer ses entretiens. Il suffit de créer votre profil, de mettre une alerte et d'explorer les nombreux domaines professionnels présentés ou de chercher directement des offres.

Très intéressants aussi pour les étudiants qui veulent se professionnaliser, les sites qui proposent de vous mettre en relation avec des professionnels : la startup My Job Glasses (myjobglasses.com) peut vous connecter avec des professionnels volontaires pour faire connaître leur métier ou leur entreprise. 
L'association jobIRL (jobirl.com) propose le même genre de services et a l'avantage de proposer des offres de stages.




Rédigé par La rédaction le Mercredi 3 Mars 2021 modifié le Mercredi 3 Mars 2021

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests | Le site reussirmavie







Vos articles préférés !



Inscrivez-vous à la newsletter et téléchargez gratuitement le guide "La checklist pour réussir ses études"
Pour connaître mes droits sur le respect de la vie privée, je consulte les conditions générales de service.



Guides à télécharger